Menu
G1 Jockey
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / G1 Jockey sur PS2 /

Test du jeu G1 Jockey sur PS2

Test : G1 Jockey
PS2
G1 Jockey
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mars 2002 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Voilà un titre pour le moins original puisqu'il traite d'un type de jeux jusque là inexistant sur consoles : les courses hippiques ! Si l'on excepte les deux opus d'Alexandra Ledermann sur PC, il faut reconnaître que les productions du genre sont une denrée totalement introuvable pour les amateurs. Alors, si vous rêvez de vous refaire l'Etalon Noir devant votre PS2, G1 Jockey est sans doute le soft qu'il vous faut.

G1 Jockey

Les joueurs PS2 sont décidément bien gâtés par Koei ce mois-ci puisque l'éditeur sort coup sur coup trois titres en exclusivité sur la console de Sony. Si les points communs entre Kessen 2 et Dynasty Warriors 3 sont évidents, il n'en existe pas moins un rapport entre ces deux titres et celui qui nous intéresse ici : G1 Jockey. Il s'agit bien entendu des chevaux, élément décidément incontournable des softs de l'éditeur japonais, qui a visiblement décidé de leur rendre hommage avec ce titre. Vous l'aurez compris, l'idée de G1 Jockey est de permettre au joueur d'incarner un sportif débutant qui tentera de faire son trou dans le monde des courses équestres. Un concept original qui mérite que l'on s'y arrête afin de savoir dans quelle mesure ce G1 Jockey est digne d'intérêt.

G1 Jockey
Prenez un bon départ au starting-gate.
Le premier constat est d'ailleurs plutôt encourageant puisqu'il suffit de naviguer quelques minutes dans les menus pour constater que le soft ne se contente pas simplement de nous proposer des courses typiquement arcades sans véritable lien entre elles. Le jeu comporte en effet un mode scénario très complet dont l'intérêt réside pour une grande part dans l'aspect gestion qui découle du suivi de la carrière de votre personnage. Avant de se lancer dans les courses, il faudra donc inévitablement commencer par entamer une phase de négociation dès le début de la semaine. Plus clairement, cela signifie que vous devrez d'une part choisir le cheval qui vous convient et la course à laquelle vous souhaitez participer. Evidemment, plus vous remporterez de courses plus vous obtiendrez de points pour acheter un cheval compétitif.

G1 Jockey
Adaptez votre stratégie en fonction du cheval choisi.
Attention car si vous ne choisissez pas un cheval à votre mesure, l'entraîneur n'acceptera pas de vous le confier et vous perdrez tous vos points sans avoir de monture. Il faudra donc prendre en compte l'identité et le soutien des entraîneurs, sachant que ce sont ceux qui possèdent le plus de points de cordialité qui seront les plus enclins à vous aider. Il vous faudra également tenir compte des caractéristiques de chaque cheval, plusieurs centaines au total, chacun étant étiqueté selon différents critères qu'il faudra à prendre en compte pendant la course, comme la puissance, la vitesse, l'endurance, et même l'humeur. Ainsi, si votre cheval est fougueux, vous devrez adapter votre style en conséquence.

G1 Jockey
Le sprint de fin de course.
Après une première course lamentable, on comprend vite qu'un rapide passage dans le mode Tutorial s'impose pour assimiler les techniques de base et la manière de négocier la prise en main relativement abstraite du jeu. Tout ça pour s'apercevoir que si le gameplay s'avère plutôt bien pensé et relativement réaliste, le jeu ne procure ni sensations ni véritable plaisir de jeu. On cherche encore la dose de fun que l'on entrevoyait plein d'espoir au lancement du titre. La marche à suivre se déroule finalement toujours de la même façon, même s'il convient d'adapter systématiquement sa technique en fonction des caractéristiques de sa monture.

G1 Jockey
Vous pourrez sauvegarder vos replays.
La première tâche consiste à prendre un bon départ en quittant le starting-gate au bon moment. Vous devez ensuite gérer votre allure et l'effort fourni par votre monture, soit en tirant sur les rênes pour ralentir et permettre au cheval de retrouver de l'endurance, même si en contrepartie ce dernier perdra de sa motivation, soit en donnant des coups de cravache et en faisant claquer les rênes pour aller plus vite et ensuite partir en sprint lorsque le "go" s'affiche à l'écran. Il est possible de donner des coups d'oeil sur les côtés et d'effectuer des déplacements latéraux afin de serrer un virage pour parcourir moins de distance, au risque de se faire tasser par les autres concurrents. On note à l'occasion des collisions pas vraiment crédibles de ce côté-là. L'essentiel du gameplay consiste principalement à trouver la distance idéale d'accélération, sachant que le principal réside dans la motivation du cheval qu'il faudra constamment maintenir au plus haut. A chaque fin de course, vous pourrez adopter la pose de votre choix pour frimer devant les photographes, et sauvegarder vos superbes replays. Voilà donc un jeu atypique qui risque de ne pas faire l'unanimité malgré un contenu plutôt riche : mode 2 joueurs, course libre, mode scénario et diverses conditions de jeu. A essayer avant d'acheter.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Une modélisation soignée, tant au niveau des personnages que des chevaux, pour une réalisation graphique plutôt convaincante.

  • Jouabilité 13 /20

    Une prise en main plutôt obscure, pour un gameplay finalement assez simple mais vite lassant. Des collisions qui laissent à désirer. Le jeu comporte une grande part de gestion et propose des conditions de jeu très diverses : état de la piste (ferme, bonne, molle, boueuse), météo, choix du stade.

  • Durée de vie 11 /20

    Les menus proposent divers modes de jeu : multijoueur, course simple, scénario, et l'option pour avoir les textes en français. Le gameplay s'avère toutefois très vite lassant.

  • Bande son 11 /20

    Des musiques bizarrement pas très en accord avec le jeu. Des bruitages limités et peu réalistes. Pas de voix lors des dialogues.

  • Scénario /

    -

Destiné à un public très précis, G1 Jockey s'appuie sur un gameplay qui comporte de bonnes idées mais qui se révèle malgré tout vite lassant. L'aspect gestion est un peu rébarbatif, et le jeu souffre surtout d'une absence totale de fun et de sensations.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 mars 2002 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 22/03/2002
PlayStation 2 Course Simulation Sport THQ Koei
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce