Test Metal Slug X- PlayStation

PlayStation

Peut-être êtes-vous de ceux qui ont ruiné leur porte-monnaie et accessoirement leur vie sociale en allant passer des heures sur la désormais mythique borne de Metal Slug en arcade ? Peut-être êtes-vous de ceux qui ont sacrifié leurs derniers deniers dans les épisodes Neogeo de ce chef d'oeuvre du jeu d'action 2D ? Si tel est le cas, la sortie de ce Metal Slug X sur Playstation pourrait bien vous faire replonger dans la spirale de l'un des jeux les plus addictifs de cette décennie.

Metal Slug X

C'est Virgin Interactive qui nous fait donc la bonne surprise de nous proposer pour un prix relativement modeste la conversion PSX d'un titre sorti il y a maintenant plusieurs années sur borne d'arcade : Metal Slug. C'est donc une adaptation particulièrement fidèle de l'un des plus grands jeux d'action old-school que l'on a le plaisir de (re)découvrir ici. Les graphismes en 2D, les scènes bourrées d'humour, l'action non-stop et même les musiques ; tout a été conservé pour le plus grand bonheur des nostalgiques qui auront même la surprise de découvrir dans cette version quelques bonus inédits.

Test Metal Slug X PlayStation - Screenshot 4L'un des joueurs est monté dans un tank.

Les plus craintifs pourront donc se rassurer en apprenant que cette conversion 32 bits a bénéficié de soins particuliers au niveau de sa réalisation. L'animation ne souffre pas de ralentissements et le seul point négatif de ce tableau reste la présence inévitable de quelques loadings entre les missions. On démarre en choisissant l'un des quatre GI aux tronches pas possibles qui tiennent lieu de héros, et c'est parti pour un aller simple aux enfers où la parodie est reine. Dans la veine des grands jeux d'action en scrolling directionnel de type Contra, Metal Slug tire son épingle du jeu en proposant des scènes d'action irréalistes, ponctuées d'une inimitable touche d'humour qui rend le jeu irrésistible.

Test Metal Slug X PlayStation - Screenshot 5Les quatre persos du jeu.

On ne s'étonnera pas, par conséquent, d'y croiser des poulets errants, des plongeurs s'éjectant d'un puits, des aliens à bord de mini soucoupes volantes, ou même des civils qui passent comme si de rien n'était au beau milieu du carnage, absorbés par leurs occupations. Autre régal de cet excellent titre : les multiples véhicules que l'on peut piloter pour progresser plus facilement dans les niveaux. Ce sont alors les canons de ces véhicules qu'il faut diriger, qu'il s'agisse du tank Metal Slug, de l'armure mobile, de l'hélico ou même du pacifique dromadaire. Un délire qui se retrouve également au niveau de l'armement, puisque parmi les traditionnels lance-flammes et autres mitrailleuses lourdes se cachent des armes aussi improbables que ce lanceur de chiens explosifs !

Test Metal Slug X PlayStation - Screenshot 6En selle !

L'arme principale se transforme automatiquement en couteau pour faciliter les combats au corps à corps, et les prisonniers (parents éloignés de Cro-Magnon) n'hésitent pas à vous lancer des power-up si vous prenez la peine de les délivrer. Le décor n'est d'ailleurs pas là pour vous faciliter la tâche, et recèle de nombreux pièges qu'il vous faudra anticiper. Certains ennemis pourront même vous infliger des maux persistants comme ces goules qui vous transforment en momie, lorsque vous n'êtes pas carrément victime de l'état d'obésité. Comme toujours, les tirs fusent de partout et les boss sont gigantesques. Le jeu devient un véritable bonheur lorsqu'on profite des possibilités offertes par le mode deux joueurs en coopération, et tout le monde y trouvera son compte puisque 5 niveaux de difficulté sont proposés.

Test Metal Slug X PlayStation - Screenshot 7Le souffle de ces créatures vous transforme en momie.

Reste le problème des "continue" infinis qui réduisent considérablement la durée de vie du jeu, qui ne comporte d'ailleurs que six niveaux. On pourra tout de même se rabattre sur les bonus inédits de cette mouture PSX : la galerie d'images, le mode Combat School qui permet de refaire n'importe laquelle des 6 missions avec le personnage de son choix, et surtout le mode Another Mission qui propose une vingtaine de nouveaux challenges complètement délirants. Bref, même après toutes ces années, Metal Slug n'a pas pris une ride. Un titre à (re)découvrir absolument en dépit de sa faible durée de vie.

Romendil, le 07 août 2002

Les notes

  • Graphismes 15/20

    Une conversion fidèle et soignée, dotée d'une animation qui ne faillit pas malgré la présence inévitable de quelques loadings entre les missions.

  • Jouabilité 15/20

    Un plaisir de jeu décuplé en multijoueur, pour un jeu qui vaut surtout pour son action trépidante et son humour décapant.

  • Durée de vie 8/20

    La présence de « continue » infinis réduit fortement la durée de vie du jeu, mais il reste les nouveaux challenges et la possibilité de faire le jeu en duo.

  • Bande son 14/20

    Les musiques sont plutôt bonnes et l'on peut regretter l'absence d'un mode Sound Test.

  • Scénario

    -

  • Note Générale14/20

    Les nostalgiques seront heureux de retrouver sur PSX une conversion fidèle de l'un des plus grands jeux d'action de ces dernières années. La durée de vie est courte et l'aventure est la même que dans la version originale, mais le plaisir de jeu est décuplé par le multijoueur et les challenges inédits.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Metal Slug 10

Vidéos

Voir les 2 vidéos de Metal Slug X