Loch Ness
PC
Créer un contenu
Test : Loch Ness
PC
Loch Ness
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 novembre 2001 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
1.49€ PC
2.99€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Le dernier jeu d'aventure made in Wanadoo ne fait certes pas dans l'originalité, mais il vous propose une expérience unique : plonger au coeur des mythes d'Ecosse pour tenter de lever le voile de mystère qui entoure depuis toujours cette créature appelée Nessie. Situé dans un cadre aussi glauque que pittoresque au bord du Loch Ness, ce titre s'adresse avant tout au grand public. Les puristes du jeu d'aventure risquent par contre de lui trouver un goût bien fade.

Loch Ness

Notre histoire débute en 1932, à proximité des rives du Loch Ness. C'est ici, dans un manoir ancestral situé au coeur de la campagne écossaise, que se dirige le détective Alan Cameron, venu enquêter sur les phénomènes mystérieux qui planent sur le manoir des Devil's Ridge, à la demande du propriétaire des lieux : Allister Mac Farley. Cameron s'aperçoit très vite qu'il va devoir affronter un mystère bien plus épais encore : Mac Farley a disparu, sa vieille épouse est proche de la démence, et les couloirs de la sombre demeure semblent habités par une présence surnaturelle. Loch Ness s'inspire très clairement d'oeuvres littéraires de grand renom, telles que Le Château des Carpates de Jules Verne ou encore Sherlock Holmes. Le soft puise également ses sources d'inspiration dans diverses productions cinématographiques pour conférer à l'ensemble une atmosphère plutôt angoissante. Difficile dans ces conditions de résister à la tentation de se plonger dans cette enquête qui s'annonce à la fois angoissante et pleine de surprises. C'est donc le coeur avide que le joueur pousse la porte du sombre manoir, prêt à dissocier le bien du mal, le vrai du faux, et le réel du surnaturel.

Loch Ness
Un manoir très baroque.
Une fois n'est pas coutume, Loch Ness ne surprend pas au niveau de sa réalisation et encore moins au niveau de son gameplay. Wanadoo réutilise pour l'occasion le même concept que pour Louvre et Dracula 2, avec une interface tout bonnement identique. Réalisé en 3D précalculée, le jeu affiche des graphismes jolis, sans plus, mais que l'on pourra visualiser à 360°. Située aussi bien en intérieur qu'en extérieur, l'aventure se déroulera en grande partie dans le manoir de la famille, une demeure de style baroque dans laquelle il n'est que trop facile de se perdre et où l'on a la désagréable sensation de tourner en rond.

Loch Ness
Votre hôte ne se sent pas très bien.
Une impression qui se confirme au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu. La progression réside en effet uniquement dans l'exploration et la découverte d'indices et d'éléments clés qui permettent d'aller plus avant, et ainsi de suite jusqu'à la fin du jeu. Pas de véritables énigmes donc, et un système de progression qui amènera bien souvent le joueur dans des impasses dont il ne pourra se sortir qu'en parcourant à nouveau des lieux qu'il connaît déjà par coeur. Le problème réside dans le fait que certaines portes ou certains mécanismes ne seront accessibles que lorsque des indices bien précis auront été trouvés, ce qui oblige à revenir constamment sur ses pas pour voir si tel endroit est désormais accessible.

Loch Ness
Difficile de se repérer dans ce labyrinthe de couloirs.
Le jeu n'en demeure pas moins particulièrement accessible et tout spécialement destiné au grand public. Il est possible de consulter à tout moment les notes prises par le détective dans son carnet, et pourquoi pas d'écouter les sages conseils qu'il donne oralement de temps à autres. Même si l'on progresse sans trop de difficulté, l'ennui guette à chaque instant à cause d'une atmosphère qui n'est pas suffisamment palpable. La bande-son manque de musiques oppressantes et de bruitages angoissants. Vous passerez d'ailleurs la majeure partie du temps dans le silence le plus total. Les rencontres sont également trop peu nombreuses et l'histoire manque de rebondissements. Wanadoo signe donc avec Loch Ness un titre sympathique mais qui ne parvient pas à passionner vraiment le joueur. La progression réside plus dans l'exploration et la découverte d'indices que dans la résolution d'énigmes, et l'histoire n'est pas suffisamment riche en rebondissements. Avec son interface et son système de jeu très classiques, Loch Ness s'adresse avant tout au grand public et à tous ceux qui se sentent une certaine attirance pour le cadre écossais du début du XXème, et pour le mystère ancestral du monstre du Loch Ness.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Une réalisation en 3D précalculée avec une visibilité à 360°. Des lieux pittoresques et plutôt jolis, sans plus. Les environnements se renouvellent rarement et ne se révèlent jamais vraiment angoissants. Trop peu de rencontres et de rebondissements.

  • Jouabilité 15 /20

    La même interface que pour Dracula et Louvre. La progression ne réserve pas suffisamment de surprises ni assez d'énigmes, mais réside uniquement dans l'exploration et la découverte d'indices.

  • Durée de vie 13 /20

    Si la progression n'est guère compliquée, il n'est pas rare de rester bloqué régulièrement à cause du système de jeu qui n'autorise la plupart des actions qu'à partir d'un moment précis. La durée de vie se limite à quelques heures, comme le veut le genre.

  • Bande son 11 /20

    Le jeu échoue à restituer une atmosphère vraiment angoissante. On évolue la plupart du temps dans le silence absolu, et les musiques n'interviennent que trop rarement. La version que nous avons testé ne comportait que des voix en anglais non sous-titrées, mais la version définitive devrait pouvoir profiter du doublage en VF.

  • Scénario 13 /20

    Si l'aventure s'annonce passionnante, l'intérêt retombe assez vite du fait du manque de rebondissements et de rencontres. Loch Ness devrait tout de même attirer les amateurs de mythes écossais et de littérature à la Conan Doyle.

Le contenu proposé par Loch Ness aura du mal à contenter les vrais amateurs du jeu d'aventure. On progresse sans être jamais confronté à de vraies énigmes, d'autant que l'atmosphère du jeu ne parvient pas à tenir en haleine le joueur. Les inconditionnels du genre trouveront là un divertissement tout de même sympathique.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 novembre 2001 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
1.49€ PC
2.99€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 06/11/2001
PC Aventure Point'n Click Galilea Wanadoo Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live