Menu
Quantum Redshift
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Quantum Redshift sur Xbox /

Test du jeu Quantum Redshift sur Xbox

Test : Quantum Redshift
Xbox
Quantum Redshift
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
10 octobre 2002 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ Xbox
32.89€ Xbox
Voir toutes les offres
Partager sur :

La PS2 a Wipeout, le GC se targuera de la suite de F-Zero, alors Microsoft s'est dit qu'un jeu du genre cela ferait bien sur sa machine. En conséquence voici Quantum Redshift, que l'on situera quelque part entre les deux titres pré-cités. C'est beau, très beau même. Et après ?

Quantum Redshift

Des bolides futuristes avec des moteurs de navettes spatiales qui se bagarrent à coups de missiles sur des tracés de fous, voilà ce qui vous attend dans Quantum Redshift. Une formule tenue de main de maître par les deux références du genre que sont Wipeout et F-Zero. Autant vous dire que se lancer dans la danse suppose d'avoir de quoi tenir tête. Est-ce le cas de QR ? Disons que lorsqu'on regarde le jeu on se dit « Wahou » mais que lorsqu'on prend le pad c'est plutôt « Ah ? »

Quantum Redshift
Les armes donneront lieux à de jolis effets.
Au menu, QR affiche les choix classiques que sont la course simple, le contre la montre et le tournoi. C'est bien sûr ce dernier qui nous intéresse le plus. Ici, vous pourrez commencer à jouer avec l'un des sept personnages de base, chacun ayant son petit bolide personnel. Chaque véhicule ayant lui-même ses propres caractéristiques. Parmi eux on compte l'accélération, la prise de virage, la capacité à se déplacer sur l'eau et l'aérodynamisme. Une fois que l'on a fait son choix, on peut se lancer dans les tournois Novice, Amateur, Expert et Maître. Ouah, tout ça ! Oui, mais il n'y a que 3 courses par tournoi (dont les courses miroirs), et oui, ça fait pas lourd. Ceci dit, le challenge est de taille puisque que vos 7 personnages ont tous une bonne raison de concourir : ils veulent battre leur alter ego afin que vous puissiez ensuite l'ajouter à la liste de vos personnages jouables. Au final se sont 18 coureurs qui seront accessibles. Le tournoi vous offre également la possibilité de customiser votre bolide. Enfin customisouiller je dirais. Les gains de chaque course peuvent être investis dans 3 domaines : les armes, le bouclier et le turbo. Il serait aussi simple et rapide que les upgrades se fassent seuls car une réelle personnalisation est impossible et on ne fait que monter d'un niveau à un autre pour ses trois éléments.

Venons-en au gameplay, c'est tout de même ce qui nous préoccupe le plus. En course, dans la grande tradition du genre, il vous faudra vous montrer hargneux. Deux armes sont à votre disposition, une arme à tête chercheuse et une arme simple. Vient ensuite un bouclier que l'on activera après un message d'alerte (à condition qu'il soit chargé bien sûr). Dernier point, l'inévitable boost. Ces trois accessoires devront être régulièrement rechargés par la récolte en règle de bonus divers. La customisation aura, elle aussi, un effet sur leur efficacité.

Quantum Redshift
Les gouttes de pluie sur la caméra ça fait toujours son effet.
La question que vous vous posez sûrement est : est-ce que ça va vite ? Oui. Même si les deux premiers tournois sont un peu mollassons, dès qu'on arrive au mode expert, les vitesses commencent à augmenter sérieusement. Malheureusement, on frise parfois l'injouable. Tout du moins dira-t-on que le moteur physique du jeu est franchement très limité. Le plus gros problème à ce niveau est certainement l'absence total de poids des vaisseaux. On part dans tous les sens et non seulement le résultat est plus que farfelus (réactions complètement irréalistes même pour un titre de ce genre) mais la maniabilité en prend un sérieux coup. Voilà un point qui divisera certainement les foules, mais je crains qu'il n'ait plus de détracteurs que d'amateurs. Mais ça, passe encore à la rigueur. Le plus gros inconvénient, c'est finalement que l'on s'ennuie un peu dans ses courses qui, bien que très rapides, deviennent vite monotones et sans surprises en raison de tracés assez quelconques et d'armes pas si amusantes que ça.

Quantum Redshift
Les missiles à têtes chercheuses sont bien pratiques.
En tout cas, le très bon point que marque Quantum Redshift concerne sa réalisation. Pour être beau, c'est beau. C'est même sans doute l'un des titres actuels qui profite le plus de la Xbox. Les environnements sont vastes et détaillés, les couleurs chatoyantes et les effets pleuvent. Les explosions en tout genre sont bien rendues et la pluie qui arrosera parfois votre cockpit en laissant des gouttes d'eau sur la caméra est convaincante. Les textures sont hyper détaillées et le bump mapping foisonne. Aucun doute, QR est très bien foutu. Et de surcroît, l'animation est sans failles et le frame-rate ne chute jamais. Je n'aurai qu'un reproche : le character design est ridicule et le choix d'un personnage peut prendre un certain temps (difficile de trouver quelqu'un à qui s'identifier tant ces types sont kitsch tendance Flash Gordon).

Malheureusement, cela ne suffit pas et on est bien obligé de se rendre compte que Quantum Redshift est loin d'égaler ses concurrents, dont il n'est qu'une pâle copie sans surprise et même un peu fade, en matière de gameplay. A réserver aux amateurs du genre en mal de courses futuristes sur Xbox.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Probablement l'un des titres à la meilleure réalisation graphique actuellement disponible sur Xbox. Même si le design ne plaira pas à tout le monde. Pour le reste c'est un sans faute et la console encaisse le tout sans broncher.

  • Jouabilité 11 /20

    On est loin des références. La maniabilité est assez chaotique et on ne contrôle pas grand-chose. Le gameplay s'avère de plus assez plat et la monotonie s'installe vite pendant les courses. La customisation est sans intérêt et pourrait très bien se faire automatiquement. Marrant un moment mais très limité.

  • Durée de vie 14 /20

    Le jeu ne propose pas énormément de circuits (attention au coup du circuit miroir) mais la difficulté se corse pas mal au niveau expert. Les 11 personnages à débloquer accrocheront les acharnés.

  • Bande son 12 /20

    Elle contraste avec l'aspect graphique du jeu. Surprise, on a droit à de la techno mais elle est très discrète et assez nulle, même pour ceux qui aiment. Les effets sont eux aussi assez quelconques. Surprenant.

  • Scénario /

Quantum Redshift me rappelle un peu les démos utilisées pour vanter les mérites des cartes graphiques. C'est beau mais c'est complètement nul. Sans aller jusque-là, e dirais que QR rate bien son coup et reste loin derrière la concurrence. Les courses manquent de nervosité malgré leur vitesse et on reste sur sa faim. Pour les amateurs uniquement. Dommage, c'était beau...

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
10 octobre 2002 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 10/10/2002
Xbox Course Microsoft Curly Monsters
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
  • Preview : Assetto Corsa Competizione : une version presque finalisée, mais déjà hypnotisante
    PC
  • Preview : Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce