Menu
Ecco the Dolphin : Defender of the Future
  • Tout support
  • DCAST
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Ecco The dolphin
DCAST
Ecco the Dolphin : Defender of the Future
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 juillet 2000 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (60)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Partager sur :

Le petit, tout doux et tout mignon dauphin Ecco revient sur Terre pour une nouvelle fois sauver la paix. Les nostalgiques de la Megadrive vont enfin pouvoir retrouver leur mammifère aquatique préféré dans un tout nouvel épisode sur Dreamcast.

Ecco The dolphin

Les amateurs de New Age vont être contents et il est rare de voir un monde à la fois aussi adulte et pourtant très guimauve sur un jeu console. C'est en tout le cas le grand retour d'Ecco pour Sega et la firme japonaise a voulu fêter dignement le retour de son petit dauphin. Appaloosa s'est donc occupé du développement et grâce à de nombreuses recherches sur le monde aquatique avec les avis de spécialistes du milieu, il nous offre sa version d'un monde marin silencieux, gracieux et où les capacités d'effets de la Dreamcast sont utilisés à leur maximum. Quand en plus Sega nous fait l'honneur de sortir le jeu d'abord en Europe... Que demander de plus ?

Ecco The dolphin
En sortant la tête, vous profiterez des jolies plages de sable fin
Alors que nous sommes au 30ème siècle, les humains ont enfin appris à devenir une vraie société civilisée où guerres et famines ont disparu. Leur élévation de conscience leur a même permis de s'allier avec une race de mammifères marins, les dauphins et ils vivent maintenant en paix et en harmonie. Ayant décidé de quitter la Terre pour explorer l'espace, dauphins et humains se mettent au voyage, laissant la Terre protégée par une arrière garde de dauphins et un être aux pouvoirs incommensurables, le Gardien. Mais l'Ennemi, une race extra-terrestre aux vils desseins veut s'emparer de la Terre pour la piller et leurs plans machiavéliques se trament pour renverser le pouvoir du Gardien. Ecco, le jeune dauphin aux dons hors du commun, va se poser en ultime défenseur de la Terre et être la dernière chance pour repousser l'envahisseur.

Ecco The dolphin
Les requins, de redoutables adversaires
Conçu comme un jeu d'arcade, la plus grande nouveauté qu'apporte Ecco au monde du jeu d'arcade est que vous êtes un dauphin... Logique me direz vous mais cela change en fait énormément dans la façon de se mouvoir. Comme tout bon dauphin qui se respecte vous allez donc évoluer dans l'eau et dans les airs mais c'est dans le milieu aquatique que la quasi totalité des niveaux se situent. Capable de tous les mouvements que pourraient effectuer le véritable animal, vous allez rapidement ressentir une sorte d'aisance toute gracile dans les mouvements d'Ecco. Le dauphin tourne, virevolte, marche sur l'eau ou encore prend des accélérations fulgurantes avec toute la grâce du dauphin. Ecco est aussi capable de tout un tas d'acrobaties pour éviter les pièges. Son plus grand outil, son sonar qui lui servira à attaquer, communiquer ou se repérer dans les fonds abyssaux. Dans sa course pour sauver le monde, les niveaux vont se concentrer sur deux aspects : l'exploration et les combats. L'exploration car le relief des fonds marins peut s'avérer très tortueux. De plus, le monde d'Ecco est loin d'être dirigiste et votre liberté de mouvement et non seulement totale mais tous les habitants des fonds marins, amis ou ennemis, ne vous bloqueront ou forceront jamais. Bref, c'est véritablement dépaysant de jouer à Ecco et entre les quêtes variées, les monstres divers et cette fluidité de déplacement, vous êtes sans cesse émerveillé par cette atmosphère souple et douce qui baigne le jeu.

Ecco The dolphin
Lors de vos explorations, vous découvrirez de véritables cités englouties
Servie avec des graphismes somptueux, Ecco est loin de décevoir le regard. La qualité des textures employées a été rarement observée sur le support surtout qu'elles sont tout aussi riches que le sont les fonds marins... Le luxe de détails qui recouvrent les décors sont splendides et on a l'impression d'avoir mis la tête dans l'aquarium du salon en permanence, la sensation d'être mouillé en moins. Pareil pour les animations de tous les êtres marins qui ont été reproduits à l'identique et les oscillations d'Ecco sont un ravissement. La Dreamcast étant réputée pour ses effets de lumière et de transparence, Ecco s'en donne à cœur joie. L'eau et les reflets qui illuminent la faune aquatique sont du plus bel effet.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Effets magnifiques, animations splendides, on se croirait véritablement dans un environnement aquatique tellement les détails et le réalisme sont respectés.

  • Jouabilité 16 /20

    Une très grande maniabilité qui pourra dérouter de prime abord. On se perd quelquefois mais la sensation de liberté est très rafraîchissante.

  • Durée de vie 16 /20

    De nombreuses quêtes qui parsèment le jeu avec moult décors variés et dépaysants.

  • Bande son 16 /20

    Des musiques très douces agrémentées des craquements des dauphins. Une ambiance sonore très apaisante et bien réalisée.

  • Scénario /

    -

Un jeu qui renoue avec un classique en offrant une réalisation impeccable et une richesse de jeu tout à fait innovante.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 juillet 2000 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (60)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 04/07/2000
Dreamcast Action Aventure Appaloosa Sega Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewMinecraft : Dungeons - Le jeu parfait pour découvrir le dungeon crawler ? 06 avr., 15:40
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
26 juin 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Trials of Mana
24 avr. 2020