Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / 007 : Espion pour Cible / 007 : Espion pour Cible sur NGC /

Test 007 : Espion pour Cible sur NGC du 17/06/2002

Test : James Bond 007 : Espion Pour Cible
NGC

Contributeur

Amis de la Vodka Martini, remuée et pas sécouée ou encore du célèbre Walther PPK, James Bond est de retour. Après une version PS2 plutôt sympathique d'Espion Pour Cible, c'est au tour du joyeux portage sur Gamecube de pointer le bout de son nez pour des aventures très smart !

« Bond, James Bond ! », l'espion de sa majesté est donc de retour afin de poursuivre ses aventures sur un nouveau support suite à une première mouture PS2. Au programme de ce titre, un espion dont les services secrets anglais nieront avoir eu connaissance des activités en cas d'échec, des James Bond Girls plus ou moins accueillantes et bien sûr un arsenal d'armes et gadgets impressionnants. Les ingrédients indispensables à la série de longs métrages sont donc au rendez-vous et l'on retrouvera même quelques figures emblématiques comme Q, passé maître dans le tuning sur Aston Martin DB5 et BMW Z8. A l'image des films, cette aventure vidéo-ludique nous fera voir du pays dans de nombreux lieux différents mais nous proposera également des scènes d'action variées, que ce soit à la sauce FPS ou poursuite automobile.

De nombreux objectifs à remplir.

Cette variété dans le gameplay, Espion Pour Cible la revendique donc dès les premiers niveaux de jeu. Un peu d'action à la première personne histoire de se faire la main en éliminant quelques terroristes et en délivrant une ravissante espionne, puis une course poursuite rondement menée avant de progresser plus avant dans la trame scénaristique ô combien riche et subtile de cette aventure. Espion Pour Cible c'est un peu l'Attaque des Clones façon Ferrero et repas de l'ambassadeur... je n'en dis pas plus, l'espion c'est vous maintenant. Quoi qu'il en soit sachez que les scènes d'action aussi brèves qu'intenses seront au menu de ce James Bond. Bref et intense voici là deux maîtres mots dans ce titre, mais insistons quelque peu sur le « bref ». Une douzaine de niveaux à traverser avec un doigt dans le nez et une main fourrée dans un paquet de chips alors que l'on sirote en même temps à la paille une Vodka Martini avec une rondelle de citron... clairement Espion Pour Cible c'est un peu le shoot du dimanche, à moins d'augmenter la difficulté de manière significative, c'est une sorte de promenade de santé avant d'affronter, Goldfinger, Dr No, Kananga et Requin en même temps. En clair, c'est facile, trop facile même, les ennemis ne sont pas difficiles à tuer, les énigmes peu complexes, bref c'est en une journée que l'on peut sans réelle difficulté venir à bout de ce mode solo.

Les phases de conduite.

Comprenez que la plupart des adversaires ont des QI d'huîtres et que lorsqu'ils sont trop nombreux un tir bien net dans des barils d'essence suffit à les éliminer d'un coup. Il faudra parfois vider des chargeurs entiers sur eux pour en venir à bout avec une grosse mitraillette alors que curieusement une bonne vieille balle de Walther au calibre 7,65 peut suffire parfois. De même, mention spéciale pour le fusil de snipe puisqu'une balle dans le pied suffit à éliminer direct un tireur embusqué à 200 mètres. Côté FPS c'est donc gentillet et on considérera plus Espion Pour Cible comme un jeu d'action que comme un pur Shooter, ça nous évitera d'avoir à devenir méchant. En dehors de la progression l'arme au poing, il est également possible de conduire des véhicules aussi luxueux et variés qu'un coupé BMW, une Aston Martin ou un tank soviétique. Notons que ce dernier est d'une redoutable efficacité par rapport aux deux véhicules précédents mais qu'il a toutefois plus de difficultés à sauter par-dessus les rivières que les sportives anglaises.

Attention aux snipers.

Au chapitre de la maniabilité tout se passe assez bien quelles que soient les phases de jeu et l'on regrettera principalement l'assistance de visée sans doute un peu trop marquée et présente. Concernant les graphismes cette version Gamecube diffère assez peu de ce que l'on a pu voir sur PS2, si ce n'est au niveau de l'aliasing qui se retrouve très nettement estompé même s'il subsiste encore. Les animations sont rapides, le moteur dans l'ensemble performant et on notera des textures sobres mais correctes dans l'ensemble ainsi qu'une modélisation des personnages satisfaisante même si l'on aurait aimé plus de détails. Les scènes cinématiques sont quant à elles un peu décevantes.

En somme, Espion Pour Cible signe une bonne performance que ce soit sur Gamecube ou Xbox. On lui reprochera surtout une longévité dérisoire en dépit du mode multijoueur plutôt bien fichu. Voici un titre que l'on boucle malheureusement en une petite journée et qui offrira comme principale rejouabilité le fait de se retaper les niveaux en pulvérisant son score et ses stats pour débloquer quelques bonus en solo ou en multi.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Des graphismes corrects même si l'on est loin de la claque visuelle infligée par d'autres shooters sur consoles. On se félicite de voir un aliasing bien moins présent même s'il subsiste un peu sur Gamecube, on constate du reste peu de différences avec la version Xbox.

  • Jouabilté 15 /20

    Les puristes du FPS risquent de faire la grimace et on gagnera à classer Espion pour cible dans la catégorie des jeux d'action. Les phases de shoot se caractérisent par une précision très aléatoire, des armes à l'efficacité parfois discutable et des ennemis dotés d'un très faible QI pour les utiliser. Les phases de conduite sont assez sympathiques et rythment assez bien le jeu quant à elles.

  • Duree 12 /20

    Le principal point faible d'Espion Pour Cible tient à sa minable longévité. Un titre que l'on dévorera au cours d'un dimanche pluvieux pour n'y revenir que dans le cadre du mode multijoueur même si ce dernier ne relance que pour une courte durée l'intérêt de ce titre.

  • Son 15 /20

    Tada Tadaaaa, Tadada... C'est du James Bond pas de doute, pour ce qui concerne les musiques en tout cas. Les voix de leur côté sont soignées et seuls les effets déçoivent par leur manque de punch voire même parfois de réalisme.

  • Scénario 13 /20

    Une sombre histoire de clones, un espion britannique pour enquêter, là encore c'est du James Bond, sobre et efficace mais sans surprise ni prise de tête.

Un titre agréable mais trop court. Des phases de shoot à faire pâlir les fans de FPS pour finalement classer simplement ce titre dans la catégorie des jeux d'action. Quelques intéressantes possibilités dans le gameplay mais si tout ceci reste assez classique, en somme on passe un bon moment avec Espion Pour Cible même s'il est loin de constituer un hit.

Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
17 juin 2002 à 18:00:00
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (58)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 17/06/2002 Voir l'historique
Gamecube Action FPS MGM Interactive Electronic Arts + Cinéma Livres
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (3)
  • Vidéos (2)
  • Images (96)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : James Bond 007 : Espion Pour Cible sur NGC
    -
    NGC
Boutique
  • 007 : Espion pour Cible NGC
    59.90 € Neuf
    3.00 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.