Menu
Alpine Racer 3
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Alpine Racer 3 sur PS2 /

Test Alpine Racer 3 sur PS2 du 12/12/2002

Test : Alpine Racer 3
PS2
Alpine Racer 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2002 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.9/20
Tous les prix
Prix Support
28.90€ PS2
29.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Directement importé de l'arcade, Alpine Racer 3 trouve le chemin de la PS2 en ayant toutefois pris soin de laisser tout son équipement dans les salles de jeux. Et sans ses skis, le jeu a bien du mal à convaincre.

Alpine Racer 3

Dans la lignée des grosses machines d'arcade proposant d'imposants accessoires capables d'offrir des sensations toujours plus fortes à ses joueurs, Alpine Racer a connu un bon petit succès grâce justement à la paire de skis solidement fixés à la borne et qui permettait de se prendre réellement au jeu. Pour son adaptation PS2, fini les accessoires, retour à un style de jeu plus traditionnel et c'est uniquement pad en main que l'on se voit dévaler les pistes. Autant dire que le fun n'est plus vraiment là et qu'on se retrouve en réalité confronté à un banal jeu de course, plat et sans grand intérêt.

Alpine Racer 3
Une qualité graphique très discutable.
Sept personnages sont sur les starting blocks. Chacun de nationalité différents et privilégiant une technique de glisse à une autre. Skiboard, skis, ski alpin ou freestyle, chacun affiche ses qualités et ses défauts dans l'une de ces quatre disciplines. Même si des caractéristiques de vitesse, virages et puissances séparent les concurrents, une fois sur la piste, on ne sent pas vraiment de différence. Il suffit de foncer, d'éviter les obstacles, de faire quelques prises de carre et puis c'est à peu près tout. Parfois, il y a des tremplins ce qui permet de faire de jolis sauts et d'enchaîner quelques figures, peu impressionnantes, il faut le dire. Au passage, vous noterez que les figures se déclenchent toutes seules et ne servent donc à rien au niveau du gameplay.

Alpine Racer 3
Notez l'enthousiasme du public.
Les modes de jeu se partagent entre un genre de championnat avec achat de matos et tout et tout, très sobrement intitulé coupe de l'extrême, une course contre plusieurs concurrents (ou pluridisciplinaire dans le jeu), un mode slalom, un mode duel (2 joueurs) et un contre la montre. La variété n'est cependant pas de mise car on reste toujours sur les mêmes pistes à dévaler les pentes comme des tarés pour arriver dans les temps. Quel que soit le mode, le principe reste irrémédiablement le même : foncer, toujours foncer. L'intérêt est donc plus que limité et se voit desservi par une réalisation indigne de la console. Graphiquement, on ne peut passer outre l'aliasing qui rappellerait presque les premières heures de la PS2, et notamment Ridge Racer 5, c'est dire ! Les pistes sont horribles et n'affichent que de pauvres textures en guise de neige.

Alpine Racer 3
Les figures se déclenchent automatiquement.
La poudreuse est bien carrée tout comme les sapins qui au passage ne vous gêneront pas plus que ça puisque que vous pouvez pratiquement passer au travers. Question son, c'est tout aussi pitoyable. Comme souvent dans les jeux d'arcade, les musiques font dans la variété niaise et dans l'easy listening à deux sous. Les voix françaises ont un arrière-goût de doublage complètement raté (genre Feux de l'Amour). Bref, il n'y a rien dans la réalisation qui parvienne à tirer le jeu du triste sort auquel il est voué. Les pistes ont beau comporter quelques embranchements, Alpine Racer 3 est à mille lieux de rivaliser avec les possibilités offertes par la série SSX. Les courses sont ici d'un ennui mortel dont seul l'arrêt de la console peut nous tirer. Franchement, si vous aimez la glisse, inutile de s'intéresser à Alpine Racer 3, il n'y a absolument rien à en tirer.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Pas facile de se sentir au coeur des Alpes devant ces décors tout moches. Les personnages sont ridicules, n'ont aucun charisme et sont plutôt mal animés.

  • Jouabilité 8 /20

    La maniabilité se contente du strict minimum avec une touche pour l'accélération, une autre pour la prise de carre. C'est simple, mais ça fonctionne pas super bien.

  • Durée de vie 5 /20

    Peu de pistes, peu de persos, peu de possibilités. Pas la peine de s'éterniser sur ce titre.

  • Bande son 5 /20

    Le type qui parle pendant vos descentes sonne exactement comme un animateur de supermarché. Même intonations et même « fausseté » dans la voix. Mieux vaut couper les musiques pour ne pas piquer une crise.

  • Scénario /

    -

Alpine Racer 3 n'est pas le jeu qui rendra enfin justice au ski et tous les amateurs de glisse devront encore se contenter de l'excellente série SSX pour assouvir leur passion.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2002 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.9/20
Mis à jour le 12/12/2002
PlayStation 2 Course Sport Namco
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live