Menu
The Fish Files
  • GB
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / The Fish Files sur GB /

Test The Fish Files sur GB du 12/12/2001

Test : The Fish Files
GB
The Fish Files
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2001 à 18:00:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Partager sur :

Vous en avez marre de tous ces jeux de plates-formes identiques et mal réalisés sur Gameboy Color ? Ras-le-bol des jeux à licence qui n'exploitent pas le potentiel de votre console portable ? Oubliez tout ça, Microïds nous sert un petit bijou de jeu, innovant et rafraîchissant !!

The Fish Files

En effet, les italiens de 7th Sense, édités par Microïds prennent le contre-pied de la quasi-totalité de la logithèque de la Gameboy Color et nous pondent un jeu d'aventure !! Oui, vous avez bien lu, The Fish Files est un véritable jeu d'aventure graphique en vue de côté, dans la plus pure tradition des jeux Lucas Arts qu'on pouvait trouver sur PC il y a une dizaine d'années. L'histoire se déroule à notre époque, dans une petite ville paisible. Vous incarnez à tour de rôle Dante, Korsellos et Fritz, 3 collégiens facétieux. Les professeurs du collège ont confié à chacun des élèves la garde d'un poisson rouge afin de les responsabiliser. Malheureusement, un matin, stupeur générale : tous les poissons rouges ont disparu. A vous de mener l'enquête pour retrouver les poissons, certainement enlevés (la thèse de la fugue paraissant peu vraisemblable :) ).

The Fish Files
La cuisine du collège
Vous allez donc partir à la découverte d'environ 120 lieux différents, où vous pourrez interroger une cinquantaine de personnages. En route, vous recueillerez des indices, ou simplement des objets qui vous permettront de progresser dans votre enquête. Ainsi par exemple, en rendant service à Beepo's le quincaillier, celui-ci vous donnera un couteau multi-fonctions qui vous permettra de soulever une plaque d'égoûts. Egoûts dans lesquels vous rencontrerez des agents du FBI (gros clin d'oeil à la série X-Files). Et ainsi de suite, toute l'histoire s'enchaîne : de nouveaux objets peuvent servir à résoudre d'autres énigmes, qui vous donneront accès à de nouveaux lieux... Notez que vous pouvez soit utiliser les objets que vous avez recueillis, soit les combiner entre eux pour faire un nouvel objet.

The Fish Files
Dans les égouts, rencontre avec les agents Folder et Smelly du F.B.I. :-)
Côté ergonomie, notre héros se déplace aisément avec le pad. Le jeu est découpé en écrans (pas de scrolling), et dès que vous êtes à proximité d'une personne ou d'un objet avec lequel vous pouvez interagir, un petit triangle clignotant apparaît aussitôt. Il ne vous reste plus qu'à appuyer sur A pour prendre l'objet ou parler à la personne, ou B pour regarder. Du coup, les manipulations sont très aisées, et on ne passe pas son temps à chercher ce qu'on peut faire (contrairement à certains jeux d'aventure "point & click" sur PC, où l'on clique frénétiquement un peu au hasard jusqu'à ce qu'on trouve un endroit sensible). Autre point positif : le héros est relativement grand et les graphismes sont tout simplement magnifiques. De mémoire de joueur sur Gameboy Color, ce sont les meilleurs dessins que j'ai pu voir sur cette machine. En effet, les développeurs ont eu la bonne idée d'utiliser systématiquement le mode High Color de la console, qui permet d'afficher pas moins de 2000 couleurs !! Les musiques sont du même tonneau : nombreuses, variées et dynamiques.

The Fish Files
Ici, interdit d'entrer en baskets
De tout ça, il ressort une impression de grande qualité. J'ai vraiment été bluffé. Et pour tout dire, ça fait plaisir de voir qu'il y a encore de nos jours des développeurs qui passent un temps fou à peaufiner leur jeu dans les moindres détails afin d'obtenir au final un titre irréprochable tel que l'est The Fish Files. Sans conteste, le meilleur jeu de cette fin d'année sur la console, et l'un des tous meilleurs de l'histoire de la Gameboy. Même les utilisateurs de Gameboy Advance pourront l'acquérir sans crainte. Bravo à l'équipe des développeurs, et à bientôt ! Car des jeux comme ça, on en redemande !!

Les notes
  • Graphismes 19 /20

    Des graphismes incroyables pour une Gameboy Color. Lorsqu'on a vu les premiers screenshots du jeu il y a quelques mois, j'me souviens d'avoir appelé Microïds pour leur demander s'ils ne s'étaient pas trompés de machine et n'avaient pas inversé GB Color et GB Advance ! Mais il faut bien se rendre à l'évidence, The Fish Files a des graphismes incroyables eu égard aux capacités de la machine.

  • Jouabilité 17 /20

    On pouvait redouter le pire, vu l'ambition du jeu. Mais, le système de "triangle clignotant" et la rapidité de déplacement du héros donnent une jouabilité remarquable. Un tout petit défaut : le héros ne peut pas se déplacer en diagonales. Mais, c'est finalement un détail.

  • Durée de vie 17 /20

    Que d'énigmes ! Ils vous en faudra des heures pour venir à bout de ce titre. Certes, The Fish Files n'est pas aussi profond qu'un Zelda, mais il vous faudra quand même du temps pour en faire le tour. Le système de sauvegarde à tout moment dans le jeu est également une bénédiction (on oublie les fastidieux mots de passe, habituellement très utilisés sur GBC)

  • Bande son 18 /20

    Un grand soin apporté à la réalisation musicale. Des musiques nombreuses, très bien composées et surtout très bien rendues sur la console. Une réalisation sonore de la même veine que le reste du jeu : au top.

  • Scénario 17 /20

    Un scénario un peu loufoque comme on les aime ! Il y a du Lucas Arts dans ce jeu là (Loom, Indiana Jones...), avec également un soupçon de Sierra (Leisure Suit Larry...). L'histoire est prenante, et on n'a de cesse de progresser tant qu'on n'est pas arrivé au bout ! Notons que pour une fois, l'intrigue se passe dans un univers contemporain : pas de dragons, de sorciers maléfiques, ni d'elfes... Ca fait du bien parfois :)

The Fish Files peut justifier à lui seul l'achat d'une Gameboy, qu'elle soit Color ou Advance. L'histoire est sympathique, et la réalisation tout simplement magistrale !!! Heureusement qu'il y a encore des studios de développement européens sur Gameboy Color qui font un travail remarquable et qui ne se contentent pas de reprendre un moteur de plate-forme éculé pour nous servir un jeu à licence rébarbatif. Voilà de quoi donner à réfléchir à la plupart des grandes majors qui nous servent trop souvent sur cette plate-forme des daubes à des cadences industrielles. 7Th Sense nous a sorti là un véritable chef-d'oeuvre. Ces italiens ont une vingtaine d'année, et ils sont vraiment bons !!! Alors, on attend la suite, et pourquoi pas sur GBA ?

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2001 à 18:00:00
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 12/12/2001
Gameboy Aventure Microïds 7th Sense Studios Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce