Menu
Pinobee : Les Ailes De l'Aventure
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Pinobee : Les Ailes De l'Aventure sur GBA /

Test Pinobee : Les Ailes De l'Aventure sur GBA du 25/06/2001

Test : Pinobee : Les Ailes De l'Aventure
GBA
Pinobee : Les Ailes De l'Aventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2001 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Partager sur :

Pinobee : les ailes de l'aventure ou le mariage improbable de Pinocchio et de Maya l'abeille, le tout revisité à la sauce Astro le petit robot. Sacré programme pour ce jeu de plate-forme édité par Activision.

Pinobee : Les Ailes De l'Aventure

Il était une fois, dans un pays pas si lointain que ça, une vieille abeille du nom de Grandpa Bee. Cette abeille possédait un don pour construire quantité de machines toutes plus sophistiquées les unes que les autres. Un jour, Grandpa Bee décida de mettre à profit son talent pour construire un robot au cœur pur. Alors que ses travaux touchaient à leur fin, Grandpa fut malheureusement enlevé par des vilains-pas-beaux et Pinobee fut laissé tout seul dans l'atelier. La seule chose qui manquait alors à Pinobee était un cœur, mais entre nous ce n'était pas très important car je vous le rappelle, Pinobee était un robot. Fairy la gentille et très mignonne petite fée apparut alors à Pinobee et lui demanda de voler au secours de Grandpa Bee. C'est ainsi que débuta la grande aventure du pauvre Pinobee. Son périple le mena dans des contrées très inhospitalières. Dans sa quête, Pinobee fut heureusement aidé par Criket la sauterelle et par Fairy elle même, et au bout de bien des soucis, il parvint à libérer Grandpa Bee après quoi il obtint un joli cœur tout neuf. Fin.

Pinobee : Les Ailes De l'Aventure
Les champignons servent de trampoline dans l'univers de Pinobee.
J'aime bien les histoires :) Tout le monde aura reconnu dans celle-ci une libre adaptation du très célèbre Pinocchio. Pas la peine de préciser que Pinobee est la contraction de Pinocchio et de bee (abeille en anglais). Activision s'est servi de ce background pour nous concocter un classique jeu de plate-forme. Pinobee doit traverser de nombreuses et vastes zones peuplées de quelques ennemis. Il devra leur sauter dessus ou les piquer avec son dard s'il veut s'en débarrasser. Il pourra aussi sauter, faire plusieurs accélérations en l'air et même escalader les murs. Un vrai petit athlète en somme !Disséminés dans tous les niveaux, Pinobee trouvera des objets qu'il devra collecter et qui lui confèreront différents pouvoir allant de l'augmentation de sa barre de vie à la diminution de la résistance des ennemis en passant par la possibilité de faire plus d'accélérations en l'air. Grâce au câble Link de la GBA, vous pourrez échanger vos objets avec ceux d'un ami. Les fleurs qui pullulent dans chaque zone servent à recharger les batteries de notre cher Pinobee. Si ses piles se retrouvent à plat, il n'aura plus assez d'énergie pour continuer, vous devrez donc vous assurer de toujours avoir un stock de fleurs assez conséquent. La réalisation du soft est impressionnante, graphiquement parlant. Les décors utilisent une vaste palette de couleurs même s'ils elles n'explosent pas toutes à l'écran. On navigue dans un univers de dessin-animé des plus plaisants. Le scrolling différentiel donne une certaine impression de profondeur aux niveaux. La bande son est quant à elle beaucoup plus sobre et quelconque et ne mérite pas que l'on s'y attarde plus longtemps.

Pinobee : Les Ailes De l'Aventure
Et voilà, en à peine un jeu, Pinobee a déjà attrapé la grosse tête.
Oui mais voilà, même si le jeu possède un scénario plutôt sympa et une bonne réalisation, on s'ennuie assez rapidement. Les niveaux deviennent vite répétitifs et collecter les objets ne s'avère guère captivant. Au lieu de s'attarder à chercher puis à tuer tous les ennemis, on préfère trouver au plus vite la porte de sortie afin de passer au stage suivant. De plus, les zones ont beau être vastes, on les parcourt finalement beaucoup trop rapidement, on arrive de ce fait bien vite à la fin de ce jeu. Il manque donc à Pinobee un brin d'originalité pour parvenir à nous intéresser suffisamment longtemps. Dommage... Espérons aussi que Pinobee ne marque pas le lancement d'une longue lignée de jeux de plate-forme tous plus insipides les uns que les autres comme ce fut le cas sur la Game Boy Color.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les décors sont magnifiques et sur plusieurs plans s'il vous plaît. Les sprites (personnages, ennemis et objets) sont beaucoup plus inégaux, le très bon côtoie le très moyen.

  • Jouabilité 16 /20

    Rien à redire, l'abeille répond au dard et à l'oeil à la moindre commande.

  • Durée de vie 13 /20

    Le manque d'intérêt de Pinobee se ressent assez rapidement et avancer dans les niveaux devient vite lassant. Par contre la recherche de tous les objets devrait vous occuper un bon moment si tant est que vous appréciez le jeu.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques manquent de caractère et les bruitages sont très basiques. Rien d'exceptionnel donc.

  • Scénario /

    Je ne me permettrais pas de noter le scénario de Pinobee car directement inspiré de Pinocchio. Cela dit je trouve que transposer l'histoire dans le monde des abeilles est une bonne idée.

Pinobee : les ailes de l'aventure fait partie des premiers titres de la Game Boy Advance, mais il fait aussi partie des moins bons. La répétivité de l'action nuit gravement au jeu. Quand on sait que sur la même console et dans le même registre on trouve Rayman Advance, le choix est vite fait.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2001 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 25/06/2001
Gameboy Advance Plate-Forme Activision Artoon Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live