Menu
Conquest : Frontier Wars
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Conquest : Frontier Wars
PC
Conquest : Frontier Wars
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
03 décembre 2001 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.9/20
Tous les prix
Prix Support
19.90€ PC
125.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Conquest : Frontier Wars est un miraculé du jeu vidéo, il s'en est fallu de peu pour que ce titre ne voit jamais le jour ! C'est grâce à la détermination et à l'acharnement de son créateur (obligé de recréer un studio de développement pour terminer le jeu) que l'on peut aujourd'hui profiter de ce STR de grande qualité.

Conquest : Frontier Wars

Tout commence comme dans un bon film de science fiction. Au fin fond de l'espace, un croiseur Terrien sous les ordres de l'amiral Hawkes, subit les foudres d'une armada de vaisseaux Mantis, une race alien très hostile. Un message de détresse est envoyé et une équipe de secours est dépêchée sur place, prête à enquêter. Vous êtes placé à la tête de cette équipe et vos premières missions auront pour but de retrouver Hawkes. Bien sûr vous serez amené à rencontrer les Mantis puis plus tard, vous ferez la connaissance des Célaréons, une autre race extra-terrestres à peine plus amicale que les Mantis. C'est donc sur une toile de fond de guerre intergalactique que se déroule la campagne de Conquest : Frontier Wars. Une campagne composée de seize missions qui correspondent à autant de systèmes solaires.

Conquest : Frontier Wars
La carte en bas à droite permet de naviguer entre tous les systèmes solaires.
Jusque là vous vous dites « un STR qui met en scène trois races s'affrontant dans l'espace », ça ressemble énormément à du Starcraft. Effectivement, l'influence du titre de Blizzard est plus qu'évidente, mais Conquest ne s'arrête pas là. Le jeu apporte plusieurs éléments qui parviennent à le différencier des autres STR. D'abord les missions se déroulent sur plusieurs cartes à la fois. Le principe n'est pas nouveau (souvenez-vous des Trois Royaumes) mais il atteint ici son summum avec parfois 16 maps à gérer simultanément. Fort heureusement, pour vous aider dans cette tâche extrêmement délicate, vous pourrez déléguer plusieurs de vos fonctions à des amiraux dôtés d'une bonne IA. Ces derniers se chargeront alors de veiller au bon fonctionnement des parcelles que vous leurs laisserez gérer. A noter que les systèmes solaires sont reliés entre eux par des vortex qu'il conviendra de contrôler pour empêcher l'adversaire de les utiliser.

Conquest : Frontier Wars
Les planètes sont des éléments stratégiques à ne pas négliger.
La dimension stratégique de Conquest passe également par le ravitaillement des troupes. Aucune des unités ne pouvant rester indéfiniment loin de sa base, il est impératif de construire des centres de ravitaillement au fur et à mesure de votre avancée. Mais comme rien n'est jamais simple dans les STR, vous ne pourrez pas bâtir de centre n'importe où, seules les planètes permettent d'abriter de telles structures. Cela vous obligera donc à conquérir sans cesse de nouveaux astres pour y installer tout le nécessaire. Une fois que le centre sera fonctionnel, il exercera une zone d'influence et il suffira alors qu'un vaisseau se trouve à l'intérieur pour regagner son énergie et ses munitions. Une autre méthode pour le ravitaillement consiste à se munir de ravitailleurs qui pourront venir en aide aux vaisseaux dans le besoin, mais devront eux aussi aller se réapprovisionner à la base de temps en temps. Je sais, c'est pas facile à expliquer, mais je fais de mon mieux...

Comme dans la plupart des STR, la recherche et l'extraction de ressources sont une part importante du jeu. Dans l'espace, les ressources se présentent sous trois formes : le minerai, le gaz et les hommes d'équipage. Les raffineries permettent de puiser ces trois ressources à la surface des planètes mais il est également possible d'extraire du minerai et du gaz en envoyant des moissonneuses dans des nébuleuses ou des champs d'astéroïdes.

Pour ce qui est de l'interface, Conquest propose un système à la fois simple et très complet. On apprécie surtout les deux mini-cartes qui permettent de se repérer dans le système solaire actuel et de passer d'un système à l'autre en un clin d'œil. Il est ainsi très pratique de surveiller toutes ses cartes, surtout que les systèmes clignotent en rouge dès qu'il y a du grabuge. Le reste de l'interface est plutôt classique mais offre tout de même une bonne jouabilité.

Conquest : Frontier Wars
Les constructions gravitent autour des planètes.
Graphiquement, le jeu n'atteint pas des sommets et j'avoue avoir eu très peur en visionnant la cinématique d'introduction. Mais une fois la résolution configurée, tout rentre dans l'autre, sauf les cinématiques qui restent toujours aussi vilaines. Le jeu est en fausse 3D, c'est-à-dire qu'il est impossible de se déplacer librement sur les trois plans de l'espace. Toutes les unités sont condamnées à rester sur une surface plane, comme les premiers jeux tout en 2D. Cependant, il est possible de tourner la caméra et de grossir le zoom. On profite alors de tous les détails des structures. Si les unités sont bien différentes d'une race à l'autre, elles ont tendance à toutes se ressembler à l'intérieur d'une même faction. C'est surtout vrai en ce qui concerne les bâtiments Terriens qui manquent de couleurs. On finit pas s'y faire après quelques missions mais plus de couleurs et d'excentricités dans les architectures auraient été les bienvenues.

Conquest : Frontier Wars
Il n'est pas toujours facile de se repérer dans cette fourmillière.
Outre la grande campagne du côté humain, deux tutoriaux permettent d'apprendre le maniement des races alien afin de les contrôler correctement en multijoueur. Effectivement, et c'est bien dommage, il n'y a aucune campagne du côté Mantis ou Célaréon. Donc, si vous voulez devenir un grand commandant extra-terrestre, il faudra obligatoirement vous tourner vers l'excellent mode multijoueur de Conquest en attendant une éventuelle extension. Avec jusqu'à huit joueurs en LAN (seulement quatre par internet), les parties promettent de grands moments de stratégie avec la possibilité de nouer des alliances entre participants. Bref, que ce soit seul ou à plusieurs, Conquest : Frontier Wars est un STR tout à fait intéressant, aux multiples possibilités et qui mérite grandement votre attention.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les graphismes n'ont rien d'exceptionnels mais restent toutefois assez lisibles dans l'ensemble même s'ils manquent de couleurs. Les cinématiques sont par contre assez moches en raison d'une résolution bien trop faible.

  • Jouabilité 16 /20

    L'interface est bien pensée et permet une bonne maniabilité de ses troupes. Le passage entre les différents systèmes solaires est facilité par une carte complète de la galaxie.

  • Durée de vie 17 /20

    La campagne est assez longue mais c'est surtout le multijoueur qui vous retiendra longtemps scotché à votre souris.

  • Bande son 15 /20

    Plus que les voix françaises plutôt soignées, c'est la musique qui a attirée notre attention grâce à ses thèmes dignes des plus grands space-opéra.

  • Scénario 13 /20

    Ce qui commence par une mission de sauvetage se transforme bien vite en guerre intergalactique. Pas de grosses surprises scénaristiques.

Avec une grande richesse de gameplay, un solide mode multijoueur et de vastes possibilités stratégiques, Conquest : Frontier Wars se positionne facilement parmi les meilleurs STR du moment. Si vous aimez le genre, vous pouvez foncer en toute tranquillité, surtout que les jeux de stratégie futuristes se sont fait plutôt discrets ces derniers temps.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
03 décembre 2001 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.9/20
Mis à jour le 03/12/2001
PC Stratégie Ubisoft Fever Pitch Studios Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Shadow of the Tomb Raider : cinq heures de jeu qui rassurent
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Spider-Man : quatre heures de jeu très enthousiasmantes
    PS4
  • Aperçu : NBA 2K19 : un premier contact rassurant ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live