Menu
Lucky Luke : La Fièvre de L'Ouest
  • Tout support
  • PC
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Lucky Luke : La Fièvre De L'Ouest
PS1
Lucky Luke : La Fièvre de L'Ouest
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 novembre 2001 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
10.00€ PC
34.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le cowboy qui tire plus vite que son ombre revient faire parler la poudre sur PSX dans un jeu sous-titré : la Fièvre de l'Ouest. Bien vu pour un jeu qui a de quoi rendre malade même le plus grand fan de la BD.

Lucky Luke : La Fièvre De L'Ouest

Tout d'abord, je dois vous prévenir que ce test est un véritable exercice de style pour moi. Etant donné que le jeu dispose d'un gameplay aussi passionnant que le festival du casse croûte d'Aurillac et que j'ai déjà écrits une preview pour ce titre dans laquelle j'ai déjà à peu près tout dit, je me retrouve aujourd'hui bloqué, ne sachant vraiment pas quoi raconter sur ce jeu. Bon, ce n'est pas grave, après tout c'est mon job de vous baratiner ! Je plaisante, détentez-vous :). On retrouve donc l'ami Luke dans une aventure au scénario méga-complexe puisqu'il s'agira pour lui de mettre sous les verrous de méchants bandits qui voulaient obliger le sorcier indien du coin à leur préparer une potion d'invulnérabilité. Mince, que cette phrase est longue. Promis la suivante sera plus courte. La preuve. Luke doit donc traverser quatre zones (Death Valley, Cactus Junction, Old Gulch et Dalton City) en alternant des résolutions d'énigmes (si on peut appeler ça des énigmes) et des séquences de tir, genre stand de tir à la carabine.

Lucky Luke : La Fièvre De L'Ouest
Derrière toute cascade se cache une grotte...
Pour les « énigmes », il s'agit en réalité de trouver et d'utiliser un objet au bon endroit afin de libérer le chemin. Par exemple, pour pouvoir traverser un passage bloqué par un arbre, le sieur Luke n'a rien trouvé de mieux que de boire de l'alcool afin de cracher du feu et ainsi brûler l'arbre (je rassure tout de suite nos amis les écologistes, l'arbre était déjà mort). Des exemples aussi stupides, on peut en citer plein (détourner des fourmis rouges avec un pot de miel, donner un oreiller à un mexicain assoupi au beau milieu de la route pour qu'il aille dormir ailleurs...). Le summum de la bêtise (qui prouve bien que nous avons là un jeu très linéaire) est atteint lorsque Luke refuse de passer dans une ruelle « gardée » par un gentil petit chat noir. Pour franchir cet obstacle, le cowboy devra aller trouver Rantanplan qui s'occupera alors de l'abominable félin. J'vous jure ! Qu'est ce qu'il ne faut pas voir dans les jeux vidéo !

Lucky Luke : La Fièvre De L'Ouest
Le curseur ne peut se placer qu'aux endroits où sortent les méchants.
L'autre grande attraction du jeu est bien plus basée sur l'action, du moins en théorie... Régulièrement, Luke se protège derrière un rocher ou un tonneau et engage le feu sur des ennemis. Ces derniers sont cachés en face de lui et sortent à tour de rôle. Lucky Luke doit alors les dégommer tout en évitant de se prendre des balles. Certains ennemis requièrent des techniques particulières pour les abattre comme par exemple faire ricocher son tir sur une lampe à pétrole pour les toucher, mais dans l'ensemble c'est vraiment toujours la même chose. Le gros problème de ces séquences est donc qu'elles sont juste super répétitives. On reste caché en attendant qu'il y ait un moment de répit, puis on se lève pour canarder tout le monde. En plus, le curseur se positionne automatiquement sur les positions ennemies pour encore plus de facilité.

Lucky Luke : La Fièvre De L'Ouest
Voici le dernier bandit du premier niveau.
Vous le savez aussi bien que moi, la réalisation d'un jeu, aussi brillante soit-elle, n'est jamais parvenue à faire oublier le manque d'intérêt d'un titre. Pour Lucky Luke, la question ne se pose même pas car en dehors des personnages très fidèlement modélisés, tout est moche. Les décors sont vilains et pixélisés, l'animation est saccadée et plusieurs bugs apparaissent au moindre mouvement de caméra. Pour la maniabilité, le constat est également très triste. Lucky Luke, le cowboy qui tire plus vite que son ombre est aussi celui qui marche le plus maladroitement. A cause d'une jouabilité plus que discutable (Luke ne peut qu'avancer ou reculer, pour tourner il faut tourner la caméra elle-même), le jeu est limite injouable. Slalomer entre les pièges (serpents à sonnettes, cactus...) est un vrai calvaire. Seule la musique peut être considérée comme réussie, malgré la présence de quelques thèmes inadaptés aux situations (celui de l'intro par exemple). Bref, que ce soit au niveau des énigmes, des phases de tirs ou des mini-jeux (dont je ne vous parle même pas tellement ils font pitié), on s'ennuie ferme avec Lucky Luke. La réalisation de piètre qualité ne fait qu'enfoncer ce jeu qui, une fois ce test terminé, retournera illico presto tout au fond de nos armoires, bien au chaud entre les Visiteurs et Astérix, deux bonnes références en la matière.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Et encore je suis gentil ! Seuls les personnages ressemblent à quelque chose. Les décors sont très vides, ils pixélisent de tous les côtés et l'animation est catastrophique.

  • Jouabilité 5 /20

    Comment imaginer qu'à l'heure actuelle on ose encore nous servir une telle maniabilité ? C'est à la limite de la méchanceté. J'imagine déjà les pauvres gamins pleurer parce qu'ils n'auront pas réussi à éviter un piège à cause de cette jouabilité exécrable.

  • Durée de vie 5 /20

    Le jeu se termine très rapidement en raison de son faible nombre de niveaux. Les mini-jeux (à débloquer) sont aussi inintéressants et répétitifs que le jeu lui-même et ne peuvent prétendre augmenter sa durée de vie.

  • Bande son 10 /20

    Quelques musiques d'ambiance saloon, des bruitages cartoon et un doublage correct. Mais on ne retrouve pas la voix que Luke avait dans le vieux dessin animé :(

  • Scénario 12 /20

    C'est du Lucky Luke tout craché. Les bandits s'en prennent au gentil chef indien et Luke doit intervenir pour régler tout ça.

Lucky Luke a beau être destiné à un jeune public, ce n'est pas une raison pour sortir un titre à moitié fini. Vide de tout intérêt, répétitif et moche, autant d'adjectifs particulièrement adaptés à ce titre dont vous vous devez d'oublier jusqu'à l'existence. Au moins par respect pour Morris, le papa de Luke.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 novembre 2001 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 19/11/2001
PlayStation Action Tir Kalisto Infogrames Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce