Menu
F1 2002
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / F1 2002 / F1 2002 sur NGC /

Test F1 2002 sur NGC du 21/08/2002

Test : F1 2002
NGC
F1 2002
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 août 2002 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Tous les prix
Prix Support
29.00€ NGC
37.90€ PS2
39.00€ NGC
44.90€ PS2
47.00€ PC
47.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les gars de chez EA sont décidément de drôles d'oiseaux. En effet contrairement à toutes attentes F1 2002 sur GC n'est pas un portage de la version PS2. Non, c'est beaucoup plus compliqué que cela, c'est un portage de la version 2001 ! Il n'en reste pas moins que le titre est non seulement très bon, mais c'est surtout le seul disponible dans son genre sur le cube violet.

F1 2002

Bon, je vous explique et suivez bien parce que c'est compliqué. Moi j'en ai encore mal au crâne. D'habitude, EA nous pond un jeu sur PS2 et il le copie-colle sans vergogne sur GC et Xbox. Jusque-là on est d'accord. Donc quand on voit arriver, au coude à coude, les trois versions de F1 2002, qu'est-ce qu'on se dit ? Bien, je vois que vous suivez. Et ben là, non, c'est raté. EA a trouvé le moyen de faire des portages sans en avoir l'air. « Mais non F1 2002 sur GC n'est pas le même que sur PS2 ! ». Très fort. Donc ici, nous sommes en présence d'une version légèrement améliorée de F1 2001 auquel ont été ajouté deux ou trois petites choses, certaines empruntées à la version 2002. Ben, ça y est, je suis déjà perdu et ça doit se voir.

F1 2002
Départ sous une petite pluie.
Alors, premier changement, le jeu s'adapte à la nouvelle saison à tous points de vue. On retrouvera donc les noms des pilotes actuels, les tracés et les écuries. La licence FIA a bien sa raison d'être. En ce qui concerne les modes de jeu par contre, rien de nouveau. On retrouvera, avec la même surprise, qu'il est impossible de participer au mode Grand Prix sans en passer par une série d'épreuves, ce qui n'est pas sans rappeler un certain Gran Turismo. Il vous faudra donc apprendre à maîtriser la conduite et pour ce faire remplir les épreuves. Celles-ci varient du simple départ arrêté avec freinage dans une zone précise, à l'apprentissage du freinage brusque sur route mouillée. C'est après avoir remporté ces challenges que vous aurez le droit de poser vos roues indignes sur l'asphalte des plus grands circuits. C'est un parti pris qui a le mérite de vous former au pilotage, mais il est tout à fait possible que certains trouvent ça gonflant. Le mode course immédiate est toujours présent mais là encore, il faudra se montrer performant. Seuls les premiers circuits sont accessibles, pour le reste il faudra engranger les points.

F1 2002
La vue cockpit est très réussie.
Question gameplay, le jeu vous offre la possibilité d'activer ou non certaines assistances en fonction de votre niveau personnel. On citera en guise d'exemple l'assistance à la réduction de vitesse qui vous évitera de débouler à 230 Km/h dans une chicane. C'est bien pratique quand on n'a pas l'âme d'un Montoya mais celle d'un Alesi (pas de mails d'insultes, merci). Évidemment, on retrouvera le classique choix de transmission automatique ou manuelle. Force est de constater à l'occasion de ce test que le pad GC, pour génial qu'il soit, n'en pose pas moins problème ici. Il ne semble pas particulièrement adapté à la F1. Autant l'utilisation des Flips analogiques (hop un petit tour dans la config pour changer les commandes par défaut) est idéale pour gérer freinage et accélération autant il faudra un certain temps pour s'habituer à l'usage du stick en guise de volant. Ce n'est pas insurmontable et on finit par y arriver, mais les premières parties sont un peu laborieuses. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le titre vous procure des sensations de vitesse fulgurantes et un pilotage qui exige de la précision. Même en activant les assistances, mieux vaut éviter de rouler comme une brute si l'on veut monter sur le podium. Et sous la pluie je ne vous raconte même pas.

F1 2002
L'aspiration est à utiliser avec finesse.
D'ailleurs, venons-en maintenant à ce qui constitue finalement le coeur du test, la réalisation. Je dis coeur du test parce que c'est là que l'on trouvera les autres changements importants du jeu par rapport à sa première version. C'est là qu'intervient la saupoudrée de F1 2002 version PS2 avec l'implantation de communications radio qui sont directement tirées de cette version. Enfin, pour faire bien, certaines ont été rajoutées il me semble (et encore, j'avoue avoir un doute). Mais c'est surtout graphiquement que le jeu a pris un peu de grade en passant sur GC. Bon c'est pas une révolution non plus et il est certain qu'on aurait pu s'attendre à mieux mais ç'aurait aussi pu être pire. Je vous ai déjà parlé des sensations de vitesse particulièrement convaincantes et bien sachez qu'elles s'accompagnent d'une animation qui ne souffre d'aucun défaut et vos garantit un frame-rate bien stable (contrairement à la vraie mouture 2002 sur PS2, comme quoi). La météo évolue bien sûr en temps réel et finir une course sous des trombes d'eau tout en l'ayant commencée sous le soleil ne sera pas surprenant. Et je vous assure que courir sous la pluie est particulièrement jouissif. Non seulement la console l'encaisse bien, mais en plus on jouira alors de reflets forts plaisants sur l'asphalte. Et je ne vous parle pas de la grille de départ ou la visibilité devient absolument nulle en raison de l'eau projetée par les véhicules.

F1 2002
Je suis très concentré sous mon casque (il est trop petit).
D'autres petites choses viennent aussi agrémenter l'aspect graphique du jeu (pneus qui se salissent par exemple) mais il faut tout de même avouer que les développeurs auraient pu pousser les choses un peu plus loin pour nous offrir de meilleurs rendus. Car si l'aliasing a disparu, les textures des pistes sont encore un peu fades et manquent parfois de finesse, mais il est vrai que je suis un garçon difficile. Bon il y aurait bien quelques petits détails encore qui auraient mérité de légères améliorations mais ne boudons pas notre plaisir, je laisserai ma rubrique « mais » en sourdine pour une fois. Côté bande son, le bruit du moteur se révèle tout à fait convaincant, d'autant plus qu'il varie fortement selon la vue pour laquelle vous opterez. Vue qui sont au nombre de 4 dont une vue cockpit où les sensations sont garanties. Belle réussite. Citons une fois de lus les communications radios, à la fois pratiques et propices à une bonne mise en condition, même si elles sont parfois un peu décalées.

F1 2002
Bel arrière-train.
Un dernier mot sur l'IA des adversaires qui évite l'écueil du syndrome dit de « l'endive bouillie ». Les autres pilotes, vous évitent, se montrent coriaces et utilisent l'aspiration. Celle-ci est d'ailleurs plus réaliste que celle de F1 2002 PS2. Beaucoup apprécieront. Ouf, voilà, j'ai fini. Il me reste à vous dire que si on ignore l'attitude « machine à fric » d'EA avec cette nouvelle méthode de portage, « F1 2001 boosté version 2002 » (car après tout c'est de cela qu'il s'agit) s'avère être un excellent simulateur pour la GC qui justement en manquait. Certainement la référence jusqu'à la probable sortie de la « vraie » version 2002, dotée d'un gameplay encore meilleur, sans doute en 2003. En attendant, c'est le seul concurrent sur la machine et il place la barre assez haut.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    C'est surtout l'animation qu'il faut apprécier. Ça va vite et la console encaisse bien. On a droit à quelques effets de reflets sympa et la pluie est convaincante. Ceci dit, on sent bien que la console n'est pas poussée très loin et qu'il ne s'agit que d'un portage PS2 un peu lifté. Encore un effort à fournir même si le résultat est concluant.

  • Jouabilité 14 /20

    Aïe, autant pour la pad GC. Celui-ci ne se révèle pas très adapté au genre et se trouve un peu déconcerté lors des premières parties. Mais cela passe vite et on prend le coup. Une fois que c'est fait, reste à dompter la F1 et ça, c'est aussi complexe que jouissif. Et malheureusement, pas encore de volant compatible.

  • Durée de vie 17 /20

    Pfiou ! Tout est à débloquer, circuits, voitures, Grand Prix. Ajouter à cela une difficulté corsée mais pas rébarbative et vous obtenez une durée de vie des plus satisfaisante. Sans oublier le mode multijoueur

  • Bande son 16 /20

    Le bruit du moteur est irréprochable. Les commentaires radios repiqués sur la version PS2 sont un plus appréciables mais il est dommage qu'ils soient aussi répétitifs.

  • Scénario /

Portage qui n'en n'est pas un tout en étant un quand même, F1 2002 est en tout cas le seul titre disponible dans sa catégorie sur GC. Autant ignorer les velléités pécuniaires d'EA et prendre le jeu comme ce qu'il est : un excellent simulateur de F1 pour la GameCube, même s'il n'est pas exempt de quelques faiblesses techniques et qu'il accuse un an d'âge. Vivement 2003 qu'on ait droit à la version 2002.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 août 2002 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Mis à jour le 21/08/2002
Gamecube Course Sport Electronic Arts
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live