Menu
Pitfall : The Mayan Adventure
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • Jaguar
  • MD
  • 32X
  • Mega-CD
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Pitfall : The Mayan Adventure / Pitfall : The Mayan Adventure sur GBA /

Test Pitfall : The Mayan Adventure sur GBA du 13/09/2001

Test : Pitfall : The Mayan Adventure
GBA
Pitfall : The Mayan Adventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 septembre 2001 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
14.99€ GBA
69.90€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après une conversion sans surprise d'Earthworm Jim, c'est l'épisode Super Nes de Pitfall que nous ressort Majesco sur Gameboy Advance. Ceux qui déplorent cette nouvelle manie des éditeurs qui ressortent un par un leurs succès d'il y a dix ans vont encore trouver matière à rouspéter, et dans un sens, ils auront bien raison. Quitte à sonner le grand retour de Pitfall sur la portable de Nintendo, pourquoi ne pas avoir cherché à réaliser une version complètement inédite, au lieu de convertir simplement le jeu 16 bits sur la Gameboy Advance ? Du coup, le jeu ne s'adresse qu'aux plus nostalgiques des nostalgiques, et encore...

Pitfall : The Mayan Adventure

Pitfall, pour ceux qui connaissent, c'est un peu l'Indiana Jones du jeu vidéo. Un aventurier qui ne rêve que d'explorer des temples ensevelis au coeur de la jungle pour y affronter des bêtes féroces, échapper à une multitude de pièges et y découvrir des trésors. Bonne nouvelle pour notre ami : son père vient d'être capturé par un mystérieux guerrier maya adepte de sorcellerie, et c'est Pitfall Harry Junior qui est le témoin de la scène. Le prétexte parfait pour partir à l'aventure et s'apprêter à traverser une dizaine de niveaux hostiles et dangereux.Pour ceux que l'histoire du jeu vidéo intéresse, rappelons que Pitfall est l'un des tout premiers jeux de plate-forme sorti à l'aube de l'histoire vidéo-ludique. Le jeu d'origine sorti sur Atari est considéré aujourd'hui comme un classique, et il est intéressant de remarquer que le héros de cet épisode n'était autre que le père du personnage principal de cette aventure GBA. Cette version GBA reprend donc l'épisode sorti sur Super Nintendo il y a quelques années, un jeu de plate-forme dans le même esprit que l'épisode original mais en beaucoup plus beau.

Pitfall : The Mayan Adventure
Pitfall Harry Jr. part à la recherche de son père.
C'est donc de la 2D classique qui nous est proposée ici, plutôt jolie d'ailleurs et bien animée, mais rien qui ne puisse prétendre pousser la console dans la limite de ses capacités. La taille des sprites est remarquable et les animations étonnantes sont particulièrement bien décomposées. Un bref regard sur les images dévoilera également des décors très colorés et riches en détails, mais malheureusement parfois confus, rendant difficile le repérage des ennemis dans cet amas de couleurs et de détails. Face aux hordes de bêtes féroces et d'êtres surnaturels qui l'attendent tout au long des 10 niveaux particulièrement labyrinthiques et regorgeant de pièges qui composent le jeu, Pitfall possède heureusement toute une panoplie de mouvements et d'attaques. Le héros peut sauter, ramper, se suspendre, et manie avec une dextérité certaine son fouet et ses armes de jet. Pourtant, cela ne suffit pas à rendre la progression aisée, et l'on constate rapidement que le jeu est toujours aussi difficile, d'autant qu'il est ici impossible de sauvegarder sa progression ! C'est d'ailleurs peut-être pour cela que le jeu fait intervenir tout un tas de cheats codes, comme à l'époque des jeux 16 bits. La barre de vie est symbolisée par un crocodile qui s'avance progressivement pour dévorer le héros, et même si deux niveaux de difficulté sont sélectionnables, le premier offre déjà un challenge plutôt corsé, surtout contre les boss. Résultat, on dit merci à la présence de cheats codes, et on en vient finalement à bâcler les niveaux.

Pitfall : The Mayan Adventure
Un premier boss bien dur à battre.
Dommage, car sans cela le jeu proposait un mélange assez riche de plate-forme/action, avec une montagne de clichés toujours aussi efficaces (rocher qui tombe et poursuit le joueur, course en chariot dans une mine désaffectée, descente dans les rapides d'une cascade, et cette interminable course éperdue à la recherche des nombreux trésors que renferme le temple Maya). On retiendra aussi des moments forts comme ce passage très stressant dans la mine où le scrolling avance tout seul pendant que vous essayez d'éviter les obstacles à bord d'un chariot. Certes, on a déjà vu ça maintes et maintes fois, mais il faut reconnaître que cette séquence est ici particulièrement efficace et offre une bonne dose d'adrénaline. A cela viennent s'ajouter les incontournables pièges et trappes cachées, les lianes qui permettent de traverser les gouffres, la jungle hostile peuplée de bêtes féroces, bref, tout ce qui fait le charme des forêts tropicales d'Amérique du sud telles qu'on les imagine dans les jeux d'aventure. Mais cela ne fera pas oublier les nombreux défauts de Pitfall et surtout sa difficulté mal dosée. Pitfall est donc un jeu que l'on destinera uniquement aux purs nostalgiques qui savent déjà à quoi s'attendre, ainsi qu'aux joueurs aussi persévérants qu'indulgents.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Si l'on ne peut pas reprocher au soft son avalanche de détails et de couleurs, on peut quand-même déplorer que le jeu perde autant en lisibilité. Bon point pour les animations, mais la console est loin d'être exploitée au maximum de ses capacités.

  • Jouabilité 12 /20

    Un gameplay comme autrefois avec des niveaux particulièrement corsés et des boss presque invincibles. Un aspect du jeu qui risque de rebuter les moins persévérants qui ne perdront pas de temps pour se ruer sur les cheats codes.

  • Durée de vie 13 /20

    5 mondes pour 10 niveaux de jeu bien corsés. La durée de vie est relativement longue si l'on prend en compte la recherche de tous les trésors, mais encore fait-il que le joueur parvienne à se retenir de ne pas tricher (ou de tricher le moins possible) et d'être suffisamment persévérant pour ne pas laisser tomber après s'être pris 15 fois le même rocher entre les dents. L'absence de sauvegarde est impardonnable.

  • Bande son 7 /20

    Presque un désastre. Me croirez-vous si je vous dis qu'il n'y a pas de musique lors des niveaux et que les bruitages sont ridicules ?

  • Scénario /

    -

Encore un jeu qui n'est qu'une conversion d'un titre 16 bits. Cette version déçoit particulièrement parce qu'elle n'apporte rien de vraiment intéressant par rapport au titre original, ni sauvegarde, ni meilleur dosage de la difficulté. La réalisation manque de lisibilité et le jeu a un air de déjà vu.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 septembre 2001 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 13/09/2001
Gameboy Advance Plate-Forme THQ Majesco Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live