Test Ultima 9 : Ascension- PC

PC

La série des Ultima, c'est comme une vieille série télé, elle est un peu démodée mais elle a bercé notre enfance. On s'attache et on en oublirait presque les défauts avec ce sentiment nostalgique. Séchons nos yeux humides et étudions ce neuvième et dernier épisode...

Ultima 9 : Ascension

Peu de jeux peuvent se targuer d'avoir créé un univers aussi riche et surtout aussi marquant que celui des Ultima. Encore plus rares sont les jeux qui peuvent en plus se vanter d'en être au 9 ème épisode et d'avoir quasiment couvert toute l'épopée ludique du PC. Et bien Ultima 9 arrive pour achever cette aventure, un Ultima 9 dont de nombreux aspects ont changé, mais qui garde toujours cette même ligne de conduite, si chère aux fans. Ce dernier épisode n'est d'ailleurs pas vraiment un dernier puisque il s'agit plus ici d'un changement de stratégie de la part d'Origin plutôt qu'une véritable volonté de stopper net la série, la compagnie voulant en fait se concentrer uniquement sur les jeux multijoueurs du type Ultima Online.

Histoire de ne pas trop réfléchir et aussi de garder toujours le même esprit naïf, le scénario d'Ultima 9 ressemble toujours autant aux autres. Brittania est en danger, un ultime péril qui prend la forme du Gardien, ce démon rouge aux aspirations malsaines quant au devenir du continent. Lord British fait donc une fois de plus appel à vos services et à peine avez-vous eu le temps d'enfiler votre cotte de mailles, de vous entraîner aux armes et d'aller voir la fameuse gitane que hop ! Direction l'aventure par un portail magique.

Test Ultima 9 Ascension PC - Screenshot 1

Tout nouveau, tout beau, cette nouvelle version est maintenant en 3D intégrale. Finies les vues isométriques et autres tentatives plus ou moins réussies, l'Avatar est maintenant en vue à la troisième personne et évolue dans des décors tout comme lui, en 3D. Le maniement de l'engin se fait à la souris et les commandes réutilisent la panoplie classique du genre (courir, sauter, nager, déplacement latéral etc.) Les commandes sont pourtant loin d'être au top d'un point de vue maniabilité. En effet, on se retrouve à galérer la plupart du temps pour peu qu'on veuille être précis. Pire, on s'accroche très souvent dans les décors et les moult objets qui jonchent les pièces sans parler des quelques erreurs de placement de la caméra. Caméra qui ne se fera pas appelée dynamique cette fois ci.

Test Ultima 9 Ascension PC - Screenshot 2

Même cause, mêmes effets, on retrouve évidemment ces problèmes lors des combats. Pour tuer ses ennemis, on se retrouve dans la plupart des cas à cliquer du bouton gauche comme des sourds tandis que les mouvements de combat un peu plus recherchés sont inaccessibles. Au cours de l'aventure, notre Avatar aura pourtant l'occasion d'apprendre de nouvelles bottes et capacités de bataille mais la meilleure technique reste le slash de base et on continue à cliquer bêtement. On ne peut pas dire que le système de magie vienne à la rescousse vu la rapidité d'exécution de ce dernier. Heureusement l'interface d'Ultima 9 est là pour rattraper un peu tout ça. Grâce à votre ceinture, 12 objets sont disponibles en permanence et les livres (journal, grimoire) sont eux aussi très faciles d'accès. Le tout est en plus bien visible en permanence et à part la prise d'objet où il faut que ce satané curseur déplace l'objet désiré jusqu'à la besace (oui ça m'agace :).

Test Ultima 9 Ascension PC - Screenshot 3

Et pourtant, Ultima 9 est vraiment beau. Grâce à un paramétrage solide et complexe, vous pouvez obtenir si vous avez une carte 3D dernière génération un jeu tout à fait splendide. Les décors sont par exemple de toute beauté avec un qualité de texture et d'effets tout à fait géniaux. Encore mieux, les niveaux sont justement remplis de dizaines d'objets, d'éléments animés de petites bestioles qui virevoltent. Pareil pour les effets magiques des sorts qui utilisent toujours de nombreuses couleurs. Bref, une qualité visuelle certaine et aussi très gourmande en puissance. Regardez de plus près les spécificités machine et dites vous bien qu'elles sont toujours en dessous de la vérité... Vous comprendrez qu'il ne faut pas compter sur Ultima 9 dans toute sa splendeur si vous n'avez pas le tout dernier PC à la mode. Le jeu adore ramer quand vous lui en demandez un peu trop, que vous bougiez rapidement ou que vous fassiez un retourné un peu trop vif.

Test Ultima 9 Ascension PC - Screenshot 4

En tout cas, les amateurs de la série seront comblés dans ce dernier épisode. On y retrouve tous les ingrédients des Ultima avec la sélection de la classe par la gitane et ses questions débiles :) ou encore tous les fameux personnages du culte, Lord British et les autres. Richard Garriott a sûrement eu une grosse bouffée de nostalgie en créant U9 car il s'agit aussi d'un retour aux sources en ce qui concerne l'histoire et le ton choisi ; comme cet humour décalé qui émaille l'aventure. Autre exemple, la boîte de jeu est rempli de petites surprises comme ces cartes aux couleurs des 8 vertus ou la carte de Brittania en tissu, plus la foule de livrets expliquant l'univers du jeu, une vrai pochette surprise ce jeu :)

Kornifex, le 24 mars 2000

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Splendide et le mot qui convient pour qualifier Ultima 9. Les personnages, les armes, les sorts, les décors sont tous magnifiques, vivants et féeriques. Par contre, devoir acheter le dernier Pentium 3000 avant de pouvoir en profiter frustre un peu...

  • Jouabilité 13/20

    Un système qui a le mérite d'être original, sorte de combinaison entre le jeu au curseur et le tomb raider. Cependant, on est loin d'atteindre la perfection et le maniement ressemble des fois plus à de la torture.

  • Durée de vie 16/20

    Malgré un scénario linéaire, U9 respecte la tradition en offrant une multitude de sorts, d'armes à récupérer, de sous-quêtes et autres.

  • Bande son 17/20

    Les voix en français sont tout simplement excellentes et les musiques dignes des meilleurs films. On retrouve aussi cette qualité dans les cinématiques magnifiques.

  • Scénario 15/20

    Un peu linéaire mais c'est le défaut de toute la série. Les rebondissements ne sont pas au rendez-vous et tout se joue d'une seule traite.

  • Note Générale14/20

    Ultima 9 utilise toutes les ficelles du genre et il plaira assurément aux fanatiques de la série. Mais il n'en reste pas moins qu'il a été mal conçu et que beaucoup trop de défauts peuvent gâcher un bon jeu...

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 15/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Ultima IX : Ascension, Ultima 9 Ascension, Ultima Ascension

Vidéos