Menu
Sonic Adventure
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DCAST
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Sonic Adventure / Sonic Adventure sur DCAST /

Test Sonic Adventure sur DCAST du 04/11/1999

Test : Sonic Adventure
DCAST
Sonic Adventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 novembre 1999 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (142)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
5.00€ PC
14.95€ PC
148.82€ DCAST
179.99€ DCAST
354.00€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il était intéressant autant que curieux de voir ce que pouvait donner 'l'adaptation' du jeu de la mascotte de Sega sur Dreamcast, en regard des performances de la console. C'est techniquement étincelant, mais un problème flagrant de jouabilité voile le tableau...

Sonic  Adventure

'Sonic Adventure' pousse les limites du jeu de plate-forme en trois dimension encore plus loin, grâce en majeure partie à sa vitesse supersonique - toutefois à double tranchant, nous le verrons - ainsi qu'à ses nombreuses options. Déjà, ce bon vieux Sonic n'est pas seul : Tails, Knuckles, Amy, Gamma et Big pourront être choisis une fois présentés. Le déroulement d'une partie fonctionne en deux temps : un 'espace aventure', puis une 'étape action'. En 'espace aventure', on peut se promener à tout va, taper la discute avec des jolies filles en terrasse, entrer dans le métro, déambuler dans les rues, etc. Puis, à chaque fois, un événement se produit (par exemple, Tails s'écrase en avion et vous devez aller jeter un oeil), qui vous aiguille vers une étape action, où les choses sérieuses commencent. L'intérêt des phases 'aventure', outre qu'elles offrent un petit temps de respiration (nécessaire !), repose sur des créatures assez étranges appelées 'Chao'. Il s'agit d'animaux domestiques virtuels rencontrés pour la première fois sous forme d'oeuf, qu'il faut amener en lieu sûr, dans des 'jardins Chao', afin de les élever dans les meilleures conditions qui soient. On retrouve ici la mode fulgurante du Tamagochi, si chère aux japonais. Plus loin dans le jeu, une fois que votre 'Chao' aura grandit, vous pourrez le faire participer à des mini-jeux qui sont en fait les bonus stages.

Sonic  Adventure
Drôle de rocher !
Venons-en maintenant au faîte : l'action. Le petit Sonic, vu de dos, est capable d'arpenter les niveaux à une vitesse ahurissante ! L'effet de force d'inertie est poussé à l'extrême, comme pour les précédents de la série, et donc, en quelques secondes, le personnage passe de la marche au sprint. Les mouvements de corps sont assez sympa, surtout quand on se sert du 'spin dash', faculté qu'à le héros à tournoyer très rapidement sur place, pour enfin bondir comme une balle et atteindre une vitesse folle. De la même manière, chaque personnage possède ses déplacements et coups propres. D'ailleurs, si on devait juger les personnages sur leurs performances physiques, on ne pourrait que s'incliner : ça grimpe, ça saute, ça dévale, ça 'saut-perillotte', ça rebondit, ça court dans tous les coins... c'est du Turbo-GTI !

Sonic  Adventure
les environnements sont un vrai plaisir pour les yeux.
Pour ce qui est plus terre à terre, en plus des traditionnels anneaux, les niveaux regorgent d'objets, de bonus en tous genres à collecter, à prendre, à jeter, pour être encore plus performant : citons en vrac les chaussures spéciales, l'invincibilité, des anneaux surprise, des boucliers magnétiques etc. Tout cela demeure quand même très classique. Le plus fort dans tout ça, c'est que les graphismes sont d'une beauté étonnante comparé aux grosses exigences de l'incroyable vitesse. Sur ce qu'on a pu voir des jeux Dreamcast, la qualité des textures, leur finesse de pixel, ainsi que la densité des décors se situent dans la haute moyenne pour ce jeu. La griffe Sonic est omniprésente, et on retrouve les traditionnelles bornes de sauvegarde, les ponts en bois, la verdure, l'eau, les niveaux futuristes etc. Mais un tel déballage de technique et de prouesses de programmation ne doit pas cacher le côté obscur du jeu...

Sonic  Adventure
Cours Sonic ! Cours !!!
D'abord, la grande vitesse et les déplacements tout azimut dans l'espace 3D font perdre trop souvent le sens et les références au joueur. A de nombreux endroits, on ne sais fichtrement pas ce que l'on doit faire. Parfois même, il ne faut carrément rien faire et regarder bien sagement en lâchant sa manette : Bing! Bang! Bong! Chtoïng! le perso rebondit comme une balle de flipper sur des bumpers et se retrouve dix secondes plus tard, au moins cinq cent mètres plus loin ou plus haut. Entre temps, on a pu squatter les toilettes tranquilos. "Super, et moi je fais quoi dans l'histoire ?" On peut en venir à se poser des questions de ce genre, oui... Certes, ces phases ne constituent pas la totalité du jeu, mais elles sont beaucoup trop envahissantes.

Terminons avec la palme de la non-jouabilité : les caméras. Avec l'avènement des jeux en univers 3D, s'est rapidement posé le problème des angles de vue. Que faut-il préférer ? Une vue proche pour un meilleur rendu, mais une jouabilité réduite, ou une vue lointaine pour un meilleur contrôle, mais des décors moins attractifs ? Ici le plus dérangeant est que la caméra se trouve rarement face à l'action, et c'est la trombine à Ninic' qu'on peut admirer la plupart du temps. Aurait-on ainsi perdu ce plaisir si caractéristique de diriger un chti' Sonic ? Peut-être un peu, oui.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Epatant ! rarement un tel jeu aura été aussi rapide, sûrement jamais même. La fluidité est parfaite également et le graphisme est dans la norme Dreamcast, c'est à dire excellent.

  • Jouabilité 13 /20

    'Sonic Adventure', c'est plein la vue en permanence. Oui, mais voilà, Sega a dû forcer un peu trop la dose et négliger la maniabilité des personnages... La belle erreur ! un Sonic peu jouable est-il encore un Sonic ? La principale fautive : la caméra et ses mouvement, imbuvables.

  • Durée de vie 16 /20

    Beaucoup de missions, beaucoup de personnages, les 'Chao', les mini-jeux... ce dernier Sonic est riche à tous les niveaux et tient en haleine pendant pas mal de temps.

  • Bande son 14 /20

    Curieusement, pas mal de bruitages du premier épisode sur Megadrive, ont été repris ici. On aime ou on n'aime pas. Dans l'absolu, la partie son manque de pêche ; les musiques n'arrangeant rien du tout à la question.

  • Scénario 17 /20

    La structure du jeu, en deux temps, est plutôt sympatoche, de même que l'élevage de son 'Chao'. Par ailleurs, vous poursuivez toujours la vermine, j'ai nommé le Dr. Robotnik, à travers différents missions dont le cheminement est méritoire.

Sonic sur Dreamcast, c'est de la dynamite graphique, des animations complètement dingues et une vitesse lumineuse ! On se grise d'autant de puissance, c'est sûr. Malheureusement, on ne peut qu'être déçu par la maniabilité. Le perso est hyper jouable, oui, mais la caméra gâche tout ! Dommage car Sonic Adventure est une caverne d'Ali baba aux mille trésors, et pour cela il reste un super jeu, donc un bon achat.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 novembre 1999 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (142)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 04/11/1999
Dreamcast Action Plate-Forme Sonic Team Sega Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live