Menu
Lady Sia
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Lady Sia sur GBA /

Test Lady Sia sur GBA du 08/10/2001

Test : Lady Sia
GBA
Lady Sia
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2001 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Partager sur :

Le genre action/plate-forme n'étant pas encore très présent sur Gameboy Advance, l'arrivée de Lady Sia en ce début d'octobre pourrait bien créer la surprise dans le cercle des possesseurs de GBA. Ce soft proposé par TDK Mediactive s'appuie notamment sur un gameplay varié et une réalisation sympathique pour se révéler au final particulièrement accrocheur.

Lady Sia

Difficile de classer Lady Sia dans une catégorie bien précise tant ce titre parvient avec brio à se renouveler continuellement à travers les situations qu'il propose. Si à première vue, ce jeu se range sans problème parmi les purs jeux de plate-forme, on s'aperçoit très vite que le soft auquel on a affaire propose en réalité bien plus que cela. Lady Sia multiplie les genres et ne révèle tous ses secrets qu'après de nombreuses heures de jeu. Le joueur va de surprise en surprise tout au long de l'aventure, et même si le jeu ne propose finalement rien de vraiment inédit, il s'inspire de tellement de jeux différents et mélange tellement d'idées intéressantes, qu'il ne laisse à aucun moment une impression de déjà-vu.

Lady Sia
Mieux vaut progresser furtivement pour ne pas attirer l'attention des villageois.
Héroïne du jeu éponyme, Lady Sia est une guerrière expérimentée qui parcourt le monde pour libérer son pays de la domination des infâmes T'soas, et mettre un terme aux agissements du sorcier Onimen. L'aventure commence par un bref tutorial où la belle s'évade de prison avec l'aide d'un mystérieux allié encapuchonné. Très vite, notre héroïne retrouve ses marques et saute sur un gigantesque griffon pour mettre le plus de distance possible entre elle et ses geôliers. Outre ses situations variées, sur lesquelles nous reviendrons un peu plus loin, Lady Sia étonne également au niveau de son style graphique et de son humour. Le jeu bénéficie d'une réalisation sympathique avec un scrolling différentiel varié et des arrières-plans dynamiques, et l'effort fourni par les concepteurs du jeu pour lui donner un ton naïf et drôle est réellement palpable. Les graphismes, style BD ou DA, sont particulièrement jolis, même si certaines zones sont un peu vides. Ce rendu graphique original est d'ailleurs mis en valeur par l'absence totale d'habillage de l'écran : le niveau de vie et les items récoltés n'apparaissent que lorsque le personnage se fait toucher mais ils peuvent aussi être consultés à tout moment via l'écran des menus. Les animations des personnages sont bourrées d'humour, et ce malgré la relative petite taille du sprite de Lady Sia.

Lady Sia
Une fois battu, ce boss vous apprendra un nouveau pouvoir.
L'atmosphère enjouée du soft se ressent également à travers les dialogues entre les personnages, qui profitent pour l'occasion de portraits que l'on a plutôt l'habitude de voir dans les jeux de rôle. De plus, Lady Sia est un personnage vraiment charismatique, la belle a un sale caractère et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Le but principal de la quête est de récupérer les nombreux pouvoirs de Sia, en commençant d'abord par se rendre dans un village pour récupérer l'épée et la bague ancestrale. Le gameplay repose en grande partie sur le fait que le personnage principal retrouve peu à peu ses pouvoirs et bénéficie régulièrement de nouvelles attaques et de sorts. Pour défier certains boss, l'héroïne sera même capable de se transformer en géant.

Lady Sia
Des séquences de jeu variées.
Contrairement à ce que l'on pourrait craindre de ce type de jeux, l'aventure est relativement longue et regorge de surprises. Vous visiterez tout à tour le monde des humains, les domaines périphériques, le royaume de Sia et l'empire T'soa, pour un total de 4 mondes et une trentaine de niveaux. La progression dans les niveaux autorise même parfois une liberté totale au joueur qui pourra décider dans quel ordre il désire découvrir les nouvelles zones. Absolument pas linéaires, les niveaux se révèlent particulièrement vastes et labyrinthiques, et regorgent de bonus cachés. A la fin de chacun d'eux, on vous évalue en fonction du nombre de bonus récupérés et de prisonniers libérés. Le jeu profite ainsi de séquences de jeu variées qui se rapprochent souvent de genres complètement différents. Les déplacements à dos de griffon font penser à des séquences de shoot'em-up, les nombreuses scènes de combat confèrent au jeu une bonne dose d'action (nombreux coups spéciaux et enchaînements qui se découvrent petit-à-petit), les phases de réflexion sont omniprésentes (combinaisons de leviers, points faibles des boss), sans oublier bien sûr les incessantes phases de plate-forme. On y trouve même des séquences d'infiltration où il est nécessaire de marcher sur la pointe des pieds pour ne pas se faire repérer.

Lady Sia
Des graphismes très cartoon.
Lady Sia renoue avec les jeux d'action à la Ghouls'n Ghosts : les décors recèlent de pièges en tout genre, plates-formes invisibles, planches qui s'écroulent, passages secrets. Les nombreuses interactions avec le décor permettent de se sortir de bien des situations. Un pilier vous barre la route ? Frappez-le jusqu'à ce qu'il s'écroule. Un pont-levis vous empêche d'entrer ? Coupez la corde pour qu'il s'abaisse. De même, vous devrez jouer avec moult leviers, et découvrir des tonnes de niveaux secrets (un par monde). Les amateurs de bons jeux ne seront pas déçus, Lady Sia est un soft idéal pour le support GBA, une très bonne surprise en somme.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Un style graphique bien particulier et sympathique, avec une atmosphère naïve et une bonne dose d'humour. Les niveaux sont immenses et les graphismes bénéficient de scrollings variés et d'arrières-plans dynamiques. Les animations valent le détour, mais l'on aurait souhaité que certains décors soient un peu plus fouillés.

  • Jouabilité 15 /20

    Un gameplay extrêmement varié avec un personnage qui voit ses capacités décuplées au cours du jeu. Certaines manips sont toutefois difficiles à sortir dans le feu de l'action.

  • Durée de vie 15 /20

    Le jeu est relativement vaste et ne révèle pas tous ses secrets dès les premières parties. Un seul niveau de difficulté est disponible, mais les challenges sont bien dosés. Le jeu comporte une sauvegarde intégrée, quelques checkpoints, et des continues infinis.

  • Bande son 11 /20

    Des musiques agréables mais sans aucune personnalité. Des bruitages crédibles mais sans plus.

  • Scénario 13 /20

    L'aventure puise son originalité dans la personnalité de son héroïne et dans son humour palpable à travers les dialogues, les portraits des personnages, le design des boss et les animations. Lady Sia reste avant-tout un jeu d'action/plate-forme et non un jeu d'aventure avec une trame de fond étoffée.

Lady Sia constitue une très bonne surprise et conviendra à tous les joueurs du fait de son aspect multigenres. Son gameplay varié, son humour et sa réalisation soignée en font un titre sympathique qui réserve de nombreuses heures de jeu.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2001 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 08/10/2001
Gameboy Advance Action Plate-Forme TDK Mediactive RFX Interactive Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live