Menu
Destrega
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Destrega sur PS1 /

Test Destrega sur PS1 du 13/10/1999

Test : Destrega
PS1
Destrega
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 octobre 1999 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Partager sur :

Koei nous avait annoncé la grande révolution en nous parlant de leur nouveau jeu : Destrega. Le jeu de baston étant un domaine où chaque nouveau participant rajoute son lot d'innovations, Koei a intérêt à assurer face à des titres comme Tekken 3, Soul Blade ou encore Bloody Roar 2. Voyons si Koei a eu les yeux plus gros que le ventre...

Destrega

Il y a plus de 1000 ans, dans le pays de Zamuel, les humains vivaient paisiblement. Les Strega, peuple d'une race mystérieuse, apparurent alors, chargés de pouvoirs magiques. Les Strega offrirent ces dons des dieux aux humains sous la forme d'objets mystiques : les Jeno. Comme d'habitude, les humains les pervertirent et recherchèrent le pouvoir au lieu de la sagesse, mettant le continent à feu et à sang. Au moment du jeu, les derniers Strega sont éparpillés un peu partout, traqués comme des bêtes par Zauber, maître incontesté de l'Empire. Zauber veut ainsi s'assurer de l'annihilation des derniers détenteurs de pouvoirs magiques. Du côté des Strega, la résistance s'organise...

Destrega
Feu!
Utilisant un monde empreint d'heroic-fantasy et de traditions japonaises, Destrega veut se forger tout de suite une réputation de "jeu de rôle". Même si le background n'est pas phénoménal d'innovation et de recherche, il est assez complet (pour un jeu de baston) et comporte de multiples factions, ayant chacune leurs objectifs et leur leaders. L'univers créé par Koei mélange donc les genres. Les personnages ont tous un look suivant la même règle, bien que d'une question de goût, je ne les trouve plutôt ringards mais là je n'engage que moi :) 12 personnages sont présents, du grand "gentil" au grand "méchant" et vous pourrez tous les sélectionner dès le départ. Pas de personnages cachés donc mais quelques surprises lorsque vous pourrez par exemple choisir certains personnages de Dynasty Warriors, aussi programmé par OMEGA Force. Hélas, Il s'agit juste de costumes différents reprenant ceux de DW et non de nouveaux persos. Pour les modes de jeu, on peut dire que Destrega est complet puisqu'il en propose 6 : Endurance, 1 joueur, Duel, Scénario, Bataille par équipe, Contre la Montre. Evidemment, un mode Entraînement exhaustif est aussi disponible pour que vous puissiez vous familiariser avec les commmandes. Pas de grande nouveauté donc question modes, à part le scénario qui est assez intéressant. Rompant avec l'ordre établi, le mode Scénario est unique pour tous les personnages et vous jouez à tour de rôle quasiment tous les personnages du jeu selon l'avancement de l'histoire. Donc pas de fin personnalisée mais un très gros scénario avec une foule de scènes cinématiques utilisant le moteur du jeu. Ces scènes sont d'ailleurs souvent trop longues et peuvent durer, durer, durer...

Destrega
Explosion imminente
Les arènes des combats sont absolument gigantesques et utilisent 12 environnements différents, allant des collines verdoyantes à la grotte sinistre et moite. Bien que ces niveaux n'aient en eux-même rien d'exeptionnel (textures énormes très pixelisées en zoom, peu de couleur), ils offrent un terrain de jeu époustouflant. Chaque niveau a ainsi de nombreux bâtiments à sa surface et tout un tas de dénivellés. Ce point a un impact énorme sur le jeu et sur son mode de fonctionnement. Lors des combats, vous avez la possibilité de vous déplacer dans le sens qui vous chante. La caméra s'adaptant au maximum mais pas toujours pour le mieux, chaque personnage peut donc aller à l'autre bout de la carte sans se soucier de l'autre. C'est cette notion de distance qui engendre le maximum de changements pour les commandes. En effet, vous disposez de trois boutons pour donner des coups, un faible, un moyen ou diffus et un fort. Suivant votre distance de l'adversaire, le coup ne sera pas le même. Soit vous êtes très proche de l'adversaire et ce sera coups de pieds et coups de poings pour tout le monde, soit vous êtes à distance respectable et ce seront alors vos pouvoirs magiques qui s'enclencheront. Pour continuer plus avant, vous pourrez combiner des coups faibles, moyens ou puissants pour obtenir des effets différents jusqu'à 3 niveaux : combinaisons à 1 bouton, 2 boutons et 3 boutons. Tout ceci donne une panoplie de coups impressionnante sur le papier mais pas en pratique car la plupart des combinaisons de même niveau donne les mêmes effets. Sinon, heureusement, vous pouvez sauter, courir, parer etc.

Destrega
Un joli chateau
Si tout ça sent très bon jusqu'à maintenant, le résultat est peu satisfaisant. Aucun personnage n'a de coups spéciaux et ce sont obligatoirement les mêmes touches pour tous les joueurs. Même le super coup spécial est le même... :( En tout cas, chaque personnage possède une technique particulière de sorts qui lancera donc des projectiles différents sur l'adversaire (glace, feu, énergie...) mais au final, ce seront toujours des coups de même puissance ou de même nature. L'avantage du système est que vous pouvez prendre n'importe quel héros sans passer 3 heures sur les touches. Le désavantage étant évidemment la lassitude qui s'installe rapidement car on a la cruelle impression de jouer tout le temps avec le même personnage. Les pouvoirs magiques sont activés en fonction d'une jauge d'énergie qui augmente doucement au fur et à mesure du temps.

Destrega
Mais qu'est-ce que c'est?
Mis à part ce gameplay plutôt douteux, Destrega offre des combats acharnés de pouvoirs magiques où les missiles et autres boules de feu volent en tous sens. Le mauvais côté, c'est qu'on est presque jamais au contact, les attaques à distance étant bien plus sécurisantes. Chaque niveau de puissance fait prononcer un mot à votre personnage ou à ses adversaires et ce sont ces mots de pouvoir qui devront vous guider pour bloquer les sorts des autres. En effet, un système de parade est inclus et marche très bien pour les coups physiques mais il s'avère peu efficace en ce qui concerne la magie. Vous devrez donc écouter le premier mot de pouvoir vociféré par votre ennemi pour avoir une chance de vous protéger avec un autre mot de pouvoir.

La réalisation de Destrega est en tout cas un peu désuète et les personnages comme les décors sont assez peu détaillés. La fliuidité de l'ensemble est pourtant parfaite, donnant des combats rapides et les décors servant de protection ou de promontoire pour jeter ses attaques.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Manquant de précision dans le graphisme, Destrega n'est pas à la pointe de la technologie. Malgré ça, les combats sont très très rapides et plein de couleurs dues aux innombrables sortilèges lancés lors des combats.

  • Jouabilité 14 /20

    Très simples, les commandes permettent une mise en route facile et rapide mais restent simpliste pour un jeu de baston. Le système de caméra est un peu défectueux et la disparition de certains éléments des décors pour qu'on puisse voir en permanence les personnages déroute quelquefois.

  • Durée de vie 10 /20

    Le mode scénario est long mais ne tient pas en haleine pendant des jours. Le peu de bonus, ajouté à la répétitivité des combats, ne devraient pas faire durer le plaisir plus qu'une petite semaine., le temps de faire le tour des différents modes de jeu. Allez, gageons que le mode multijoueurs vous amusera un peu plus.

  • Bande son 12 /20

    Les voix de l'intro et des personnages lors des victoires ou du mode Scénario ont été complètement localisées par des acteurs de supermarché, rendant peu crédible l'ambiance générale. C'est dommage surtout que les musiques sont honnêtes et les combats vivants de ce côté-là.

  • Scénario /

    Un mode Scénario quand même bien balaise avec presque une vraie histoire et des rebondissements. Bien mieux que d'autres jeux du même type mais peut-être pas si bien adapté à ce genre de jeu justement.

Au début marrant et speed, Destrega devient vite une répétition des mêmes combats, peu importe le personnage ou les décors. La réalisation manque de souffle avec ses graphismes surranés, les voix en français minables ou bien les petits problèmes de caméra. Ca aurait pu être un bon jeu car il était vraiment innovant.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 octobre 1999 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Mis à jour le 13/10/1999
PlayStation Action Sony OMEGA Force Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live