Test NBA Live 2003- PlayStation 2

PlayStation 2

Fidèle à sa tradition, EA Sports retourne sur les parquets lustrés de la NBA pour une mise à jour annuelle de sa série de basket. 2003 marque l'introduction du Freestyle Control et ça, ça change pas mal de choses, surtout le gameplay !

NBA Live 2003

Décidément, EA Sports semble bien inspiré cette année. Tous les jeux de la cuvée 2003 que nous avons vu passer ont réussi à innover à leur manière. Pour Fifa, il s'agissait du contrôle du ballon, pour NHL c'était une crosse plus maniable, quant aux licences Madden et Tiger Woods, ils s'octroyaient tous deux de nouveaux modes de jeux. Que pouvait donc nous réserver ce nouveau NBA Live ? Je vous le donne en mille, un contrôle de balle plus poussé. Baptisée EA Sports Freestyle Control, cette trouvaille de jouabilité ouvre de nombreuses portes au gameplay pour l'enrichir de tout un tas de mouvements jusque là absents ou trop discrets. Feintes de tirs, de premiers pas, triple menace, dribbles croisés, interceptions, gênes de tirs ou encore prise de position face au porteur de la balle, tout s'effectue très instinctivement grâce au stick droit du pad. Plus complet, le jeu devient plus technique et du coup peut-être plus intéressant. L'aspect stratégique est également plus poussé. En donnant des directives à ses coéquipiers en temps réel à l'aide de la croix directionnelle, on parvient à varier les séquences de jeu pour toujours s'adapter à la formation adverse à défaut de pouvoir imposer la sienne. Les équipiers répondent bien à ce qu'on leur demande et avec un peu d'entraînement, on fait vraiment ce qu'on veut avec le ballon.

Test NBA Live 2003 PlayStation 2 - Screenshot 1Les dunks s'enchaînent à une vitesse affolante !

Comme toujours, NBA Live navigue entre l'arcade et la simulation. L'arcade pour sa vitesse de jeu assez surhumaine et la simulation pour ses gestes techniques réalistes. A ce propos, EA Sports a fait l'effort de fournir chaque joueur de ses propres mouvements. Ainsi tous les grands de la NBA offrent ici le même spectacle que ce qu'on peut voir à la télé, ou pour les plus chanceux directement sur le parquet des stades américains. Avec des gabarits respectés à la perfection, chaque joueur semble plus vrai que nature. La modélisation des visages, parfaite, renforce cette impression. L'aliasing sait se faire discret tandis que l'animation, malgré quelques menus ralentissements, parvient à garder un niveau très correct. Seul le public, encore une fois aplati comme une crêpe, nous rappelle qu'on est devant un jeu.

Test NBA Live 2003 PlayStation 2 - Screenshot 2Les stars des années 50 contre celles des années 90. Quelle affiche.

L'ambiance sonore est à tomber par terre. Rarement commentaires sportifs n'auront été aussi convaincants dans un jeu. Eric Besnard, qui se retrouve une nouvelle fois derrière le micro, assure grave et ses intonations ne sont jamais hors-sujet. Ses phrases s'enchaînent naturellement, sans à coup ni blancs trop importants. Vraiment impressionnant ! Le reste de la bande son n'a pas à rougir non plus. Elle accueille des rappeurs réputés tel que le très canin Snoop Dogg ou le toujours speed Busta Rhymes. Le public est lui aussi bien présent. Il crie ses encouragements à chaque équipe grâce à des supporters bien en forme. Manque plus que les pom-poms girls pour que l'ambiance soit réellement parfaite. Ceci est d'ailleurs une demande directement adressée aux équipes d'EA Sports : pour l'édition 2004, pourriez-vous s'il vous plaît inclure des pom-poms girls entre les quart-temps ? Merci de votre compréhension. Pour ce qui est des modes de jeu, on renoue sans surprise avec tout ce qui était déjà présent dans les versions plus anciennes. Matchs d'exhibition, playoffs, franchises, gestion de l'équipe, saisons complètes, entraînements, un contre un, tout ça est très complet et parfaitement suffisant pour s'assurer une durée de vie respectable. Face à l'édition 2002 qui n'apportait pas énormément à la série, il n'y a donc pas photo. La version 2003 rehausse largement le niveau et se positionne parmi les meilleurs titres de ballon orange sur la machine.

Jihem, le 27 novembre 2002

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Des joueurs parfaitement modélisés et des stades tout aussi crédibles. La recette graphique de NBA Live 2003 fonctionne à merveille. Les animations motion capturées apportent beaucoup de réalisme au spectacle.

  • Jouabilité 17/20

    Comme toujours la série jouit d'une maniabilité exemplaire. La nouvelle fonction de « Freestyle Control » donne davantage de liberté au jeu.

  • Durée de vie 15/20

    Les modes de jeu sont suffisamment nombreux pour vous accrocher à votre pad de longues heures durant. Le multijoueur de cette version PS2 est limité à 2 joueurs.

  • Bande son 17/20

    Bien plus que l'excellente ambiance du public, bien plus que les musiques rap, bien plus que les bruitages tout à fait crédibles, ce sont les commentaires de Eric Besnard que l'on retient de cette bande-son. Du bon boulot.

  • Scénario

    De nombreux rebondissements...

  • Note Générale17/20

    NBA Live 2003 réaffirme toute la puissance de la série légèrement en perte de vitesse l'année dernière. Les principales nouveautés telles que le Freestyle Control et les décisions stratégiques en temps réel sont des plus non négligeables qui apportent une dimension supplémentaire à chaque match.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : NBA Live 2003 NBA Live 03 NBA Live '03, NBA 2003 NBA 03 NBA '03, Basketball Basket Ball Basket-Ball

Vidéos