Menu
Moho
  • Tout support
  • PC
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Moho / Moho sur PS1 /

Test du jeu Moho sur PS1

Test : Moho
PS1
Moho
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juillet 2000 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Take 2 s'allie à Lost Toys, une jeune équipe qui signe son premier titre, pour nous présenter un soft hors du commun avec Moho. Des combats, des arènes, des condamnés à mort. Présentation d'un péplum intergalactique façon arcade.

Moho

Alpha Prime est une planète pénitentiaire dans laquelle sont envoyés les plus dangereux bagnards de l'univers. Ce quartier de haute sécurité gigantesque est entièrement consacré à la détention des formes de vie artificielles nommées les « Synthétiques ». Si les tentatives d'évasion des détenus sont infructueuses, il leur reste cependant un moyen d'échapper à la sentence ; combattre jusqu'à la mort dans l'arène pour gagner leur liberté. Mais avant de mener leur ultime combat, les prisonniers sont adaptés à leur nouveau milieu carcéral, seul les plus forts résistent au processus d'incorporation. Démunis de leurs jambes il devront évoluer sur des sphères qui leur permettront de se déplacer et de combattre.

Moho
Vous devrez évoluer avec une sphère à la place des jambes, vous obligeant à vous adapter au terrain, attention aux pentes.
Vous voici donc dans la peau de dangereux criminels qui devront tout faire pour échapper à leur condamnation. Vous devrez combattre dans de nombreuses arènes où des challenges différents vous attendront. Au menu des combats certes, mais également des courses, du roller ball, des parcours d'obstacles au cours desquels vous ramenez des jetons disséminés dans la zone, ou encore la défense d'une place centrale contre vos adversaires. Pour y parvenir, vous disposez de la motricité que vous accorde la petite sphère qui remplace désormais vos jambes, d'attaques simples, de combos lorsque vous êtes en furie ou encore des armes dont vous dépossèderez vos ennemis.

Moho
A certaines occasions on se prendrait presque pour un skate-boarder.
Moho tente donc de se démarquer par l'originalité de son principe mais également par le fait de proposer plusieurs jeux en un. En effet, de nombreuses joutes différentes vous attendent pour progresser au travers des niveaux, ou plus exactement, pour passer d'une prison à l'autre, en vous rapprochant toujours un peu plus de la liberté ou de la mort. Le nombre d'épreuves varie et s'intensifie au fur et à mesure des niveaux rendant votre qualification chaque fois un peu plus dure. Les joutes « dernier homme » comme leur nom l'indique vous conduirons à vous qualifier en restant le seul survivant de la zone. Les « poursuites » vous entraîneront dans des parcours semés d'embûches dont vous devrez sortir en un minimum de temps si vous tenez à la vie. Avec le « Chat » il ne vous sera pas demandé de faire un concours d'éloquence :) mais d'évoluer sur des rampes à faire pâlir des skateurs. Enfin, avec le Powerball vous vous illustrerez en marquant des buts et en fracassant le crane de vos adversaires avec la petite balle en acier. Cependant, et aussi étrange que cela puisse paraître cela s'avère à terme assez lassant. Les zones sont souvent beaucoup trop petites pour permettre de bien y évoluer tout en s'y amusant et les courses qui consistent à faire 6 fois le tour d'un rocher semble un peu « limite ».

Moho
Le mode « Roi de la montagne » vous oblige à défendre la place centrale dans l'arène.
Mais le plus gros coup de griffe que l'on puisse donner à ce jeu concerne sa maniabilité. Quelle horreur n'ayons pas peur des mots ! Si elle ne dégoûte pas le nouveau joueur on aura échappé au pire. Maîtriser son prisonnier s'avère en effet aussi épique que les combats qu'il faut lui faire mener. Ampoules au pouce garanties car même la commande analogique de la Dual Shock ne parvient pas à convaincre ! Les personnages semblent se traîner sur les différentes pistes et sont particulièrement difficile à manier sur les rampes ou encore tout simplement à diriger dans leur environnement 3D. Le déroulement des combats vous poussera quand à lui par moments au bord de la crise de nerfs, tant le fait de voir votre personnage rester sans répliquer aux attaques des adversaires devient rapidement pénible.

Moho
Du trois contre un, il faudra placer quelques combos et rentrer en furie pour se sortir de cette mauvaise passe.
Les graphismes pour leur part restent de qualité honorable avec un bon moteur 3D qui toutefois se prévient du surmenage grâce à la lenteur de certains des personnages. Les arènes quant à elles sont bien modélisées et certains effets d'explosion nous gratifient de textures semi-aquatiques dans le sol. Nous n'irons donc pas jusqu'à dire que la Playstation est poussée à son extrême limite et un usage prolongé du jeu ne devrait pas lui faire chauffer les circuits. L'ensemble reste toutefois sérieux. Côté bande-son, celle-ci reste fidèle au principe et au ton du jeu, futuriste et sympathique. Les effets sont en revanche assez simplistes voire rare à certains moments.

Moho semble donc ne pas réellement parvenir à se démarquer en dépit de ses intentions et d'une réelle volonté novatrice. Le concept, au demeurant sympathique, essuie malheureusement le cruel revers d'une maniabilité beaucoup trop pénible et de la lassitude à laquelle elle conduit. Le tout semble bien regrettable puisque ce titre promet néanmoins de nombreuses heures de jeux, grâce à la diversité de ses modes et au nombre des niveaux qu'il propose de parcourir. Une fois de plus, un bon concept semble ne pas passer le cap d'une réalisation à sa hauteur…

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Des graphismes satisfaisants sans pour autant être un régal pour les yeux. Ils sont néanmoins soignés et dignes d'une Playstation.

  • Jouabilité 8 /20

    En voilà des choses qui fâchent ! La maniabilité est pénible et parvient rapidement à dégoûter le joueur.

  • Durée de vie 12 /20

    Malheureusement celle-ci est considérablement desservie par la maniabilité, mais le nombre des niveaux devrait assurer de bons moments aux audacieux.

  • Bande son 13 /20

    Les musiques sont agréables mais on regrettera des effet qui manquent de mordant et qui parfois se font rares.

  • Scénario /

    -

Un jeu au concept original (qui à certains égards rappellerait presque une certaine folie du marbre), mais qui pêche trop fortement par une mauvaise jouabilité. Cette dernière le rend vite lassant et le prive en grande partie de son intérêt de départ.

Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juillet 2000 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 18/07/2000
PlayStation Action Take-Two Interactive Lost Toys Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce