Menu
Haven : Call of the King
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Haven : Call of the King / Haven : Call of the King sur PS2 /

Test Haven : Call of the King sur PS2 du 29/11/2002

Test : Haven
PS2
Haven : Call of the King
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2002 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Tous les prix
Prix Support
39.00€ PS2
57.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après avoir succédé à Naughty Dog pour la réalisation du dernier Crash Bandicoot, voilà que Travellers Tales se met maintenant à copier Jak And Daxter, l'autre grand jeu du chien méchant. Avec Haven, le studio comptait révolutionner le jeu de plate-forme. Pas sûr qu'il ait atteint son but. Lisez plutôt.

Haven

L'ambition de Haven est de taille. « Un jeu qui regroupe tous les autres jeux », avec un slogan aussi accrocheur qu'on ne peut qu'être curieux de voir ce que cela peut donner. Et c'est vrai que le gameplay de Haven est varié, de ce côté-là, aucun problème. Bien qu'il garde une grosse dominante de plate-forme, il parvient à intégrer des phases de shoot, de courses de voitures, de bateaux, il y a même des séquences à la Monkey Ball ! Si, si je vous assure, enfermé dans une boule de verre, vous devrez rouler sur un parcours étroit en prenant garde à ne pas tomber dans la lave bouillante qui vous lèche déjà les doigts de pieds. Alors bon, question variété, no problemo, Haven assure carrément et tient toutes ses promesses. On passe du coq à l'âne très régulièrement pour une richesse de situations rarement égalée dans un seul et même titre.

Haven
Graphiquement, Haven n'atteint pas des sommets.
Oui, mais voilà, comme on le sait tous, on ne peut pas être bon partout. Et à trop vouloir s'éparpiller, Haven en a oublié le principal : le fil conducteur. Oh ne vous inquiétez pas, un scénario est bien présent, mais il est tellement mal raconté, mal amené et mal conduit, qu'on ne sait pas trop de quoi il parle ni même ce qu'on doit faire pour progresser. Heureusement, les objectifs sont brièvement rappelés lorsqu'on met la pause, mais bon, ça reste une solution de secours. Pour info, il s'agit d'incarner un esclave du nom de Haven qui entend des voix et qui doit se rendre sur l'île des héros pour les décrypter. Pendant ce temps, le grand vilain de l'histoire tentera de lui mettre des bâtons dans les roues pour le ralentir.

Haven
Le yoyo sert aussi de tyrolienne.
Si on ne suit donc pas très bien ce qu'il se passe, on se demande aussi constamment pourquoi on doit accomplir telle action et même quand on le sait, on ne peut s'empêcher de trouver ça ridicule. Je sens que vous voulez quelques exemples. Je n'en donnerai qu'un, le fait que le héros ait sans cesse besoin de trouver des pignons pour réparer des ponts, des portes ou quelques autres mécanismes que ce soit. En plus d'être très lassant, on ce dit que ces séquences ne servent pas à grand chose et se contentent simplement d'alourdir la progression, qui soit dit en passant reste très linéaire. On enchaîne les niveaux, les uns à la suite des autres comme guidé par des rails. Même si l'environnement donne l'impression de liberté, on reste ainsi prisonnier d'une zone tant qu'on ne l'a pas terminée. Pour un jeu qui souhaitait partir dans tous les sens, on garde une progression extrêmement dirigiste et finalement très conformiste.

Haven
Quand il pleut, Haven met sa capuche.
On aurait pu à la limite pardonner ce manque de cohésion si la réalisation avait su nous en mettre plein la vue. Mais non, la seule chose qui saute aux yeux, c'est l'effet d'escalier d'un aliasing bien trop prononcé. L'écran se met même à scintiller face à tant de désagréments. Question design, ce qui est proposé est loin de m'avoir convaincu. Vu qu'il s'agit là d'un critère purement esthétique, je vous laisse les screenshots pour vous faire votre propre opinion. Sachez tout de même que du point de vue purement technique, ce n'est pas super folichon avec des textures assez moches et une caméra vraiment pas pratique. Mais ce n'est pas tout, car la bande-son est elle aussi mal en point. Passons rapidement sur les musiques soit pas appropriées aux niveaux, soit totalement énervantes, pour nous attarder sur les voix françaises. Enfin quand je dis françaises... disons qu'elles sont spéciales et que tous les personnages parlent avec un drôle d'accent. Au début, on en rigole, on se dit que les développeurs ont voulu donner un petite touche exotique au titre, puis on se rend compte que l'intention était tout autre et que certains comédiens ont tout simplement du mal à parler français ! Drôle de casting en tout cas.

Comme si Haven ne pouvait se contenter d'être trop fouillis et mal réalisé, il faut aussi qu'il soit doté d'une jouabilité abominable. Haven se bat avec un yoyo des plus imprécis, il glisse lorsqu'il attaque, la caméra n'est jamais bien placée et ne laisse pas toujours bien évaluer les distances, bref, le jeu regroupe nombre de défauts de maniabilité qui nuisent réellement au plaisir de jouer. De quoi en décourager plus d'un. Alors bon, encore une fois, l'intention de proposer plusieurs jeux en un était sympa, louable même, mais le résultat n'y est pas.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    C'est pas terrible, terrible... Même sans cet affreux aliasing qui recouvre l'écran et qui provoque pas mal de scintillements, le jeu manque de caractère et de personnalité.

  • Jouabilité 12 /20

    Haven n'est pas toujours maniable comme un jeu de plate-forme se doit de l'être. Les héros a tendance à glisser lorsqu'il frappe et les collisions sont mal gérées. Carton jaune pour la caméra un peu à la traîne.

  • Durée de vie 13 /20

    Malgré la richesse de situations, on parcourt le jeu assez rapidement sans trop de mal. Pas sûr qu'une fois terminé, on soit partant pour le recommencer.

  • Bande son 11 /20

    Etrangement les voix françaises sont interprétées par des personnes ne maîtrisant pas cette langue. Les musiques deviennent vite ennuyeuses et les bruitages sont parfois très crispants (notamment les cris des villageois paniqués...).

  • Scénario 12 /20

    Extrêmement mal conduit, le scénario semble même parfois totalement inexistant. On navigue à tâtons dans les niveaux sans se sentir réellement investit par une mission.

Avec Haven, Travellers Tales a voulu trop en faire et s'est éparpillé dans de trop nombreuses directions. Au final le jeu est riche de différentes phases de gameplay, mais totalement pauvre d'une bonne histoire qui aurait permis de les lier efficacement entre elles. La réalisation et la jouabilité jouent également les troubles-fêtes dans ce titre décidément très moyen.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2002 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Mis à jour le 29/11/2002
PlayStation 2 Plate-Forme Midway Traveller's Tales
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live