Menu
La Somme de toutes les Peurs
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / La Somme de toutes les Peurs / La Somme de toutes les Peurs sur PS2 /

Test La Somme de toutes les Peurs sur PS2 du 19/11/2002

Test : La Somme De Toutes Les Peurs
PS2
La Somme de toutes les Peurs
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 novembre 2002 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Tous les prix
Prix Support
2.00€ PC
6.91€ PC
7.99€ GBA
14.38€ GBA
22.90€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Déjà bien peu convaincant sur PC, La Somme de Toutes les Peurs vient tenter sa chance sur console dans une version encore plus moche, encore plus facile, encore plus pauvre encore plus dénuée d'intérêt. Et ben, belle performance.

La Somme De Toutes Les Peurs

Alors ça c'est marrant, plus ça va, moins ce jeu est complexe. A la base de La Somme de Toutes les Peurs que nous appellerons ici LSTP parce qu'on a pas idée d'avoir un titre aussi long, se trouve une recette simple. Vous prenez l'interface de votre plus gros succès en matière de shoot tactique, Ghost Recon, et vous la décalquez sur un autre titre, beaucoup plus abordable. Pour cette version console, le terme « plus abordable » est un doux euphémisme puisque ici, c'est encore plus épuré. De shoot tactique super simple, le titre est devenu un FPS simpliste. Même plus un Ghost Recon du pauvre. Certaines maps rappelleront tout de même des souvenirs à ceux qui jetteront un oeil sur le jeu (ne serait-ce que sur le tutorial). Ah, copier/coller/couper, quand tu nous tiens.

La Somme De Toutes Les Peurs
Suivez le guide. Du début de la mission jusqu'à l'objectif, 0 détour, 0 réflexion.
Oui on retrouve l'interface Ghost Recon, celle des changements d'armes et des actions. Mais ici, pas d'ordres à donner à votre team qui se composera de 3 gus se contentant de vous suivre comme de gentils chiens et de tirer de temps en temps. La configuration des waypoints a aussi disparu, ce qui à la rigueur pourrait se comprendre si on voulait faire un titre abordable. Mais la remplacer par une ligne blanche sur une carte à l'écran, que l'on suit comme un fil d'Ariane de bout en bout, non là, c'est trop. Au début, par réflexe, j'écoutais attentivement les briefings, pour pas faire de gaffe, mais on comprend vite que ce n'est qu'une perte de temps. Pas la peine de chercher pendant 3 plombes le meilleur moyen de se lancer à l'assaut, la porte vous est désignée, puis le couloir qu'il faut suivre. C'est simple, on dirait des équipes Ghost tenues par la main de leur mère. Ou encore, le tutorial d'un FPS classique.

La Somme De Toutes Les Peurs
Vos coéquipiers sont d'une rare bêtise. J'ai même du en tuer un pour ouvrir une porte !
Exit la tactique, ici elle se limitera à choisir votre armement parmi des kits prédéfinis, le kit furtif, le kit « multikill », le mélange subtil et plein d'autres. Bien sûr le tableau ne serait pas complet si les ennemis n'étaient pas stupides. Sans oublier une visée assistée qui tolère le jeu avec les orteils, même ankylosés. Et le plus marrant, si vous déclenchez une alarme, pas la peine de vous énerver, rien n'est perdu, vous avez encore tout le temps de finir la mission et de vous baffrer des tapas. Voilà en gros comment les choses se passent : d'abord vous jetez un regard rapide sur le briefing, pour savoir s'il y a des gens qui ne doivent pas mourir, les objectifs on s'en fous. La partie commence, vous suivez la ligne, panpan les méchants vous faites péter ce qu'on vous a dit de faire péter et vous ressortez. L'avantage c'est qu'on peut réfléchir à des sujets graves comme la paix dans le monde ou Popstar tout en jouant. Mais quel ennui. D'autant plus qu'en 2 heures, vous viendrez à bout des 11 missions. Comptez en 4 en mode Hard. Et encore.

La Somme De Toutes Les Peurs
Sympa la fenêtre de notification, très discrète.
Et bien sûr, la réalisation est loin d'être à la hauteur. D'abord, le moteur est poussif et l'action manque cruellement de fluidité, en clair, ça rame sec. Peu de détails dans les environnements et les personnages semblent avoir eu des difficultés avec un ustensile ménager courant constitué d'un manche et d'un peu de poil. Notons aussi qu'une bonne balle dans le talon sera un bon moyen d'exterminer les méchants terroristes chochottes dont l'IA est, soit dit en passant, à pleurer de rire. Bon, on en fait quoi de ce jeu ? Éventuellement on le conseille à quelques joueurs ayant envie de se prendre pour un commando sans se prendre la tête, mais à ce niveau de simplicité, c'est dans la catégorie des huîtres hardcore gamers qu'il faudra chercher le public. Si Ubi voulait rendre Tom Clancy abordable, il aurait pu trouver beaucoup mieux. N'oublions pas que Ghost Recon sort incessamment sous peu sur PS2.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Beuh, c'est pas beau. L'animation est lente, les décors sont peu détaillés, les perso mal modélisés et mal animés. Mais où vais-je pouvoir trouver des points ? Y a pas de bugs.

  • Jouabilité 9 /20

    Il n'y a rien dans ce jeu. Tout le travail vous est mâché. Vous suivez la ligne blanche en tirant de temps en temps, le cas échéant vous faites gaffe à ne pas faire de bruit, à placer des explosifs ou à piquer des trucs et voilà. C'est archi pauvre et sans intérêt. Seul bon point, les commandes répondent bien.

  • Durée de vie 8 /20

    11 missions que l'on finit en un clin d'oeil et pas de mode multijoueur. A raison de moins de 10 minutes par missions... Autant vous dire que l'addition vous paraîtra salée.

  • Bande son 14 /20

    Les voix en français sont de bonne facture. Quelques speechs sont même assez sympa. Par contre dans le feu de l'action c'est assez répétitif. Faut dire qu'il n'y a pas 15 façons de signifier que l'on vient de descendre quelqu'un.

  • Scénario 11 /20

    Le jeu s'inspire du film et du roman de Clancy, pour autant, le scénario tient sur un timbre poste, quant aux briefings, qui pourraient vous mettre dans l'ambiance, vous finirez vite par les zapper tant ils sont inutiles.

Inspiré du roi du shoot tactique, LSTP fut d'abord un Ghost Recon simplifié avant de devenir un shoot particulièrement creux, facile et court. A part quelques joueurs qui aimeront jouer les commandos avec une main attachée dans le dos, on aura bien du mal à trouver un public pour ce titre sans intérêt et destiné aux huîtres nanties pourvues de bras mécaniques. Enfin, que les amateurs de Clancy se réjouissent, Ghost Recon est pour bientôt sur console.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 novembre 2002 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Mis à jour le 19/11/2002
PlayStation 2 FPS Tactique Red Storm Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live