Menu
N-Gen Racing
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : N. Gen
PS1
N-Gen Racing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
30 mai 2000 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Dans un style proche de Wipe Out, N.Gen emmène le joueur à bord de jets puissants pour des courses futuristes en rase-motte : alors, sensations garanties ou pas ?

N. Gen

N.Gen est clairement un jeu d'arcade, mais la variété de ses modes de jeux et paramètres lui confèrent aussi un aspect s'approchant de la simulation de vol. Concrètement, tout est basé sur la course sur circuits, avec départ, arrivée, et points de contrôle. La piste est matérialisée par deux rangées de flashs parallèles situées au sol. Ces circuits sont au nombre de quatorze, et prennent place dans les cinq continents de la planète, avec bien entendu à chaque fois les décors caractéristiques. Deux modes de pilotage sont de mise : l'arcade et le mode pro. En arcade, le pilotage est quasiment intégralement automatique, et ne propose donc pas de challenge bien passionnant.

N. Gen
Des décors et effets soignés.
On va plutôt s'arrêter sur le mode pro, qui donne au joueur le contrôle total de son appareil. Et quand on dit total, c'est vraiment total, c'est d'ailleurs dans ce point que l'on peut déceler le côté simulation de N. Gen. Outre la direction et l'altitude, trois axes son à gérer : le tangage, le roulis et le lacet. La documentation dispense un schéma très pratique expliquant les nuances de ces trois axes. Sans détailler ces derniers, ce qu'il faut simplement comprendre, c'est que vous pouvez tout faire avec votre avion, vous disposez de toutes les cartes en main pour rester toujours dans la bonne trajectoire et répondre rapidement aux irrégularités du terrain.

N. Gen
Les circuits vous font voyager aux quatre coins du globe.
Les circuits sont tous assez courts, idem pour les courses, allant de 3 à 9 tours selon le permis que vous avez pu décrocher (ils correspondent en fait au niveau de difficulté). Dans tous les modes de pilotage, c'est l'altitude qui détermine le rendement moteur. Plus vous volerez bas, plus vous irez vite. De même, si votre avion n'est pas juste au dessus de la piste – si vous êtes en hors-piste, quoi – pendant trop longtemps, le pilote automatique reprendra le relais pour vous remettre dans le droit chemin. Dans le même ordre d'idées, si vous manquez les points de passage indispensables, vous aurez un avertissement dans un premier temps, puis un drapeau rouge, symbole de votre élimination ! Comme un jeu de course auto classique, vous aurez avant chaque course un tour de qualification, votre chrono déterminant votre place par rapport à vos adversaires, au nombre de cinq le plus souvent.

N. Gen
Le tracé du circuit est plus facilement visible la nuit, et pour cause.
Le mode arcade propose des règles moins complexes, dont le duel, à deux en écran splitté, et le powerball. Dans ce dernier, votre appareil est armé et vous aurez à capturer une espèce de bulle bleue animée de pulsations au centre d'une arène : le joueur qui la possède le plus longtemps gagne. En duel, idem, seuls les deux avions dirigés par les joueurs prennent part aux débats : tous les coups y sont permis. N. Gen prend également en compte l'aspect gestion de son engin. Il faut en effet tout d'abord l'acheter : au total, quarante sont disponibles petit à petit. Puis, au fur et à mesure des championnats, vous aurez à apporter des améliorations en tous genres pour rester compétitif : moteur, aerodynamisme, etc., vous serez amené à vendre vos engins ou certaines de vos pièces.

Enfin pour ce qui est de la technique, le développeurs ont semble-t-il fait un bon boulot : pas de clipping intempestif, des décors soignés, une animation assez rapide… tout va bien. La bande son en revanche, déçoit un peu : je pense notamment aux bruitages. Les musques techno, quant à elles, sont assez vite lassantes, mais les amateurs sauront les apprécier. Je vous laisse maintenant passer au verdict final.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Décors assez jolis, animation de rapidité bonne – mais pas excessive – pas de méchant défaut à déplorer.

  • Jouabilité 14 /20

    En mode pro, le contrôle des engins est très complexe, puisque tous les boutons du pad, ou presque, sont utilisés. A part ça, le jeu est un peu difficile, semble-t-il.

  • Durée de vie 16 /20

    14 circuits, 40 avions, beaucoup d'options et de règles différentes sont proposées, et le mode deux joueurs en écran splitté est réussi.

  • Bande son 13 /20

    Bruitages moyens en qualité et réalisme, musiques originales et réussies, mais lassantes rapidement.

  • Scénario /

    -

N. Gen propose une belle technique visuelle, et une jouabilité riche et ardue, s'approchant même parfois du simulateur. Mais pour l'essentiel, il s'agit bien d'un jeu course / action aux accents de Wipe Out. Un bon titre.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
30 mai 2000 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Mis à jour le 30/05/2000
PlayStation Action Course Curly Monsters Infogrames Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Humankind : un concurrent sérieux pour Civilization ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : Marvel's Avengers, une formule jeu-service qui interroge - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : gamescom 2019 : Blair Witch, récit de notre balade tumultueuse au cœur de la forêt maudite
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce