Test Wave Race : Blue Storm- Gamecube

Gamecube

Nintendo réitère l'exploit de proposer pour le lancement de sa nouvelle console un titre encore plus bluffant que l'avait été Wave Race premier du nom sur N64. Voilà un jeu qui profite intelligemment des capacités techniques de la console pour s'imposer sans doute pour un bon bout de temps comme le jeu de courses le plus beau, le plus dément et le plus ébouriffant de la GameCube. Ne passez pas à côté de cette sortie événement !

Wave Race : Blue Storm

Jamais un jeu de courses n'aura su allier aussi brillamment une réalisation graphique d'un réalisme bluffant en ce qui concerne la physique de l'eau avec un plaisir de jeu qui frôle d'aussi près l'extase ludique. Il faut certes y jouer plusieurs heures pour en prendre véritablement conscience, mais ce nouveau Wave Race repousse les limites du jeu suffisamment loin pour que le joueur, ballotté malgré lui au creux des vagues, atteigne en quelques minutes les cimes du plaisir (et plus de trois fois !). Oui, la prise en main n'est pas aisée, surtout pour qui n'a jamais joué à l'épisode 64 bits, mais la marge de progression est impressionnante pour qui veut bien se donner la peine de tirer les leçons de ses erreurs, et c'est un gameplay parfaitement optimisé que l'on découvre au final en récompense de ses efforts.

Test Wave Race Blue Storm Gamecube - Screenshot 10Imaginez ces vagues en mouvement.

Difficile d'ailleurs de trouver un quelconque équivalent à ce titre qui parvient on ne sait comment à allier à la fois des sensations réalistes à une expérience de jeu vraiment grisante compte tenu du caractère délirant et improbable des circuits proposés. Une avancée incroyable a été faite depuis le premier opus, aussi bien d'un point de vue technique que ludique, et les nouveautés sont légions. Certes, le jeu s'inspire clairement de circuits déjà vus dans Wave Race 64, mais de nouveaux éléments ont fait leur apparition. On passe désormais à des courses de 8 concurrents au lieu de 4, et les bouées apportent maintenant une accélération progressive qui aboutit à l'obtention d'un turbo disponible à tout moment. Autant de nouveaux éléments qu'il faudra apprendre à gérer au mieux durant la course.

Test Wave Race Blue Storm Gamecube - Screenshot 11Un circuit tout en virages serrés.

Mais ce n'est pas tout ! L'énorme travail technique apporté à la gestion de l'eau ne fait pas que propulser Wave Race Blue Storm au rang de prestigieuse démo technique pour la GameCube, il influe véritablement sur les conditions de jeu en poussant à l'extrême les interactions avec l'environnement. Le jeu prend désormais en compte différentes conditions météo qui modifient de façon souvent radicale le déroulement des courses en altérant la violence des vagues et en introduisant des obstacles imprévus qui viennent perturber la progression en modifiant sensiblement le tracé des circuits, ouvrant parfois de nouvelles brèches qu'il faudra exploiter en guise de raccourcis de fortune.

Test Wave Race Blue Storm Gamecube - Screenshot 12Le gameplay est un régal.

Même si le joueur connaît à l'avance la météo des trois jours à venir, le choix qui lui est donné de déterminer l'ordre des courses est crucial dans la mesure où les tracés changent du tout au tout en fonction du temps. Si un ciel pluvieux amène des vagues de plus grande envergure et immerge certains rochers, un temps ensoleillé assure un calme plat sur la surface de l'eau qui peut mettre à nu certains obstacles du parcours. A l'inverse, vous pourrez profiter du passage d'un rouleau pour vous laisser porter par-dessus la coque d'un bateau et gagner ainsi de précieuses secondes. Tout le plaisir de jeu réside justement dans cette nécessité de mettre à son avantage les caprices de l'élément liquide, retranscrit ici avec une fidélité diaboliquement réaliste.

Test Wave Race Blue Storm Gamecube - Screenshot 13Le niveau de l'eau est monté et permet de prendre un raccourci.

Difficile de décrire l'intensité d'une course de Wave Race Blue Storm tant la moindre manoeuvre requiert une concentration maximale pour négocier correctement les virages et les slaloms entre les bouées. On retient véritablement son souffle pendant trois tours pour ne reprendre sa respiration que sur la ligne d'arrivée avant de savourer sa prestation dans un superbe replay de fin de course. Les choses se corsent vraiment dans le mode hard et expert où il faudra impérativement savoir couper court aux meilleurs endroits, quitte à louper quelques bouées pour gagner du temps en utilisant son dernier turbo.

Test Wave Race Blue Storm Gamecube - Screenshot 14Le courant vous pousse contre les coques des bateaux.

L'analogie des gâchettes GameCube est exploitée de façon parfaite et offre des sensations de jeu parfaitement crédibles. Même s'il subsiste toujours quelques trucs agaçants comme lorsqu'un concurrent vient vous faucher par derrière ou que vous perdez de précieuses secondes à essayer de vous décoincer d'un élément du décor après une trop grande prise de risque, cela n'enlève rien au plaisir de jeu. Wave Race souffre évidemment d'une durée de vie relativement modeste, mais le jeu propose toujours un mode 4 joueurs en écran splitté qui renouvelle l'intérêt des parties en apportant une touche de convivialité. Wave Race Blue Storm constitue à mon avis (et n'en déplaise à certains) le jeu le plus indispensable sur GameCube, juste après Rogue Leader.

Romendil, le 15 mai 2002

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Wave Race Blue Storm signe une véritable prouesse graphique en poussant à l'extrême la physique de l'eau dans un résultat proche du réalisme. Les circuits sont à l'inverse totalement surréalistes.

  • Jouabilité 17/20

    Difficile et frustrante au début, la maniabilité devient un véritable régal une fois que l'on commence à maîtriser les trajectoires serrées et que l'on dompte à son avantage les caprices de l'eau. L'intérêt des courses est renouvelé par les nombreux changements qui s'opèrent d'un tour à l'autre mais aussi en fonction de la météo.

  • Durée de vie 14/20

    Malgré la présence de nombreux modes de jeu ( Tutorial, Championnat, Time Trial, Multijoueur, Stunt ), le soft manque de challenges et les plus doués risquent d'en faire le tour assez rapidement.

  • Bande son 15/20

    Une bonne qualité d'ensemble, mais des musiques qui auraient gagné à être plus originales.

  • Scénario

    -

  • Note Générale17/20

    Un jeu que l'on aspire à découvrir au départ pour son excellente qualité visuelle qui affiche une physique de l'eau bluffante de réalisme, mais qui dévoile au final des trésors en terme de gameplay et de sensations. Wave Race Blue Storm constitue un excellent divertissement, fun, convivial, et même très technique, qu'il convient de se procurer pour ne pas passer à côté d'une perle rare.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 15/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Type : Course / Sport
  • Multijoueurs : 1 à 4 joueurs en écran splitté
  • Sortie France : 3 mai 2002
  • Version : française intégrale
  • Classification : Pour tous publics
Mots-clefs : Waverace Blue Storm, Wave Race Blue Storm, WaveRace : Blue Storm

Vidéos