Test Europa Universalis- PC

PC

Les fans de stratégie peuvent se réjouir puisqu'Europa Universalis arrive enfin dans les bacs. Voici un jeu qui devrait réjouir les amateurs de jeux de plateau qui retrouveront ici un titre qui n'est pas sans rappeler le célèbre Risk tout en y mêlant une profondeur et une richesse rare. Seulement voilà Europa Universalis n'affiche pas partout les mêmes performances et ceux qui voudront s'y plonger devront faire quelques concessions.

Europa Universalis

1492, époque des grandes découvertes mais également des vastes colonisations, les peuples sont affamés par leurs souverains assoiffés de conquêtes et de richesses. Nous voici donc dans une situation géopolitique complexe ou les rivalités sont nombreuses et qui dureront les 300 ans d'histoire que couvre le jeu. Des faits historiques réels constituent la trame d'Europa Universalis, une trame qu'il ne tiendra qu'à vous de modifier ou de faire évoluer, bein oui sinon on ouvre un livre d'histoire. Bref, voici un titre particulièrement ambitieux mais qui de prime abord ne s'adresse qu'à une catégorie de joueurs très particuliers car les néophytes risquent de se décourager rapidement devant la complexité parfois déconcertante de ce titre.

Test Europa Universalis PC - Screenshot 1Une interface peu engageante.

En effet, Europa Universalis ce sont de nombreux scénarios qui vous permettront de diriger d'une main de fer pas moins de 90 nations. Des scénarios en nombre intéressant puisqu'en plus de ceux déjà disponibles dans le soft, le site officiel vous permet d'en télécharger et même d'en échanger avec des joueurs du monde entier. Les aventures qui vous attendent reprennent quant à elles 200 faits historiques et les zones qui divisent le théâtre gigantesque des hostilités dépassent le millier et tiennent compte bien entendu des découpages de l'époque. Bref, les pointilleux et les férus d'histoire devraient être satisfaits. Mais ce n'est pas tout car si d'emblée ce qui nous est proposé est déjà particulièrement riche, le gameplay qui en découle l'est tout autant. Passé les préliminaires de type didacticiel, le tout s'habille d'une grande complexité qui si elle en dégoûte certains, ne manquera pas d'en tenir d'autres en haleine. Le tout est prenant, voire stressant tant les paramètres à gérer sont nombreux et parfois compliqués.

Test Europa Universalis PC - Screenshot 2Une vaste carte à explorer avec de nombreux niveaux de zoom pour tout observer.

Car si le fait d'envoyer des troupes au combat ne pose pas de réelle difficulté au premier abord, le fait de pouvoir les scinder, d'influer sur leur moral ou de leur faire respecter des stratégies, donne au jeu une dimension nettement plus complexe. Par ailleurs, c'est une véritable politique d'expansion, de colonisation qu'il vous faudra mener et le joueur devra très rapidement mener de front de nombreux combats, une diplomatie serrée et une gestion du commerce et des ressources drastique. Et c'est véritablement là que tout se complique car l'interface pour y parvenir, même si celle-ci multiplie les efforts de clarté, s'avère assez difficile à prendre en main. Elle s'avère en effet peu intuitive et un bon temps d'adaptation mais surtout pas mal de ténacité seront nécessaires pour parvenir à maîtriser toutes les phases de jeu. Les informations vous arrivent en pagaille déclenchant une avalanche de fenêtres que l'on a toutes les peines à refermer. On agit parfois sur deux cartes différentes, la plus petite prenant la place des menus qui regorgent quant à eux de possibilités qu'il vous faudra savoir rapidement exploiter.

Test Europa Universalis PC - Screenshot 3Les déplacements des troupes et leurs maigres animations.

Côté graphismes, là encore Europa Universalis fourni l'effort minimum puisque l'on a tout simplement l'impression de se retrouver devant le jeu de plateau. La carte, certes immense, qui fait office de terrain de jeu sera votre seul et unique horizon. Les animations de leur côté sont insignifiantes, voire basiques. Quoi qu'il en soit si ces détails risquent de faire fuir le joueur lambda, les fans du genre ne devraient pas être trop rebutés pour peu qu'ils agissent en connaissance de cause et qu'ils soit prêts à faire des concessions. Pour ce qui est des musiques c'est à se demander s'il est utile d'en parler puisque les effets se font rapidement oublier par leur trop grande discrétion et que l'unique thème musical sur fond de mandoline défile en boucle jusqu'à ce que mort s'en suive. D'ailleurs on peut même choisir de lancer le jeu sans les musiques... Quoi qu'il en soit si Europa Universalis comporte de nombreux défauts, ce jeu n'en possède pas moins de grandes qualités. Sa richesse est impressionnante et devrait faire le bonheur des amateurs d'histoire comme des plus fins stratèges totalement mégalo. Pour peu que l'on accepte de relever le défi et que l'on passe l'éponge sur les nombreuses imperfections de ce titre, il offrira de nombreuses heures d'un jeu intense et passionnant.

Pilou, le 28 juin 2001

Les notes

  • Graphismes 9/20

    Des graphismes plus que minimalistes comportant bien peu d'animation et une carte de type jeu de plateau réduite à sa plus simple expression.

  • Jouabilité 11/20

    Un gameplay riche et complexe mais surtout une interface qui ne facilite pas toujours la tâche. La prise en main peut s'avérer assez longue et seuls les tacticiens avertis passionnés du genre devraient faire l'effort de s'en dépatouiller.

  • Durée de vie 16/20

    Une longévité tout simplement impressionnante puisqu'entre les nombreux scénario que proposent le soft sans compter ceux déjà disponibles sur le Web et le mode multijoueur, ce sont des centaines d'heures de jeu que devrait offrir Europa Universalis.

  • Bande son 8/20

    Peu d'effets, une musique lassante, ce titre ne fait pas franchement d'effort à ce niveau, dommage, un bon environnement sonore ne fait jamais de mal et évite parfois de s'endormir.

  • Scénario 15/20

    De nombreuses missions et une trame qui reprend fidèlement de nombreux faits historiques. Le jeu est riche et complexe même s'il est en revanche assez peu varié.

  • Note Générale12/20

    Un titre en dents de scie et qui ne fait pas l'effort de s'adresser à tous les joueurs. Seuls les adeptes du genre devraient tomber accros alors que les autres passeront leur chemin devant tant de complexité et d'austérité.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Ubisoft
  • Développeur : Paradox Interactive
  • Type : Stratégie
  • Multijoueurs : De 2 à 8 joueurs
  • Sortie France : Juin 2001
  • Version : Française intégrale
  • Config minimum : Pentium 200 Mhz, 32 Mo RAM
  • Config conseillée : Pentium 400 Mhz, 64 Mo RAM, carte 3D
  • Classification : Pour tous publics