Test Need For Speed : Porsche 2000- PC

PC

Fidèle à sa loi des séries, Electronic Arts se prend maintenant de passion pour l'univers Porsche et délivre un cinquième Need For Speed exclusivement consacré à la prestigieuse marque allemande.

Need For Speed : Porsche 2000

Need For Speed, c'est une bien longue histoire. La série est née du fantasme rebel de conduire les plus prestigieuses voitures du monde sur des routes tantôt bucoliques, tantôt propices à se faire quelques belles sueurs froides, sans devoir se soucier des autres véhicules, des flics et encore moins des limitations de vitesse. Les trois premiers Need For Speed inspiraient de façon intrinsèque une conduite agréssive et effrontée. Puis le quatrième opus, en faisant voyager le joueur dans des endroits toujours plus magnifiques à bord de voitures plus courantes, insistait plutôt sur le plaisir de conduite. C'est précisément sur ce point que les développeurs ont concentré ici leurs efforts : le culte hédoniste de l'Automobile, avec un grand A.

Test Need For Speed : Porsche 2000 PC - Screenshot 5La modélisation des véhicules est parfaite.

En même temps que l'arrivée des Porsches, la série s'est considérablement assagie, pour plusieurs raisons. Premièrement, l'impression de vitesse, rapide au demeurant, est clairement redescendue - ce qui n'est pas un mal quand on se rappelle les séances de flipper contre les parois rocheuses des circuits de NFS 4 au volant d'une Mercedes CLK. Deuxièmement, le réalisme accru de la simulation de conduite ne permet pas un pilotage de touriste. Toute la concentration du conducteur est requise, car le tête-à-queue guette en permanence sous les pneus : un gauche-droite un peu trop violent et c'est le dérapage garanti ! A ce titre, les habitués du 4 seront tout de suite déboussolés. Troisième argument, l'environnement sonore a pris un petit coup dans l'aile, avec des bruitages moins percutants (mais plus réalistes aussi) et des musiques moins rapides et moins réussies, il m'a semblé. Enfin, en mode « pilote d'usine » (où vous vous engagez comme pilote essayeur dans la firme), la plupart des épreuves vous commanderont de garder la voiture bien propre, comme pour une livraison express à un client habitant l'autre bout de l'Europe.

Test Need For Speed : Porsche 2000 PC - Screenshot 6Les effets de lumière sont une réussite.

Need For Speed : Porsche 2000 met à votre disposition l'intégralité des bolides du constructeur, de 1950 à nos jours, et c'est énorme : 80 modèles au total ! Chaque modèle est recréé avec une fidélité jamais atteinte pour une simulation automobile, c'est proprement hallucinant ! L'intérieur tout autant que l'extérieur est d'ailleurs concerné. Avant la course, au moment du choix du véhicule, vous pourrez savourer un somptueux travelling de la caméra autour de la machine, interactif qui plus est, car vous pouvez vous amuser à ouvrir et fermer les portes, zoomer sur le tableau de bord, ouvrir le coffre moteur etc. Là où le soft fait également très fort, c'est au niveau de la gestion des dégâts, plus vrais que nature.

Test Need For Speed : Porsche 2000 PC - Screenshot 7Les circuits sont très variés.

Venons-en à la jouabilité, chapitre essentiel, c'est le moins que l'on puisse dire. Clairement, ce cinquième épisode est le plus difficile de la série. Les développeurs ont opté pour plus de réalisme… le jeu est donc tout naturellement plus difficile. Pas de panique cependant, la juste mesure entre simulation et arcade est quand même trouvée. Dites-vous simplement qu'il vous faudra conduire un bon paquet de kilomètres pour maîtriser correctement votre véhicule. Et dites-vous bien encore que la maniabilité varie en fonction du modèle emprunté et des réglages (nombreux) effectués. Ici le mode carrière est articulé autour de trois périodes couvrant les cinquante ans d'histoire de la firme. Vous devrez participer à des tournois et diverses épreuves, accumuler des primes pour étendre votre collection de Porsches.

Test Need For Speed : Porsche 2000 PC - Screenshot 8Il est beau mon permis.

Ah ! le mot est lâché ! Collection. La précision graphique et le niveau d'exactitude des performances des voitures confèrent à chacune une personnalité propre. Au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, vous apprendrez à connaître vos bolides, à les comprendre, à les regarder… et comme un collectionneur vous vous éprendrez tout particulièrement pour tel modèle plutôt qu'un autre. Et si vous vous surprenez un jour, devant votre écran, à parler à l'une d'elles comme on peut le fait à quelqu'un qui nous est cher, c'est qu'alors la fibre Porsche aura tissé en vous ce que l'on appelle tout simplement… la Passion.

Mélo, le 19 avril 2000

Les notes

  • Graphismes 19/20

    Rien est laissé au hasard, de la finesse des textures à la goutte de pluie qui perle le pare-brise. Chaque environnement graphique possède sa gamme de couleurs et d'effets, chaque course est donc dépaysante. Les modélisations des voitures sont d'un niveau probablement jamais atteint. Bonne impression de vitesse.

  • Jouabilité 17/20

    Plaisir de conduite, mais réalisme aussi ! NFS 5 est difficile, et le tête-à-queue qui fait crisser les pneus fait ici son grand retour.

  • Durée de vie 18/20

    80 voitures, de nombreux parcours et circuits, un mode carrière aussi prenant que dans NFS 4, une foultitude d'options en tous genres font de ce nouveau titre un jeu très fouillé. Et puis un tour en Porsche ça ne se refuse jamais, n'est-ce pas ? :)

  • Bande son 16/20

    Les bruitages sont très détaillés, les changements de revêtement flagrants, sons des moteurs différents. Grosse déception, les musiques manquent de punch, à croire que l'on fait du tourisme sur toute la ligne.

  • Scénario

    On peut parler de scénario avec le mode évolution, qui propose un parcours complet et exhaustif de l'histoire de la firme allemande. Une véritable encyclopédie, divisée en trois périodes principales.

  • Note Générale18/20

    Electronic Arts réinvente le jeu de voiture en jeu-encyclopédie ! C'était déjà un peu le cas avec le précédent NFS, mais c'est ici nettement plus flagrant : tout Porsche est contenu dans une boîte, avec une précision redoutable ! Entre le 4 et ce dernier, la série des Need For Speed est passée du plaisir de conduite à la passion. Mais la passion a un prix : une très grosse configuration matérielle. C'est là le seul reproche à asséner. Pour le reste, c'est un pur bonheur !

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Need For Speed 5, Need For Speed : Unleashed, NFS Porsche 2000 NFS : Porsche 2000 Need For Speed Porsche 2000