Menu
Cossacks : The Art of War
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Cossacks : The Art Of War
PC
Cossacks : The Art of War
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2001 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ PC
9.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Voilà une sortie qui, si elle laissera la plupart des joueurs indifférents, comblera de joie les amateurs de grandes fresques historiques et de batailles rangées. L'add-on officiel de Cossack ne se sera finalement pas trop fait attendre puisqu'il suit d'à peine six mois la sortie du jeu d'origine. Quoi qu'il en soit, si vous appréciez les conflits historiques et que vous venez de plier European Wars, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Cossacks : The Art Of War

Le succès de Cossacks : European Wars en aura peut-être surpris plus d'un, mais ce n'est pas seulement pour son contexte historique passionnant que ce titre aura su convaincre la plupart des adeptes de STR. Les joueurs ont su visiblement passer outre l'aspect visuel pas toujours très impressionnant de ce titre pour se pencher sur le potentiel ludique de ce titre, qui comporte, aussi bien en solo qu'en multijoueur, une profondeur de jeu indéniable en terme de gameplay et de stratégies. L'annonce d'un add-on officiel pour Cossacks constitue donc plutôt une bonne nouvelle, d'autant que, comme nous allons le voir tout de suite, cette extension constituera une véritable mine d'or pour les joueurs déjà conquis par le soft de GSC Game World.

Cossacks : The Art Of War
C'est ce qui s'appelle lever une armée.
Le contenu de The Art of War se révèle en effet particulièrement attrayant en regard de la tonne de nouvelles caractéristiques de jeu qu'il apporte au soft original. Petite précision pour les nouveaux venus : il est indispensable de posséder Cossacks European War pour faire fonctionner The Art of War, comme pour n'importe quel add-on, quoi. On ne s'étendra donc pas plus que ça sur le scénario et le contexte du jeu en question dans la mesure où il reprend les mêmes éléments que son aîné. The Art of War constitue en fait le prolongement de Cossacks et vous permettra de vivre de nouvelles campagnes au coeur de l'Europe du 18ème siècle.

Cossacks : The Art Of War
La bataille fait rage.
Mais tournons-nous sans plus attendre vers les nouveautés apportées par ce fameux add-on. Le plus gros morceau concerne bien sûr les 5 nouvelles campagnes que rajoute cette extension, soit plus de 30 missions totalement inédites. Autant de scénarios qui permettront de jouer un rôle dans les guerres polonaises ou les guerres saxonnes, et bien d'autres encore. Le mode solo s'accompagne désormais de six nouvelles missions (guerre de Crimée, guerre du nord, etc...) et autant de nouvelles batailles historiques, le tout sous quatre degrés de difficulté différents. Un épisode qui marque également l'arrivée de deux nouvelles nations : la Bavière et le Danemark, et d'un certain nombre de nouvelles unités.

Cossacks : The Art Of War
Conflit d'unités navales.
Un programme loin d'être suffisant pour les développeurs qui ont de la même façon consacré une grande partie de leurs efforts sur le mode multijoueur. La moindre des choses, après tout, pour un soft de plus en plus populaire sur le net. Outre la découverte de nouveaux territoires (dont la plupart sont quatre fois plus vastes que les cartes d'origine) qui découle de l'ajout de nouvelles maps, le joueur adepte du mode réseau ne manquera pas de s'enthousiasmer devant les nouvelles caractéristiques apportées en terme de gameplay. Le mode Conquête fait son apparition et vient compléter les modes Deathmatch et Score en axant davantage les conditions de victoire sur le contrôle des ressources.

Cossacks : The Art Of War
Une formation efficace.
L'interface du mode multijoueur s'est vue d'ailleurs relookée pour assurer une meilleure ergonomie, et une foule de nouveaux paramètres ont été intégrés. Plus important, le joueur aura désormais la possibilité de faire des alliances avec l'ordinateur, et deux joueurs pourront se partager une même nation en se consacrant d'un côté sur la gestion des ressources et de l'autre sur l'aspect militaire. Le jeu sur internet bénéficiera désormais d'un classement qui permettra à chacun de connaître son rang et de recevoir des insignes. Enfin, il est maintenant possible de sauvegarder des parties entières à l'aide d'une caméra de façon à les revisionner par la suite.

Cossacks : The Art Of War
Un campement surpeuplé.
On le voit, les développeurs n'ont pas fait les choses à moitié, et le gameplay lui-aussi se voit pour l'occasion sensiblement améliorer. Que ce soit au niveau de la jouabilité ou des raccourcis clavier, tout a été pensé pour rendre l'interface plus ergonomique. La plupart des unités disposent de fonctions inédites, et leur contrôle se révèle facilité par l'intégration de nouveaux paramètres et formations. Un certain effort a été apporté pour tenter de rendre l'IA plus crédible, ainsi les unités contrôlées par le CPU devront nécessairement explorer la carte pour savoir quelle stratégie adopter, ce qui n'était pas le cas dans Cossacks. Cerise sur le gâteau : The Art of War rajoute pour la première fois un éditeur de cartes et de missions qui devrait assurer au titre une durée de vie encore plus grande. Bref, voilà un add-on tout à fait honorable et consistant qui devrait séduire sans aucun mal les nombreux adeptes de Cossacks.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Pas d'améliorations sensibles en terme de réalisation, les environnements sont certes plus vastes mais cela manque de détails et de variété. Le moteur affiche tout de même à l'écran un nombre d'unités réellement impressionnant.

  • Jouabilité 15 /20

    De nombreuses innovations en terme de gameplay, une foule de paramètres inédits, de nouvelles unités, et de nouvelles caractéristiques en multijoueur. Le reste a déjà fait ses preuves en terme de richesse de jeu et de stratégie.

  • Durée de vie 17 /20

    Pauvre fan de Cossacks qui n'aura plus assez d'une vie entière pour assouvir sa passion stratégico-belliqueuse. L'éditeur de cartes, les nouvelles campagnes et missions, et les caractéristiques inédites en multijoueur confèrent déjà au soft une durée de vie monstrueuse.

  • Bande son 13 /20

    La bande-son reste dans la continuité de celle mise en place dans Cossacks : European Wars, donc un peu trop classique et convenue.

  • Scénario 15 /20

    The Art of War constitue le prolongement logique de Cossacks et vous plongera pour de longues heures encore au coeur des batailles européennes de la période 16ème-17ème siècle.

Les nombreux adeptes de Cossacks pourront se jeter les yeux fermés sur cet add-on qui optimise de façon particulièrement consistante le potentiel du jeu original. S'il ne surprend pas vraiment, le contenu de cette extension se révèle étonnamment efficace et suffira à prolonger le plaisir de jeu pour de nombreuses heures encore.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2001 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 23/11/2001
PC Stratégie CDV GSC Game World Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : E3 : Werewolf The Apocalypse – Le loup-garou écolo débarque dans un TPS action
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : Moons of Madness - La folie martienne
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : The Dark Pictures Anthology - Man of Medan – C’est la peur qui mène le jeu ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce