Menu
Combat Flight Simulator 3 : Bataille pour l'Europe
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Combat Flight Simulator 3
PC
Combat Flight Simulator 3 : Bataille pour l'Europe
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2002 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (59)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Partager sur :

Toujours très inspiré dans ce domaine, Microsoft remet le couvert pour un troisième volet de sa célèbre simulation de combat aérien. Plus joli, plus complexe, Combat Flight Simulator 3 est aussi moins accessible aux novices que ses prédécesseurs.

Combat Flight Simulator 3

Comme l'annonçait la preview du mois dernier, Combat Flight Simulator repart pour un troisième épisode davantage axé simulation que ses aînés. Au menu des réjouissances, un hangar renfermant 18 appareils (Dornier Do-335, Gotha Go-229, P-47 Thunderbolt, Lockheed P-38 Lightning...), tous impeccablement modélisés, avec de multiples détails et aux comportements aériens aussi réalistes que possible. Et ce n'est pas tout (attention, roulement de tambour) : chacun affiche un véritable cockpit entièrement revêtu de belle 3D ! Immersion garantie ! Pour rester dans le chapitre esthétique, on notera des cieux magnifiques avec en prime de jolis gros nuages volumétriques et des conditions météo variables (pluie, orage, neige, vent). Enfin, les textures au sol sont de toute beauté de près comme de loin. Même si elles ne sont pas toujours très respectueuses des environnements réels qu'elles sont censées représenter, elles n'en demeurent pas moins très convaincantes. Vous vous en doutez, pour profiter convenablement de toutes ces merveilles, il faudra obligatoirement posséder une machine dopée aux GHz ainsi qu'une carte graphique de dernière génération. Pour vous donner une idée, nous avons testé Combat Flight Simulator 3 sur un Athlon 2100+, couplé à une ATI Radeon 9700 Pro, le tout supporté par 512 Mo de RAM. Le jeu était beau bien sûr (manquerait plus qu'il soit moche sous cette config !), mais nous avons tout de même constaté quelques petites saccades de temps à autre. Rien de grave, fort heureusement.

Combat Flight Simulator 3
Les environnements sont chouettement fait.
Toujours situé en pleine Seconde Guerre Mondiale, ce nouveau volet marque le retour de la série sous des latitudes plus européennes. La campagne principale débute en 1943. Vous aurez à choisir votre camp en optant pour un pilote américain, anglais ou allemand. En plus de déterminer pour qui vous vous battrez, ce choix annonce l'une des améliorations de la série : une personnalisation plus poussée du pilote. L'identification au personnage incarné prendra plus d'importance et se traduira par une évolution de ses capacités au fur et à mesure de la progression. C'est-à-dire que suivant vos performances derrière le manche à balai, votre avatar gagnera des points de statistiques qui se répartiront entre trois critères : votre santé, votre talent de bombardier et votre résistance aux G qui se remarquera alors par une meilleure vision lors des manoeuvres délicates. On est loin d'un RPG, mais ça y ressemble quand même un peu. En marge de cela, vous récolterez des points qui vous permettront par la suite d'améliorer votre appareil, d'en changer, voire d'ordonner des offensives sur la ligne de front.

Combat Flight Simulator 3
La pluie donne une impression de vitesse.
La campagne est cette fois bien plus dynamique que lors de l'épisode précédent. L'élément central de celle-ci est bien sûr la ligne de front qui évoluera sans cesse en fonction de vos exploits mais aussi de vos échecs. En tant qu'américain ou anglais, votre objectif ultime sera de libérer l'Europe, tandis qu'un pilote allemand devra conquérir l'Angleterre, seul pays à ne pas encore être tombé sous le joug du Reich. Suivant vos actions, Combat Flight Sim 3 se propose de modifier le cours de l'Histoire en poursuivant par exemple la guerre plus longtemps qu'elle n'a réellement duré ou en introduisant des avions qui n'auront vu le ciel que quelques années plus tard.

Combat Flight Simulator 3
Les cadrans peuvent être ositionnés n'importe où sur l'écran.
Sur la carte, à vous de décider du secteur sur lequel vous voulez opérer puis de la mission qui vous intéresse parmi la liste que contient ce secteur. On se retrouve alors toujours devant plusieurs choix ce qui donne un assez grand sentiment de liberté. Les missions restent plus ou moins basiques dans leurs objectifs (destruction de cibles, convois d'appareils, dogfights...) même si on note l'apparition de missions plus stratégiques. Par exemple, en détruisant les entrepôts de l'ennemi, vous lui rendrez les choses plus difficiles pour la suite et prendrez donc une option sur la victoire finale. En plus de la campagne, vous trouverez plusieurs missions indépendantes, des combats rapides ainsi qu'un mode multijoueur (via internet ou sur réseau local). Dans ce dernier (mais également dans le jeu normal), vous pourrez à tout moment vous asseoir sur les sièges de pilotes, de mitrailleur ou de bombardier. A noter qu'il est particulièrement intéressant de former un équipage en restant chacun à son poste.

Combat Flight Simulator 3
Des avions parfaitement modélisés.
Grâce à tout ce que nous venons de voir, Microsoft parvient une nouvelle fois à sortir une simulation de combat aérien d'un très bon niveau. Cependant, tout n'est pas parfait. Mis à part le choix des avions somme toute limité, on regrette principalement que le jeu ne fasse pas un pas en direction des débutants. Par exemple, pourquoi ne pas avoir introduit de vrais tutoriaux qui leur auraient permis d'apprendre en douceur les techniques de vol ? On se retrouve ici plongé immédiatement dans le vif du sujet, les pros et autres habitués de simulation n'y verront pas de gros dérangements, mais les autres risquent de décrocher très rapidement, vous voilà prévenus.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Grosse config chaudement recommandée pour profiter de toutes les jolies choses que nous réserve le titre. Les avions sont parfaitement modélisés, les nuages volumétriques donnent de la profondeur au ciel, les cockpits en 3D permettent une meilleure immersion dans le jeu et les environnements au sol sont parfaits. Du beau travail.

  • Jouabilité 16 /20

    Les sensations de vol sont grisantes et s'apprécieront davantage au joystick qu'au clavier. On note l'heureuse initiative d'inclure une touche pour accéder directement à l'objectif suivant (impossible à utiliser en présence d'ennemis) ainsi que la possibilité d'occuper plusieurs postes (pilote, bombardier, mitrailleur). Dommage qu'aucun tutorial ne permette aux nouveaux venus d'apprendre à leur rythme le pilotage de chaque avion.

  • Durée de vie 16 /20

    La campagne principale comprend de nombreux objectifs. Plusieurs missions solos et multijoueurs sont aussi incluses dans le titre. Toutes sont d'un niveau assez élevé.

  • Bande son 16 /20

    Là haut dans le ciel, vous vous retrouverez face au doux ronronnement des moteurs, bercés par les communications radios. Lors des menus, la traditionnelle marche militaire se fait entendre.

  • Scénario 16 /20

    La campagne évolue en fonction de vos actions, ce qui lui donne un caractère presque unique à chaque partie.

Microsoft nous propose une nouvelle fois une simulation d'excellente facture mais qui se réserve avant tout aux initiés du genre de part sa difficulté assez relevée. Il faudra aussi posséder une grosse config pour en profiter pleinement.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2002 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (59)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Mis à jour le 21/11/2002
PC Simulation Microsoft
Dernières Preview
PreviewMinecraft : Dungeons - Le jeu parfait pour découvrir le dungeon crawler ? Il y a 2 heures
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Ghost of Tsushima
26 juin 2020