Menu
Comix Zone
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Wii
  • GBA
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Comix Zone
GBA
Comix Zone
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 septembre 2002 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Partager sur :

Encore une résurrection sur GameBoy Advance. Comix Zone, pour ceux qui n'ont pas connu cette époque bénie des 16 bits, fût l'un des derniers titres forts signés Sega sur Megadrive. Il nous revient aujourd'hui dans un version GBA qui nous prouve que le soft a particulièrement mal vieilli.

Comix Zone

A la base de Comix Zone, il y a une idée toute bête, mais qui était drôlement originale à l'époque. Sketch Turner, dessinateur de son état, se retrouve enfermé dans son propre comic par le super vilain dont il est le géniteur. On progresse donc dans le jeu d'une case à l'autre (oui, bon ce n'est qu'une autre manière de faire un jeu en tableau, ok). L'action portant sur le beat'em all bien primaire, il faudra vider chaque case avant de passer à la suivante, sachant qu'il est tout de même parfois possible de choisir si on va à droite ou vers le bas. Histoire de renforcer le côté comic book, des bulles de textes apparaîtront constamment durant l'action. Voilà pour le principe.

Comix Zone
Le pauvre Sketch a bien du mal à comprendre ce qui lui arrive.
Inutile de se voiler la face, Comix Zone est pourvu d'un gameplay des plus simplistes. Certes, il est possible d'effectuer quelques coups spéciaux mais ils sont peu nombreux. En somme, on avance et on tape, point. A l'occasion on active un levier ou on pousse une caisse mais tout cela ne va pas chercher très loin. Ceci dit, il y en a qui apprécient et on peut toutefois que tous les ennemis ne se castagnent pas de la même manière. Seulement le problème c'est que la maniabilité est assez calamiteuse. Les commandes répondent mal, que se soit au niveau des sauts ou des coups, résultat on appuie en permanence sur A et basta. Il m'est même arrivé de ne plus pouvoir frapper, sans aucune raison apparente, j'ai cru que j'avais éclaté le bouton de la console ! De plus, voire surtout, le jeu est affublé d'une animation découpée à la hache et saccadée en diable. Les mouvements sont donc très secs et du coup pas... euh, ben, fluides. Ce qui est extrêmement désagréable.

Comix Zone
On note au passage un cruel manque de nuances dans les couleurs
D'ailleurs en parlant d'animation. L'une des premières choses qu'on apprend en lançant le jeu c'est que la conversion a été réalisée par... Comment ? Vous dites ? Oui, conversion, parce qu'on peut le dire, la GBA fait réellement office d'émulateur Megadrive ici. Aucune amélioration graphique ou sonore n'a été apportée au jeu (ou alors c'est vraiment très discret). C'est déjà rageant d'avoir un niveau SNES sur GBA, alors descendre encore d'un cran vers la Megadrive (ah, cette vieille polémique entre MD et SNES). A l'écran, le résultat est donc assez mitigé. Disons que l'ambiance graphique est sympathique mais la finesse fait défaut, et une fois encore, l'animation des personnages manque de fluidité. Voilà aussi un bon moyen de se souvenir à quel point l'éventail de couleurs de la Megadrive était réduit.

Comix Zone
...et la petite intro du début ne fait guère mieux
Autre problème, le syndrome « bis repetitae ». Le niveau de difficulté du jeu étant relativement élevé (quoique cela soit essentiellement dû à ses problèmes de maniabilité), préparez-vous à refaire plusieurs fois les mêmes passages. Bien entendu, pas de sauvegarde avant la fin du niveau. Finalement, si Comix Zone tirait son épingle du jeu à l'époque on ne peut que déplorer le méchant coup de vieux qu'il a pris. Techniquement assez moyen, doté d'une maniabilité parfois douteuse et d'un gameplay répétitif, seuls les grands nostalgiques parviendront à tirer un peu de plaisir de ce titre auquel on a refusé le lifting GBA.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Une conversion pure et simple de la version Megadrive. C'est un peu léger pour une GameBoy Advance même si on a vu bien pire (au moins c'est du 16 bits). Le principal ennui vient surtout de l'animation dépourvue de toute fluidité.

  • Jouabilité 11 /20

    Une maniabilité capricieuse et qu'il faudra dompter laborieusement. Le manque de fluidité des mouvements n'arrange rien à l'affaire. Le gameplay est répétitif mais c'est le genre qui veut ça.

  • Durée de vie 14 /20

    Vu la difficulté du jeu et l'obligation de finir un niveau avant de pouvoir sauver, vous en aurez pour votre argent. Sauf si vous vous lassez. Sans oublier la présence d'un mode multijoueur

  • Bande son 13 /20

    C'est le même problème que précédemment. Les thèmes sont musicalement corrects mais techniquement très moyens. Les effets sont anodins, ni gênants, ni géniaux.

  • Scénario /

Sega surfe sans vergogne sur la vague revival liée à la GBA. Voilà un titre qui ravira certainement les plus nostalgiques. En raison de sa vétusté technique et surtout de ses problèmes de jouabilité, Comix Zone est réellement à réserver à des joueurs dotés d'une âme de collectionneur.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 septembre 2002 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 18/09/2002
Gameboy Advance Action Sega Virtucraft
Dernières Preview
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
PreviewMario et Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : entre sécurité et menues nouveautés 01 oct., 16:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019