Test JoJo's Bizarre Adventure- Dreamcast

Dreamcast

Les amateurs de multimégacombos vont être contents ! Voici l'adaptation d'un des jeux arcade préférés des japonais : Jojo's Bizarre Adventure ou comment devenir épileptique en 5 minutes...

JoJo's Bizarre Adventure

Peu de français connaissent Jojo, plus connu sous le nom de Jotaro Kujo, mais sous ce nom un peu débile se cache un des plus vieux héros de manga de toute l'histoire du Japon. En effet, une des plus vieilles séries et aussi des plus lues débarque enfin chez nous. Après un passage dans les salles d'arcade, Capcom s'est enfin décidé à porter ce(s) titres sur la Dreamcast. En effet, vous avez bien lu, il s'agit en fait de deux jeux en un puisque Jojo's Bizarre Adventure propose non seulement le jeu original mais aussi une version arcade spéciale. Ne vous y fiez pas trop non plus, les deux jeux sont très similaires, ressemblant plutôt à 2 Street Fighter successifs. Dans l'histoire originale, une sombre histoire de famille se passe à la fin du 19ème siècle en Angleterre. A la fin d'un combat titanesque, Jonathan Joster défait Dio, son demi-frère maléfique en le bannissant aux fonds des océans. De nos jours, Jojo est réveillé en pleine nuit par des cauchemars qui tentent de le posséder. Convaincu que ses cauchemars sont la preuve que Dio s'est réveillé de son sommeil éternel, il part avec ses amis pour le trouver et le détruire...

Test Jojo's Bizarre Adventure Dreamcast - Screenshot 1Un des personnages est un petit chien... Mieux vaut ne pas se fier à sa taille

Jeu de baston en 2D, on y retrouve toute la panoplie classique qui a fait la gloire de Capcom. Je ne parlerai dans ces lignes que du deuxième titre puisque l'autre est en fait une version édulcorée du second, plus ancienne et un peu moins bien aboutie... si on peut parler d'aboutissement d'ailleurs. Bref, au total 4 modes de jeu composent les aventures de Jojo et on y trouve les traditionnels modes versus, arcade, entraînement et survival. Les quelques options proposées ne changent rien à ce qui s'est déjà fait, ni plus ni moins. Il faudra aller un peu plus en profondeur pour voir les originalités de ce titre. Les menus sont en tout cas archaïques, reprenant cette fameuse écriture grasse et baveuse que l'on trouvait dans Street Fighter sur SuperNES, un véritable retour en arrière surtout que les menus sur la Dreamcast ont pour coutume d'être toujours très soignés. Disons surtout que les menus se résument vraiment au strict minimum.

Test Jojo's Bizarre Adventure Dreamcast - Screenshot 2Des jauges d'énergie en bas donnent le départ des super méga combos

Dans la pratique, vous aurez dans l'épisode 2, 16 personnages très divers à portée de manette. Vous y retrouverez tous les personnages qui ont fait la gloire de la série dans le propre style manga des volumes papier. Sincèrement, je les trouve laids mais c'est un avis tout personnel car les personnages ne dégagent aucune puissance et ressemblent tous à des ballerines... Chaque personnage a bien évidemment ses différents coups et au total, ils en possèdent un nombre assez limité. Si dans son principe, rien ne différencie Jojo du reste de la famille, son petit plus vient de la présence des stands ou traduits pour l'occasion par disciples. Ces personnages, sortes de doubles psychiques de chacun des joueurs, peuvent intervenir à tout moment par une commande. Plus forts, plus résistants que votre personnage, il possède ses propres attaques et une fois sorti, vous le contrôlez à loisir tandis que votre personnage principal le suivra. En passant d'un mode à l'autre, les combats deviennent un véritable ballet (quand je vous disais qu'ils ressemblaient à des ballerines) avec 4 combattants. Quoique innovant, ce mode n'apporte pas grand chose en terme de jouabilité puisque la sortie du stand est faisable sans aucune difficulté et ne donne au final que quelques coups supplémentaires. Un autre mot aussi sur les combos qui sont encore une fois bien trop faciles à réaliser et rapidement, les bastons deviennent juste des séries de super coups de la mort.

Test Jojo's Bizarre Adventure Dreamcast - Screenshot 3Vos disciples vous suivent en permanence comme des ombres

Du côté technique, c'est pas non plus génial. Les amateurs de la version arcade la retrouveront complètement et seront peut-être contents de voir la Dreamcast arriver à gérer autant de personnages à la fois mais il n'empêche que les graphismes sont bien en dessous des capacités de la DC. Pixelisation, couleurs fadasses, on se croirait retourné à l'époque de la NeoGeo. Non, c'est vraiment très moche et même s'il est vrai que le jeu semble bouger en permanence, on ne prend aucun plaisir visuellement avec Jojo... En résumé, Jojo's Adventure ne propose qu'un jeu de plus dans l'univers Capcom des jeux de baston 2D. Pas de véritables nouveautés, seul l'univers ravira les amateurs de la série papier.

Kornifex, le 09 juin 2000

Les notes

  • Graphismes 12/20

    Couleurs fades, le nombre d'animation est impressionnant mais la Dreamcast est capable de faire des graphismes beaucoup plus fins...

  • Jouabilité 15/20

    Commandes assez simplistes et assez peu de coups aussi, cela rend les combats trop faciles et ils deviennent une débauche de super méga hits combos.

  • Durée de vie 13/20

    Pas mal de personnages et la présence des disciples donnent une certaine seconde vie aux personnages. Mais le jeu n'offre pas assez de richesse et de profondeur pour véritablement rassasier.

  • Bande son 13/20

    Bruitages et musiques à la hauteur de l'aspect graphique, c'est à dire vieux. Les voix sont incompréhensibles.

  • Scénario

    -

  • Note Générale13/20

    Un de plus, comme dirait Capcom. Le seul prétexte du jeu est la reprise de l'univers de Jojo avec une certaine fidélité mais du point de vue de la technique et de la jouabilité, Jojo's Bizarre Adventure fait un peu peine à voir.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Virgin Interactive
  • Développeur : Capcom
  • Type : Combat / Action
  • Multijoueurs : 2 joueurs
  • Sortie France : Mai 2000
    (31 octobre 1999 aux Etats-Unis - 25 novembre 1999 au Japon)
  • Version : Anglaise
  • Existe aussi sur :
    JoJo's Bizarre Adventure - PlayStation
Mots-clefs : Jojo no Kimyou na Bouken : Mirai e no Isan Jojo no Kimyouna Bouken: Miraihe no Isan