Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / La Planète au Trésor / La Planète au Trésor sur PS1 /

Test La Planète au Trésor sur PS1 du 15/11/2002

Test : La Planete Au Tresor
PS1

Comme d'hab, Disney sort un long métrage pour les fêtes de fin d'année. Comme d'hab, cette sortie est accompagnée d'une tripotée de jeux vidéo. Comme d'hab, il s'agit de jeux de plate-forme. Et comme d'hab, le résultat n'est pas terrible. La routine, quoi.

La Planète au Trésor est l'adaptation made in Disney du roman du même nom de Robert Louis Stevenson. Vue à travers les oreilles de Mickey, l'histoire de pirates originale devient une fresque futuriste. Les pirates sont toujours là, mais l'espace ayant ici remplacé l'océan, les magnifiques galions laissent place à de puissants engins à bi-turbo-injection-thermo-propulsés. On joue le rôle de Jim Hawkins, un jeune garçon embarqué dans une incroyable chasse au trésor à bord du somptueux vaisseau RLS Héritage. Constamment suivi par Morphe, un blob volant mais pas très volubile, on parcourt une petite dizaine de niveaux qui, comme sur PS2, alternent allègrement entre plate-forme et courses de planche à voile futuriste.

La super charge peut détruire les coffres plus résistants.

Première constatation, le jeu ressemble beaucoup au titre inspiré d'Atlantide, le Disney de l'année dernière. Les graphismes sont aussi épurés, bien que les environnements ne soient pas les mêmes. Les 10 niveaux proposés se déclinent sous seulement 4 décors différents. On commence à Mondragor pour ensuite se promener sur le spatioport avant de naviguer un peu sur l'Héritage et de terminer le voyage sur la Planète au Trésor elle-même. Les stages ont beau être immenses, on parcourt le jeu en un clin d'oeil. Même en s'attelant à récupérer tous les items nécessaires pour débloquer quelques bonus (extraits de film, dessins de production, comparatif personnages crayonnés/modélisés), le jeu se fini à vitesse Grand V.

John Silver est le boss final.

Les phases de plate-forme sont hyper classiques et, autant le dire aussi, super lassantes. On y fait toujours la même chose. On avance, on récupère quelques objets, on actionne un interrupteur pour ouvrir une porte et on continue comme ça jusqu'au bout. Les ennemis sont peu nombreux, aussi résistants qu'un troupeau de courgettes bouillies et n'ont même pas la bonne idée de se renouveler au fil des niveaux. Ce sont toujours les mêmes qui reviennent inlassablement à la charge. Les sauts manquent gravement de précision, pas vraiment à cause de la caméra qui fait bien son boulot, mais plutôt en raison de l'extrême lenteur du personnage. Son animation est lourde et pesante, on dirait même qu'il avance au ralenti ! Ses mouvements sont classiques de chez classiques. On y retrouve, comme dans toutes les productions du genre, le double-saut, les deux styles d'attaques normales (laser ou épée) et c'est à peu près tout. Ah non, pardon, on peut aussi tirer des charges de plasma de temps en temps.

Jim peut se servir de son épée.

Pour égayer légèrement cette monotonie, vous rencontrerez parfois des personnages qui vous confieront des missions. Ces petits objectifs se présentent le plus souvent sous forme de mini-jeux loin d'être folichons (dégommer des oiseaux, rattraper des fruits dans un tonneau, trouver 10 drapeaux en temps limité...). Tous les deux niveaux, vous devrez aussi faire vos preuves dans des courses de planche à voile futuriste. Le mot course est peut-être mal choisi vu que vous serez seul sur la piste mais l'idée est là car vous aurez tout de même à réaliser quelques tours de circuits dans le temps imparti. Malgré tout ses efforts pour varier le gameplay, La Planète Au Trésor reste irrémédiablement lassant. L'absence totale de difficulté ne vient jamais freiner notre progression et on se retrouve à boucler le jeu en trois petites heures à peine, et encore, en prenant largement son temps. Vu que du côté de la réalisation, il n'y a pas grand chose à dire (le niveau est correct pour de la PSOne, sans plus), on ne peut conseiller ce titre qu'aux plus inconditionnels des fans de Disney, à ceux qui ne jouent que pour découvrir les extraits de film qui ponctuent les niveaux. Autant dire à pas grand monde.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Les environnements sont plutôt jolis et Jim est chouettement modélisé. Dommage que les ennemis ne soient pas plus soignés et que l'animation soit si lente.

  • Jouabilté 12 /20

    La caméra travaille bien même s'il lui arrive de cogner contre quelques murs. Les sauts, par contre, manquent vraiment de précision.

  • Duree 8 /20

    Trop court et trop facile, voilà ce qu'il faut retenir de la durée de vie.

  • Son 13 /20

    Les musiques restituent l'ambiance du film mais deviennent rapidement usantes. Pas de problèmes en revanche pour les voix qui collent aux personnages.

  • Scénario 12 /20

    On suit vaguement la progression du film à travers ses évènements les plus marquants.

Bien trop court et répétitif, La Planète Au Trésor s'inscrit dans la longue liste des jeux Disney trop rapidement développés pour accompagner la sortie des films.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
15 novembre 2002 à 18:00:00
10/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 15/11/2002 Voir l'historique
PlayStation Plate-Forme Magenta Software Sony Animation + Cinéma
  • Partager cette page :
La Planète au Trésor
PC PS3 GBA PS1 PS2
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (4)
  • News (3)
  • Vidéos (1)
  • Images (57)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : La Planete Au Tresor sur PS1
    -
    PS1
Boutique
  • La Planète au Trésor PS1
    11.90 € Neuf
    1.54 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.