Test Shadow Hearts- PlayStation 2

PlayStation 2

Occulté par les grosses sorties PS2 du mois de mars, Shadow Hearts n'aura certainement pas bénéficié de toute l'attention qu'il aurait méritée à juste titre, et risque fort de passer complètement inaperçu lors de sa sortie. Le temps est donc venu pour nous de réparer cette injustice en levant le rideau sur ce soft surprenant d'efficacité, qui se classe dans la catégorie des RPG japonais dans la pure tradition des Final Fantasy.

Shadow Hearts

Excellente surprise que ce Shadow Hearts qui nous arrive sans crier gare sur PS2, alors que la plupart des rôlistes commençaient déjà à se lamenter de ne pas trouver sur ce support davantage de softs du genre. Car les RPG ne se résument pas uniquement à la série des FF, et ce soft inconnu au bataillon pourrait bien séduire plus d'un joueur dévoué au culte de Square. Et pour ceux qui hésiteraient à investir dans un produit aussi énigmatique, sachant que les hits se bousculent depuis quelque temps au portillon des jeux PS2, c'est en tant qu'inconditionnelle de RPG consoles que je tâcherai de vous convaincre des qualités de ce titre qui m'a d'ores et déjà littéralement convaincue.

Test Shadow Hearts PlayStation 2 - Screenshot 5Des séquences de jeu parfois très gores.

L'histoire débute dans une France fictive à l'aube du vingtième siècle, et les premières minutes de jeu suffisent à instaurer une atmosphère terriblement glauque qui servira de toile de fond à cette aventure. Une histoire empreinte de mysticisme, imprévisible et surprenante, qui conduira le jeune Yuri de la Chine à l'Europe pour lutter contre une armée japonaise aux leaders fanatiques. Aux antipodes de l'univers naïf et gentillet d'un Golden Sun, le monde de Shadow Hearts donne l'impression de s'adonner au plus sanglant des épisodes de Castlevania, mais à la sauce jeu de rôle. Impossible de résister à cet amalgame savoureux et complètement inédit, qui renouvelle brusquement le regard du joueur sur un genre qu'il croyait jusque là intouchable.

Test Shadow Hearts PlayStation 2 - Screenshot 6L'une des transformations de Yuri.

Dans Shadow Hearts, les villages ne sont pas des lieux de repos où l'on peut s'approvisionner en armes et régénérer ses personnages. Ce sont des pièges à loups envahis de brume et hantés par la puanteur de la mort. On s'aventure sur une place mystérieusement calme et, l'instant d'après, on marche sur une mare de sang d'où jaillissent ça et là des crânes vaguement humaines qui se brisent dans un craquement sous vos pas. Anthropophages jusqu'au bout des ongles, les habitants de cette sympathique bourgade dressent griffes et crocs pour faire de vous le succulent ragoût dont ils rêvent depuis des siècles.

Test Shadow Hearts PlayStation 2 - Screenshot 7Des mouvements de caméra très dynamiques durant les combats.

Mais ceci n'est qu'un bref instant du voyage de nos héros, qui se retrouveront peu après dans des lieux complètement différents mais tout aussi dangereux. Ils y rencontreront parfois des alliés qui viendront leur prêter main forte dans leur lutte contre les forces du mal. Point crucial dans un jeu de rôle, les personnages sont ici extrêmement charismatiques, à la fois dotés de personnalités fortes et mystérieuses, bénéficiant tous d'un excellent design. Le jeu parvient habilement à contourner les stéréotypes en présentant des personnages au profil difficile à cerner. On y trouve le héros principal Yuri, un « harmonixer » doté de la faculté de se transformer en diverses créatures surpuissantes ; Alice, la frêle jeune fille qui se bat avec sa bible et ses sortilèges ; Zhuzhen, le mage exorciste ; Margarete, l'espionne adepte du six-coups qui sort son portable pour joindre ses contacts au beau milieu d'un combat ; sans oublier le jeune Harry et le très vampirique Keith Valentine.

Test Shadow Hearts PlayStation 2 - Screenshot 8L'anneau du jugement rythme les confrontations.

Au niveau du gameplay, le jeu parvient encore à nous étonner en cumulant les idées originales. Chaque action passe par l'anneau du jugement, une sorte de roue fragmentée en plusieurs segments sur lesquels il faut passer pour valider la moindre action. Le système est étonnement efficace et brise la monotonie inhérente aux autres softs du genre lors des combats. Les attaques de base sont de véritables enchaînements de coups dont la complexité dépend de votre efficacité sur l'anneau du jugement. En plus des points de vie et de magie, chaque personnage possède des Sanity Points qui diminuent au fil du combat, entraînant peu à peu leur démence. Les monstres ne manquent pas de surprendre eux aussi, lorsque les ennemis les plus inoffensifs se transforment sous vos yeux en des créatures monstrueuses souvent bestiales. En tant qu'« harmonixer », Yuri pourra acquérir des âmes qui lui permettront de se transformer en des créatures surpuissantes, une vingtaine au total. On retiendra également la présence d'un maître en acupuncture, capable d'optimiser la puissance d'attaque des armes et d'élargir les zones critiques de l'anneau du jugement, moyennant une certaine somme d'argent.

Test Shadow Hearts PlayStation 2 - Screenshot 9Qui est ce mystérieux personnage au masque de renard ?

Chaque victoire permet d'acquérir de la Soul Energy qui témoigne de l'importance des élémentaires (eau, terre, air, etc...) et de leur compatibilité avec les personnages. La progression se fait sans temps-mort ni quête d'XP inutile, étonnant sans cesse le joueur en alternant les dialogues naïfs et les rencontres décisives. C'est le cas de cet homme mystérieux au masque de renard qui n'est pas sans évoquer les vieux contes japonais, et qui viendra vous hanter aux moments les plus inattendus dans des confrontations régulières dont l'issue sera toujours la même. J'espère en avoir assez dit pour vous avoir convaincu de courir vous procurer ce titre, qui ne pourra que vous enthousiasmer si vous êtes un inconditionnel du genre et que l'univers de Shadow Hearts vous inspire la plus vive curiosité.

Romendil, le 25 mars 2002

Les notes

  • Graphismes 15/20

    Une réalisation en dents de scie, mais globalement très convaincante. Certains environnements resplendissent de couleurs mystérieuses et d'effets de lumière bluffants, et le design des personnages ne souffre aucun reproche. On découvrira également de bien belles cinématiques, souvent violentes et plutôt sanglantes mais toujours spectaculaires.

  • Jouabilité 16/20

    Le gameplay profite d'idées particulièrement intéressantes, avec notamment l'anneau du jugement qui assure un dynamisme constant au niveau des combats, le système se révélant d'ailleurs beaucoup moins fastidieux que celui de Legend of Dragoon. Une idée qui ajoute également une certaine dimension tactique puisque certains sorts entraîneront des effets secondaires liés à l'anneau, en diminuant par exemple les zones critiques, alors que l'on pourra aussi participer à des mini-jeux (loteries) avec ce même système.

  • Durée de vie 14/20

    La progression se fait sans temps-morts ni quête d'XP inutile, et assure environ une vingtaine d'heures de jeu, mais le soft comporte plusieurs fins différentes.

  • Bande son 15/20

    Des musiques superbes ! Pas de thèmes inoubliables, mais des mélodies réellement originales et toujours en accord avec l'action. Dommage qu'il n'y ait pas de voix pour rendre plus vivants les dialogues. La VF propose une traduction intégrale des textes en français.

  • Scénario 15/20

    L'atmosphère à elle seule contribue à rendre le soft irrésistible et surtout unique pour ce genre de titre. Le scénario n'en est pas moins intéressant et sans cesse renouvelé, le tout étant étoffé par des flash-back qui font le jour progressivement sur certains aspects de l'histoire.

  • Note Générale15/20

    Shadow Hearts constitue une excellente surprise pour les amateurs de RPG. Son atmosphère glauque renouvelle de façon particulièrement efficace l'univers des jeux de rôle, apportant par ailleurs toutes sortes de nouvelles idées en terme de gameplay. Le soft idéal pour patienter jusqu'à la sortie de FFX.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : ShadowHearts

Vidéos

Voir la vidéo de Shadow Hearts