Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Oni / Oni sur PS2 /

Test Oni sur PS2 du 13/03/2001

Test : Oni
PS2

Pas autant controversé que l'affaire Lara Croft, le phénomène Konoko fait toutefois l'objet d'une violente polémique dans la communauté des joueurs. Autant dire que les possesseurs de PS2 l'attentent de pied ferme et ne sont pas près à lui faire de cadeaux. Oni divise les foules, tant par son gameplay particulier que par son univers inspiré des manga. Une expérience que les amateurs d'action se doivent de tenter.

Si l'on en croit les multiples visions apocalyptiques du troisième millénaire propagées dans les jeux vidéo, les films, et la bande-dessinée, le futur sera sombre. Le jeu vidéo, tout comme le cinéma et les manga, trouve souvent sa source d'inspiration dans cette lutte désespérée et inévitable contre la déchéance de l'homme, et Oni n'y fait pas exception. Plongée dans un environnement urbain rongé par le vice, la courageuse Konoko, agent d'élite du TCTF, est chargée d'infiltrer et de détruire une organisation criminelle. Un scénario qui se révèle vite complexe, et sert de toile de fond à un jeu 100 0x0.0000008054e38p-1022ction qui laisse la part belle aux séquences de combat.

L'agent spécial Konoko.

Ce contexte scénaristique trouve son inspiration dans de nombreuses sources toutes avouées par les développeurs. Alors que la complexité du scénario est volontairement calquée sur celle de Matrix, l'univers graphique se voit plutôt influencé par le très fameux Ghost In The Shell. Le personnage a subi également l'influence du cinéma et des manga pour se rapprocher de l'héroïne rebelle et dangereuse que l'on peut trouver dans Nikita. Sur console, on pense inévitablement à Lara Croft et aux nombreuses autres héroïnes qui se bousculent désormais dans la logithèque des jeux PSX. Pourtant, Konoko n'est pas un clone d'une quelconque aventurière en fin de carrière. Son charme rebelle et sa fougue en font une héroïne à part qui dissimule bien des secrets.

La belle vient de faire un carnage...

Le jeu est vu à la troisième personne, et se focalise entièrement sur l'action. Les combats autorisent de multiples combos, dignes d'un véritable jeu de baston, et demandent au joueur une parfaite maîtrise des blocages, glissades, mouvements d'esquive et projections. Graphiquement, le soft surprend par la qualité de ses animations, mais les niveaux sont trop similaires et surtout trop sombres. On erre du début à la fin dans un complexe glauque rempli de caisses, de terminaux d'ordinateurs, d'ascenseurs, de sas et d'escaliers. Il y a presque de quoi devenir claustrophobe même si cette sensation est voulue. De plus, les décors manquent de détails et rendent l'univers d'Oni un peu trop quelconque. Dommage, car avec un background de ce type et des personnages aussi charismatiques (si tant est que l'on adhère à l'héroïne), Oni aurait mérité de bénéficier de davantage de personnalité dans son environnement.

... et ce n'est pas fini !

Les amateurs seront une nouvelle fois déçus par le fait que cette version ne propose toujours pas de mode multijoueur. Les niveaux sont d'une complexité presque labyrinthique qui rend les allers-retours incessants. Un aspect du jeu qui permet de donner un petit côté recherche au soft, limité toutefois par la simplicité des énigmes. Certains risquent cependant de ne pas adhérer au design volontairement complexe des différents niveaux où l'on se perd facilement. De même, l'action devient rapidement un peu trop répétitive : on actionne des terminaux pour ouvrir des portes qui permettent de mettre à mal quelques SWAT supplémentaires, etc... Une faiblesse qui rend le jeu globalement trop linéaire.

Des airs de Street Fighter ?... et ce n'est pas fini !

Heureusement, le gameplay novateur et particulièrement efficace du jeu permet à Oni de redresser fièrement la tête face aux autres titres d'action, et de se classer parmi les softs à part. Comme évoqué plus haut, l'action donne lieu à de multiples combats très riches en possibilités et particulièrement jouissifs. Le jeu, déjà parfaitement jouable sur PC, reste aussi efficace sur PS2 malgré les mille et unes combinaisons à effectuer. C'est simple, tous les boutons du paddle sont utilisés ! Cela veut dire non seulement toutes les touches classiques, les touches directionnelles et les quatre boutons de la tranche, mais aussi les deux sticks analogiques et leurs fonctions L3 et R3. C'est en effet en appuyant sur les sticks que vous aurez accès à la gestion des armes, et il est indispensable d'apprendre à maîtriser toutes ces fonctions pour pouvoir progresser dans le jeu. La prise en main est donc plutôt complexe, mais les contrôles s'avèrent finalement plutôt ergonomiques, et collent parfaitement avec le système de jeu.

Le titre de Bungie réserve donc de nombreuses heures de jeu à ceux qui prendront la peine de s'adapter à sa prise en main assez particulière sur PS2, et qui adhèrent au système de jeu focalisé sur les combats et au look manga des personnages. Oni innove sans pour autant révolutionner l'univers des jeux d'action. Un titre qui mise tout sur son gameplay, au risque de ne pas plaire à tout le monde.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Le fait que les parois deviennent transparentes dans les angle offre une meilleure visibilité, mais permet aussi de localiser certains ennemis embusqués, ce qui donne un petit air de bug d'affichage. La réalisation est honnête et les animations satisfaisantes, mais les décors sont trop sombres et manquent de détails. Par moments, l'action rame un peu.

  • Jouabilté 14 /20

    Une prise en main difficile, mais qui permet des scènes de combat impressionnantes qui offrent énormément de possibilité. Le gameplay privilégie davantage le combat pieds/poings que l'utilisation des armes, ce qui n'empêche pas Konoko de savoir manier toutes sortes d'engins destructeurs lorsque l'occasion s'en fait sentir.

  • Duree 13 /20

    17 niveaux d'action non-stop. Le design des niveaux est suffisamment complexe pour garantir de nombreuses heures de jeu, même si le niveau de difficulté n'est pas très élevé. Pas de mode multijoueur.

  • Son 15 /20

    Les voix déçoivent par leur manque de punch mais restent de très bonne qualité. L'environnement sonore retranscrit bien le caractère oppressant du scénario.

  • Scénario 16 /20

    Un scénario complexe et plein de surprise, qui bénéficie de nombreuses sources d'inspiration et qui plaira sans aucun doute aux fans de manga.

Même s'il souffre de quelques petites imperfections, Oni profite d'un gameplay vraiment novateur qui repose sur un système de combat efficace. Les possibilités sont multiples, et seule la prise en main nécessite un certain temps d'adaptation. Certainement l'un des meilleurs jeux d'action à la troisième personne. Il ne laissera personne indifférent.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
13 mars 2001 à 18:00:00
15/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (54)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/ 20
Mis à jour le 13/03/2001 Voir l'historique
PlayStation 2 Action Bungie Take 2 Interactive Rétrogaming
  • Partager cette page :
Oni
PC Mac PS2
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (5)
  • Vidéos (2)
  • Images (51)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (5)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Oni sur PS2
    -
    PS2
Boutique
  • Oni PS2
    13.21 € Neuf
    3.27 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.