Menu
Auto Modellista
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Auto Modellista
PS2
Auto Modellista
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 décembre 2002 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Tous les prix
Prix Support
49.90€ PS2
199.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

On connaissait les compétences de Capcom en matière de jeux de combat et d'action, mais ils sont peu nombreux ceux qui s'attendaient à voir un jour le fameux studio de développement nippon s'essayer à l'exercice délicat de la simulation de courses automobiles, surtout sur un support qui peut se vanter d'héberger les plus grosses pointures du genre, toutes consoles confondues. Pourtant, qui n'est pas resté bouche bée devant les visuels audacieux de cet Auto Modellista ? Ce titre qui parvient à nous faire porter un autre regard sur la catégorie, à défaut de nous faire ressentir des frissons de plaisir en matière de conduite.

Auto Modellista

Sans doute faites-vous partie de ces joueurs, pas forcément inconditionnels de jeux de courses, qui ont été saisis par l'esthétique incroyable des premiers visuels dévoilés par Capcom sur Auto Modellista. Il fallait oser le cel shading pour un soft a priori réaliste, et si le pari pouvait sembler risqué, on peut dire maintenant que le résultat est une véritable démonstration en matière de réalisation 3D. A ce propos, dites-vous bien que si vous êtes déjà bluffé par le rendu des quelques screenshots qui ornent cette page, vous risquez tout simplement d'halluciner en voyant le jeu tourner à l'écran. Bref, de ce point de vue-là, Auto Modellista part déjà avec un avantage certain, celui de donner au joueur l'envie de se lancer dans des courses de folie, avant même de chercher à savoir si le gameplay tient la route.

Auto Modellista
Des courses visuellement superbes.
Et pourtant, s'il y a bien une considération à prendre en compte, elle concerne justement la dimension ludique de ce titre qui ne parvient pas, il faut le reconnaître, à nous faire ressentir le même plaisir de jeu que ses brillants concurrents sur PS2. La faute n'en revient pas entièrement à l'optique résolument arcade du gameplay, mais elle réside également dans le manque de panache du pilotage proposé, comme si la conduite avait été considérée par les développeurs comme quelque chose d'accessoire ou de complémentaire à l'esthétique visuelle du soft. Le résultat est un gameplay qui, s'il n'est pas non plus injouable, ne recèle clairement aucune richesse en matière de pilotage. Alors que tout semblait réuni pour donner lieu à des courses fun et dynamiques, le résultat s'avère plus monotone qu'un énième épisode de Nascar.

Auto Modellista
Il faut voir les feuilles mortes s'envoler sur votre passage.
Un constat qui devient évident après seulement quelques tours de piste, tant il est clair que les possibilités de gameplay limitent le joueur à un style de conduite imposé, qui n'est ni propice aux dérapages de fous, ni idéal pour le pilotage tout en finesse. Chaque virage nécessite de briser son allure pour ne pas se retrouver dans le décor, pour repartir ensuite pied au plancher en un quart de secondes. Le plus gênant étant d'ailleurs le manque de challenges proposés, puisque le soft ne comporte que sept courses dont on retiendra surtout les virages tout en descente de Rokko Hill, le tracé en boucle super monotone d'Osaka Highway, l'environnement automnal d'Akagi Hill, ou encore la course urbaine de Tokyo en nocturne sous la pluie. Des circuits superbes, mais dont on fait vite le tour, et durant lesquels il n'est pas rare de constater quelques petits ralentissements malgré l'option 60 Hz.

Auto Modellista
Tous les véhicules sont issus de marques japonaises.
Et puisque nous évoquons les atouts et inconvénients de cette version PAL, il faut signaler l'absence du mode online présent dans la version japonaise, qui réduit sensiblement le potentiel de ce titre en terme de durée de vie. Le contenu du jeu n'est effectivement pas des plus enthousiasmant, quand on voit que le principal intérêt du jeu réside dans les courses proposées dans le Garage Life. Un endroit à partir duquel vous pourrez également gérer les caractéristiques de vos véhicules, effectuer le tuning de votre caisse et de votre garage, consulter vos statistiques, accéder aux bonus que vous aurez débloqués, ou encore lire votre courrier. A noter que les véhicules proposés dans le jeu se résument à des marques uniquement japonaises, et qu'on se retrouve vite à passer plus de temps dans le garage, pour tout mettre au point, que sur la piste à tenter de battre ses propres records. L'optimisation des replays dans le mode VJ & Theater est certes originale, mais cela reste tout de même assez anecdotique et ne suffit pas à relancer l'intérêt du joueur qui devra se contenter par ailleurs de duels limités à deux joueurs humains. Il semble en effet que les développeurs n'aient pas voulu prendre le risque de pousser le moteur du jeu à gérer la présence d'autre concurrents pendant les parties à deux en écran splitté. Finalement, qu'il s'agisse des courses qui brillent par leur brièveté et leur monotonie ou des phases d'entretien et de tuning, Auto Modellista affiche de flagrantes lourdeurs qui réduisent considérablement l'intérêt intrinsèque du titre. Un jeu qui séduit dès les premières secondes, mais sur lequel on ne jouera finalement pas très longtemps. Idéal pour le marché de la location ou de l'occasion.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    A moins d'être allergique au cel shading, le rendu visuel est tout simplement sublime. Les vues sont toutes très jouables et les effets rendent bien l'impression de vitesse, les coups de frein et les collisions. Le jeu propose l'option 60 Hz.

  • Jouabilité 11 /20

    Un gameplay qui se révèle désespérément monotone et sans saveur. Le pilotage est accessible et très arcade, mais il ne parvient pas à procurer un réel plaisir de jeu. La conduite n'offre aucune sensation et manque cruellement d'intérêt.

  • Durée de vie 11 /20

    Trop peu de challenges du fait du manque de courses et de l'absence des possibilités online qui étaient présentes dans la version japonaise. Des courses qui lassent très rapidement.

  • Bande son 13 /20

    La bande-son d'Auto Modellista est clairement une affaire de goût. L'avantage est de pouvoir sélectionner la musique de son choix pour chaque course, mais encore faut-il accrocher au genre.

  • Scénario /

    -

Si l'on met de côté sa réalisation audacieuse et exceptionnelle, Auto Modellista ne propose rien qui soit capable de rivaliser avec les meilleurs titres du genre sur PS2 en matière de gameplay. On prend plaisir à découvrir chaque course pour la première fois, mais les challenges sont trop limités et le gameplay trop monotone pour donner envie de s'investir dans des courses qui manquent à ce point de panache et de profondeur.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 décembre 2002 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 04/12/2002
PlayStation 2 Course Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live