Menu
Dynasty Tactics
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Dynasty Tactics sur PS2 /

Test Dynasty Tactics sur PS2 du 16/12/2002

Test : Dynasty Tactics
PS2
Dynasty Tactics
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
16 décembre 2002 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Partager sur :

Et nous voilà repartis pour la Chine Féodale des Trois Royaumes. Une fois de plus Koei nous invite au voyage. Après le récent Dynasty Warriors 3 et sa version musclée de l'histoire, l'éditeur se propose aujourd'hui de faire adopter un point de vue plus subtil au joueur avec un wargame réservé à un public bien ciblé.

Dynasty Tactics

Encore un titre qui ne va pas plaire à tout le monde. En effet, qu'il s'agisse de son background ou de son gameplay, Dynasty Tactics n'est vraiment pas ce qu'on peut appeler un titre tout public. Pour la petite histoire, Koei remet le couvert avec la très en vogue Légende des Trois Royaumes. Nous retrouverons donc les inénarrables Liu Bei et Cao Cao, toujours près à se mettre une volée. Votre but dans le jeu sera de créer votre dynastie en vous emparant du contrôle de toutes les contrées du royaume. Par la guerre et par les alliances, le seigneur que vous aurez choisi d'incarner devra écraser les autres.

Dynasty Tactics
Enchaîner les combos est un bon moyen d'expédier les adversaires dans l'au-delà.
Comme son nom l'indique, Dynasty Tactics n'est rien de moins qu'un jeu de plates-formes. Non je voulais juste savoir si vous suiviez. Le gameplay se divise en deux étapes. Après un tutorial assez pratique, reconnaissons-le, vous voilà parti en campagne. Votre but est, je vous l'ai dit, de conquérir le monde. On commencera donc par une carte du royaume sur laquelle figurent l'ensemble des villes et capitales. D'ici, vous pourrez suivre et contrôler l'évolution de vos rapports avec les autres villes appartenant à divers seigneurs, soit neutres soit sous l'égide d'un ennemi ou d'un allié. A vous alors d'espionner, de déplacer vos troupes, de nouer des alliances ou de déclarer la guerre. Cette partie comme la suite, se déroule au tour par tour. Ce sera le moment de créer les conditions de batailles. Des batailles qui interviendront lorsque deux armées en mouvement se croiseront. On passera alors au second temps du jeu.

Dynasty Tactics
C'est ici que vous pourrez nouer des alliances ou déclarer la guerre.
C'est là bien sûr que le gameplay prend toute son ampleur. Imaginez une sorte de partie d'échecs en un peu plus simple. Vos unités (8 maximum) et celles de l'ennemi sont situées sur un terrain quadrillé. Jusque-là, on reste dans quelque chose d'assez classique avec des mouvements limités et un jeu au tour par tour dans lequel on se déplacera ou lancera ses attaques. Mais ce qui fait la différence, c'est la possibilité d'assigner diverses tactiques aux forces en présence lorsque l'on attaque. Les troupes peuvent au choix encercler, percer la meute ennemie, charger ou donner un coup de boost à une autre unité. Vous pouvez attribuer une tactique de deux manières. Soit au moment de l'attaque, soit d'une manière plus attentiste en paramétrant une tactique « en veille » que l'unité utilisera lorsque l'ennemi sera face à lui. Voilà comment on peut réaliser des combos. Demandez à une unité d'être prête à lancer une attaque X lorsque l'occasion se présentera, au tour suivant, avec une autre troupe, attaquez une unité de manière à ce qu'elle soit rabattue vers votre piège. C'est très perfide et surtout, ça peut aller loin si on se débrouille bien.

Dynasty Tactics
Il y a un côté Echecs assez présent dans le jeu.
Autre possibilité du gameplay, le « link ». Une unité pourra par exemple donner un coup de boost (en gros, une bonne grosse motivation dans l'arrière-train) à une autre qui part à l'assaut. Les possibilités sont vastes, très vastes, mais aussi très complexes et on sera parfois frustrés, pour rester poli, de voir tous ses plans tomber à l'eau pour un mouvement imprévu de l'adversaire. Mais c'est aussi ça la tactique. D'autant plus que bien sûr, les paramètres géographiques viendront perturber votre travail de stratège. Une tâche que tout le monde n'appréciera pas d'ailleurs. Si vous êtes allergiques aux longues réflexions, aux attaques super planifiées au cours desquelles on doit faire gaffe à toutes les possibilités, tant de son côté que chez l'adversaire (un peu comme aux échecs encore une fois), alors fuyez, car vous ne pourrez que trouver le titre de Koei super soporifique. Par contre, si vous êtes un amateur de la torture des méninges et de la quadruple flexion des neurones alors là, vous serez comblés.

Du point de vue de la réalisation, c'est propre mais pas transcendant. Histoire d'animer un peu le jeu, chaque attaque est ponctuée de scènes en 3D nous montrant les affrontements. Pour le reste on conserve une esthétique et une technique très simples, mais largement suffisantes pour le genre. La bande-son se réduit à sa plus simple expression avec des musiques quasiment absentes et des commentaires audio qui risquent de lasser le non sinophile.

Au final, Dynasty Tactics est clairement un jeu qui s'adresse à un public bien ciblé de joueurs adeptes de la stratégie bien retorse, pleine de calculs complexes et d'anticipations à se faire exploser les méninges. Être un fan de l'univers des Trois Royaumes sera aussi un plus non négligeable pour apprécier le titre. Dans le cas contraire, force est de reconnaître que le soft de Koei vous ennuiera profondément.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les cinématiques qui ponctuent l'action ne sont pas très nombreuses mais se révèlent d'assez bonne facture. Le reste est propre et suffit au genre.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay offre de nombreuses possibilités tactiques et fait preuve d'une certaine richesse mais si on veut vraiment jouer, il faudra savoir prendre le temps d'apprendre. L'interface sert bien cette richesse en se montrant assez claire bien qu'un peu austère.

  • Durée de vie 15 /20

    3 campagnes plutôt longues et une variété du gameplay qui autorise de reprendre le jeu. Le mode duel, simple, ajoutera un peu de piment.

  • Bande son 13 /20

    Les musiques sont très discrètes. Les dialogues qui pointent parfois le bout de leur nez intéresseront les amateurs de l'histoire chinoise. La qualité est au rendez-vous.

  • Scénario 14 /20

    Même si le jeu est assez scénarisé, le joueur conserve sa liberté de mouvement. Libre à vous de déclarer la guerre à qui vous le souhaitez.

Un titre à réserver à une population de joueurs très spécifique qui saura apprécier les qualités tactiques du soft sans se laisser arrêter par un aspect rébarbatif pour le joueur lambda. Entre le wargame classique et la partie d'échecs, Dynasty Tactics est un jeu original mais très ciblé.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
16 décembre 2002 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 16/12/2002
PlayStation 2 Wargame THQ Koei
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live