Test Metal Gear Solid- PlayStation

PlayStation

METAL GEAR SOLID, voici incontestablement l'un des jeux PSX les plus attendus de cette année. Sorti au Japon il y a quelques mois, ce fut un énorme succès. En France, le succès semble être déjà au rendez-vous.

Metal Gear Solid

L'histoire de Metal Gear commence en 1985 sous la forme d'un jeu sur MSX. Le soft est ensuite converti sur NES en 1987. A l'époque c'est un jeu relativement innovant puisqu'il rompt avec la tradition des jeux où il faut tirer sur tout ce qui bouge. Une seconde version verra le jour sous le nom de Solid Snake, apportant quelques améliorations. Mais, cette fois, c'est une toute nouvelle équipe de développement de Konami qui a commis METAL GEAR SOLID, un jeu unique sur Playstation.

Test Metal Gear Solid PlayStation - Screenshot 1MGS comporte quelques missions d'entraînement pour apprendre la manipulation du héros et les petites astuces de base

L'action se situe au XXIème siècle sur la mer de Bering, quelque part en Alaska. Un commando rebelle a pris d'assaut une base militaire secrète, remplie d'armes nucléaires. Ce commando, le Foxhound Special Forces, menace tout simplement de déclencher une attaque nucléaire dans les 24 heures. Ils détiennent en otage deux membres du gouvernement. Impossible d'attaquer la base directement sans craindre une riposte nucléaire. La seule solution est de confier une mission d'infiltration à un seul homme, un spécialiste de l'infiltration : Snake : c'est à dire vous ! Votre objectif est de pénétrer dans la base sans vous faire repérer, de retrouver les deux otages sains et saufs et de neutraliser les armes nucléaires. Bien sûr, cette mission est strictement confidentielle. Vous ne disposerez d'aucun soutien logistique officiel, ni d'aucune aide militaire. Seul votre codec vous permettra d'être en liaison radio avec vos supérieurs hiérarchiques.

Test Metal Gear Solid PlayStation - Screenshot 2Ce n'est pas parce qu'un garde a le dos tourné qu'il faut lui tirer dessus : vous voulez vraiment que toute une section se mette à vous traquer ?

Vous incarnez donc Solid Snake, et vous arrivez à la base par voie aquatique. Vous allez d'abord devoir éviter les gardes, et chercher comment entrer dans la base. Attention, vous pouvez vous faire repérer facilement : vos empreintes de pas dans la neige, un bruit, une caméra de surveillance que vous n'aviez pas vu... Il va falloir jouer de ruse et de perspicacité. Inutile de foncer dans le tas, vous vous feriez tuer en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Vous devrez donc progresser en vous cachant derrière des containers. Plaquez-vous contre les murs, accroupissez-vous pour ne pas vous faire repérer, et même rampez dans les conduits d'aération afin d'éviter de vous faire repérer. Si par malheur un garde venait à vous découvrir, il se mettrait immédiatement à ameuter ses collègues, et une véritable chasse à l'homme vous contraindrait soit à user de vos poings ou de vos armes (au début vous n'avez pas d'arme, il faudra donc que vous en ayez récupéré au préalable), soit à vous cacher et à attendre que l'alerte soit terminée.

Test Metal Gear Solid PlayStation - Screenshot 3Ca n'a pas l'air d'aller très fort...

Vous progresserez ainsi, en récupérant de nouveaux objets ou de nouvelles armes, en découvrant de nouveaux passages afin de libérer les otages puis de neutraliser les armes nucléaires. La progression est relativement aisée, même si au début, vous serez souvent bloqués, à la recherche d'une issue ou d'un indice... Graphiquement, le jeu est de très très bonne facture. Bien sûr, les graphismes en 3D temps réel sont fins, mais surtout la mise en scène est impeccable. Votre héros est vu à la troisième personne, et les angles de caméra changent en fonction des endroits où vous vous trouvez. Des séquences précalculées parsèment souvent les scènes d'action, renforçant l'intérêt du joueur. Certains plans sont dignes d'une véritable réalisation hollywoodienne !! Par ailleurs, le soucis du détail est extrême : vous pourrez même voir la buée qui s'échappe parfois de la bouche des individus (n'oublions pas que nous sommes en Alaska!!) La bande son est également un point clé du jeu. Les musiques sont magnifiques et les doublages en français sont corrects. Les bruitages sont remarquables et tiennent une place importante dans le jeu. A force de jouer, il vous arrivera de sursauter quand les gardes donnent l'alerte. Vous serez en totale immersion dans le jeu. Un exemple pour illustrer l'importance du son dans le jeu.

Test Metal Gear Solid PlayStation - Screenshot 4Au début du jeu, vous trouverez ce camion qui s'avérera être une bonne cachette, soit dedans derrière cette caisse, soit carrément dessous en rampant

Si un garde vous barre l'accès d'une salle, cachez-vous non loin de lui, puis tapez sur un objet. Le bruit intriguera le garde qui avancera dans votre direction, mais libérant du même coup l'accès à la salle. Vous n'aurez plus qu'à bouger pour entrer dans la salle sans vous faire voir, pendant que le garde cherchera désespérément un intrus. METAL GEAR SOLID tient sur 2CD. D'après les développeurs, il faut pas moins de 8 heures pour le finir quand on le connaît par coeur. La durée de vie est donc très grande. Bref, je n'irais pas par quatre chemin : METAL GEAR SOLID est l'un des tout meilleurs jeux que j'ai eu l'occasion de tester sur la PSX. Son concept révolutionnaire bénéficie d'une réalisation magistrale. Voici un jeu qui fera date dans l'histoire du jeu vidéo, toute plates-formes confondues.

Lightman, le 11 mars 1999

Les notes

  • Graphismes 18/20

    Un style hyper-réaliste utilisant la plupart du temps des couleurs dans les tons de bleu ou vert. Beaucoup de détails dans ce jeu. Les animations sont également parfaites.

  • Jouabilité 18/20

    Habituellement, les vues à la troisième personne peuvent rendre le héros difficilement maniable. Ici, ce n'est pas le cas, car les angles de caméra changent de façon astucieuse. La mise en scène est d'ailleurs parfaite sur ce plan.

  • Durée de vie 18/20

    Plusieurs dizaines d'heures de jeu en perspective avant que vous ne puissiez espérer en voir le bout, surtout que certains points du jeu sont assez difficiles à passer. Mais, une fois fini, il pourrait bien vous reprendre l'envie de recommencer tellement le jeu est prenant et l'ambiance bien rendue aussi bien par les graphismes que par la bande son.

  • Bande son 16/20

    Des bruitages magnifiques. Certains regretteront peut-être que les doublages en français utilisent des voix un peu trop proches de celles qu'on trouve dans des dessins animés. Mais l'ensemble est quand même d'une très bonne qualité.

  • Scénario 18/20

    Un scénario exemplaire. On est loin ici des petites histoires qui servent trop souvent de prétexte au jeu. L'intrigue est bien ficelée, l'histoire est prenante et tiendra en haleine le joueur jusqu'à la fin du jeu. Attendez-vous à des rebondissements, à des retournements de situation, bref à une véritable histoire au coeur du jeu !

  • Note Générale18/20

    MGS est LE jeu de ce début d'année, certainement la sortie la plus attendue après ZELDA en décembre sur N64. Un must : tout possesseur de Playstation devra avoir joué au moins une fois à ce jeu !

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 19/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Konami
  • Développeur : Konami
  • Type : Infiltration
  • Multijoueurs : Non
  • Sortie France : 26 février 1999
    (30 septembre 1998 aux Etats-Unis)
  • Version : Française intégrale
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Existe aussi sur :
    Metal Gear Solid - PC Metal Gear Solid - PlayStation 3 Metal Gear Solid - PlayStation Portable
Mots-clefs : MGS

Vidéos

Voir les 9 vidéos de Metal Gear Solid